« Ivryens pour la Palestine » Appel à soutenir le voeu de la mairie d'Ivry sur Seine

171
Supporters

C’est avec dégoût mais sans surprise que nous avons découvert l’article paru dans Marianne (n° 1023 – du 4 novembre) « Ivry sur seine : la ville qui boycotte Israël ». Depuis le vote du 20 octobre par la majorité municipale d’Ivry d’un vœu concernant le boycott des produits israéliens des colonies, les partisans d’Israël sont beaucoup intervenus sur les réseaux sociaux pour déverser leur haine. Mais l’article de Marianne est une autre dimension car venant de la presse écrite avec un certain tirage.
La journaliste auteur des lignes ne se répand pas seulement en mensonges sur l’un des élus membre de la majorité – Atef Rhouma – mais il apparaît aussi qu’elle a une haine viscérale des musulmans et des « identitaristes » en parlant des personnes qui, même si elles sont françaises, restent à ses yeux des étrangers. L’essentiel des arguments qu’elle reprend vient d’élus socialistes ou de droite. Au-delà du mensonge, cet article n’est pas autre chose que de la diffamation et l’ouverture d’une chasse à l’homme à l’encontre des personnes citées.
Ces arguments diffamatoires et ces menaces sont la marque de ceux qui refusent le débat démocratique et contradictoire. La méthode de l’auteur de l’article en question ressemble à celles de ses maîtres à penser les sionistes, qui à bout d’argument, menacent directement. En bon soldat, elle se pose en défenseur inconditionnel de l’Etat colonial Israël, n’acceptant aucune critique à son encontre. Pour les sionistes, la campagne BDS est une catastrophe. Ne pouvant l’enrayer, ils la diffament et l’amalgament à de l’antisémitisme pensant ainsi la stopper.
Malgré les intimidations et la répression, la campagne BDS menée depuis 2005 au niveau international ne s’arrêtera pas. Nous disons à tous les sionistes et leurs pantins socialistes ou de droite qui approuvent ces crimes de guerre, que nous n’oublions pas les insultes et les amalgames. Notre collectif créé lors de la guerre contre Gaza en 2014, poursuivra cette campagne jusqu’à l’obtention par les Palestiniens de leurs droits (entre autre le droit au retour – Résolution n°194 de l’ONU) sur leur terre historique – la Palestine de la mer au Jourdain – terre dont ils ont été expulsés avec la création de l’entité coloniale en 1948.
La Palestine de la mer au Jourdain. Cette réalité qui a beaucoup choqué la propagandiste sioniste de Marianne et d’autres, qui sont en réalité des négationnistes de l’histoire de la Palestine, des droits des Palestiniens et des crimes de guerre commis à leur encontre, tels que :
L’occupation de la Palestine, l’expulsion de son peuple depuis 1948 et son maintien en exil, la destruction de 531 villages et 300 hameaux palestiniens, la construction des colonies, l’emprisonnement des femmes, des enfants et des hommes en zones occupées, le blocus et la guerre contre la population de Gaza, la construction du mur d’annexion en terre occupée…
Le vote par la majorité du conseil municipal du vœu pour le boycott des produits israéliens des colonies est dans ce contexte un pas vers la justice historique qu’attend le peuple palestinien. Mais c’est le premier pas qui est le plus important et nous nous en félicitons. C’est pourquoi nous lançons un appel à signature aux associations et organisations à Ivry et en France afin de soutenir ce vœu et pour qu’il y en ait d’autres dans beaucoup de municipalités.

 

This petition will be delivered to:
  • aux associations et organisations à Ivry et en France

    Roland RICHA started this petition with a single signature, and now has 171 supporters. Start a petition today to change something you care about.