Jardin et potager Potamoes en danger à Saint-Josse-ten-Noode!

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Face au défrichage et à l’arrachage imminent dans le jardin-potager, 179 rue Potagère à Saint-Josse-ten-Noode, nous nous inscrivons

  • CONTRE le projet d’aménagement de l’îlot établi par le bureau ARCHIgraph et la Commune, dont nous demandons l’abandon pur et simple

1/ il nie les principes de bonne gestion de l’eau et de la biodiversité malgré que ces sujets aient été mis par la Commune elle-même au centre du Contrat de Quartier Durable Liedekerke, en accord avec les objectifs régionaux ;

2/ il nie les acquis de l’action de Potamoes qui a fait renaître l’identité de la rue Potagère depuis 2011 avec ce jardin-potager et transmis aux habitants du quartier un nouveau lien avec la nature ;

3/ il remplace un « coin de paradis » par une aire multi-services avec dalle et pelouse d’un coût très élevé pour une qualité médiocre et qui n’est ni un véritable parc ni un jardin public avec verger, potager... ;

4/ il va occasionner des nuisances sonores pour le voisinage, entre autres, outre une perte d’agrément.

  • POUR

1/ le respect de l’esprit et de la lettre du Contrat de Quartier et des termes du Cahier des charges communal établi en 2012 par la Régie de la Rénovation urbaine en concertation avec Potamoes, la Commune et la Région,
et notamment : le maintien du caractère naturel et sauvage du lieu, l’accès par le bâtiment sis 118 rue de la Limite et le rejet dans ce dernier des fonctions (local pour les gardiens, les usagers, toilettes etc.), l’extension du projet au jardin de Grandir ;

2/ que le potager reste central dans le projet d’aménagement du jardin et occupe le même emplacement qu’actuellement ;

3/ la prise en compte du projet exemplaire conçu par Potamoes pour l’aménagement de l’îlot, qui met en son centre l’eau, le respect de la biodiversité, en particulier spontanée, et la préservation des abeilles sauvages ;

4/ la réconciliation de l’accueil du public avec les objectifs environnementaux, qui ne peut que favoriser l’accès du plus grand nombre à un espace riche et diversi é, source inépuisable de découvertes.

  • Nous demandons qu’un projet entièrement nouveau projet soit lancé sur la base des propositions développées par Potamoes au nom des habitants de l’îlot, du quartier et de la région.


Potamoes compte sur vous aujourd'hui

Potamoes a besoin de votre aide pour sa pétition “Collège des Bourgmestres et Echevins de Saint-Josse-ten-Noode: Non au saccage d'un jardin et de son potager à Saint-Josse-ten-Noode”. Rejoignez Potamoes et 720 signataires.