SAUVONS LE SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


SAUVONS LE SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE !!!

Après 3 mois de Bataille du Rail, force est de constater que le service public ferroviaire en France est en train de subir une véritable mise à mort. Le pacte ferroviaire imposé par le gouvernement Macron, qui devait améliorer le service ferroviaire, n'est en réalité qu'une mise "en marche" vers la privatisation. La même privatisation qui a dévasté le chemin de fer en Angleterre, au point où nos confrères anglais souhaitent renationaliser le rail; ainsi que chez nos voisins allemands où les accidents ont grimpé en flèche.

Le rapport Spinetta, qui préconisait la fermeture de 9000 km de petites lignes, a suscité l'inquiétude chez les usagers, il est mis en oeuvre aujourd'hui avec des fermetures de guichets et de lignes. C'est un fiasco pour les usagers qui sont de plus en plus nombreux à exprimer leur colère !

Du côté des cheminots c'est un véritable plan social déguisé, avec des suppressions de postes massives, une véritable attaque contre l'emploi et les conditions de travail ! Une situation anxiogène au sein de la SNCF, entre les tentatives de suicide, les suicides, les démissions, et les morts et la souffrance au travail... D'autre part, le gouvernement a annoncé la reprise d'une dette qui n'est ni celle des usagers, ni celle des cheminots, et qui par ailleurs va de nouveau être creusée avec l'annonce de 5 nouvelles lignes à Grande Vitesse, en dépit encore une fois des petites lignes... Stoppons cette politique du tout TGV !

Les mensonges et fausses promesses du gouvernement vont donc aggraver les conditions de voyage des usagers, ainsi que les conditions de travail des cheminots. Conditions de travail que nous avons vu depuis la rentrée devenir catastrophique, en plus d’avoir déjà connu plus de 50 suicides de cheminots en 2017. En une semaine 4 agents sont morts dans l'exécution de leur tâche, le suicide d'un cadre à Lyon et une tentative à Nîmes, c'est INADMISSIBLE. Surtout que pour ajouter de la souffrance la direction n'hésite pas à réprimer de façon violente des travailleurs pour faits de grève, allant jusqu'au licenciement pour certains. La SNCF ne se cache même plus et a annoncé clairement une hausse des tarifs au niveau des billets pour Noël ! Nous ne voulons pas d'une SNCF, qui ferme les petites lignes et gares, qui supprime les guichets et mes bulles d'informations, qui augmentent le prix des billets, qui joue avec la sécurité ferroviaire, qui détruit des emplois. Nous voulons un service public ferroviaire de haut niveau, au service des usagers et soucieux des intérêts écologiques que représente le ferroviaire.

NOUS Usagers et Cheminots EXIGEONS ensemble l'ABROGATION du pacte ferroviaire.

Voici une liste non exhaustive des premières conséquences de l'application du pacte ferroviaire et de la mauvaise gestion du gouvernement:

-Décisions du gouvernement: Gare de Montpellier Sud de France (135 millions d'euros), Ouverture de 5 nouvelles LGV
-Décisions de la SNCF: mise en place de l'Équipement à Agent Seul (Plus de contrôleur pour la sûreté à bord), annonce de privatisation de l'entretien de certaines lignes.
-Fermetures de guichets et points d'accueil informations : Paris Austerlitz, Paris Est, Strasbourg, Avignon, Montfavet, Le-Thor, Les Arcs-Draguignan, Tende, Sospel, La Trinité, Menton Garavan, Villefranche-sur-Mer, Carnolès, Tours, dans l'Alliers et en Normandie
-Fermetures de lignes: Granville-Argentan, Caen-Rennes, Angoulême-Limoges, Limoges-Brive (par Saint-Yrieix), Sarreguemines - Sarre-Union, Epinal-St-Dié



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif INTERGARE a besoin de votre aide pour sa pétition “Collectif Intergare : SAUVONS LE SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE”. Rejoignez Collectif et 720 signataires.