Pour la défense des axes ferroviaires Paris-Granville, Caen -Tours et Caen Rennes

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Le gouvernement  a décidé de passer en force par le recours aux ordonnances pour liquider le service public ferroviaire, et priver les citoyens, les usagers et la représentation nationale d'un vrai débat sur l'avenir du transport public ferroviaire.

Déjà, en complicité avec la SNCF,  la politique de Monsieur Morin, président de la région Normandie, a procédé à la suppression de guichets (Surdon, Sées, Paris Vaugirard), en envisage d'autres (Villedieu, Avranches, Vire, Pontorson), en a fermé partiellement (Argentan). Il prévoie de supprimer des aller-retour Caen Rennes et de revendre les trains Régiolis qui circulent sur Paris-Granville, ce qui à terme menace l'avenir de ces deux axes.

D'autre part, aucuns travaux de modernisation ne sont prévus sur les trois axes, tels que l'électrification, et la mise à 160 Km/h.



Philippe compte sur vous aujourd'hui

Philippe COLLECTIF DE DÉFENSE DES AXES SUD NORMANDIE a besoin de votre aide pour sa pétition “collectif défense axes sud normandie: Pour la défense des axes ferroviaires Paris-Granville, Caen -Tours et Caen Rennes”. Rejoignez Philippe et 1 978 signataires.