Pétition fermée

Faire respecter la Ville de Vichy et ses habitants en demandant, au final, la promulgation de la proposition de loi de Gérard Charasse, Député de l'Allier

Cette pétition avait 91 signataires


À Monsieur Claude Bartone, Président de l’Assemblée Nationale et Monsieur Gérard Larcher, Président du Sénat

 

Messieurs les Présidents,

Mon but principal est de demander que la Proposition de Loi de Gérard Charasse, Député de l’Allier, « visant à substituer dans les communications publiques invoquant la période de l’État français, aux références à la ville de Vichy, l’appellation "dictature de Pétain" » [ http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion0729.asp ], présentée immédiatement aux votes de nos députés et de nos sénateurs, et, soit promulguée dès que possible par Monsieur François Hollande, Président de la République Française, ce, au nom du respect de la Mémoire et de la véracité des faits historiques... 

En effet, il y a, comme le précise « Le Petit Larousse illustré » ou tout autre dictionnaire de langue française, une énorme différence entre : 
- « de », qui est une préposition servant à marquer l’origine (ex : « Je suis de Vichy », « Je reviens de Paris »), 
- « à », qui est préposition utilisée pour exprimer un rapport de tendance (ex : « aller à Paris », « le Gouvernement Pétain installé à Vichy »…), de situation (ex : « être à la campagne »), de provenance (ex : « boire à une source »). 

Donc, comme vous le constaterez, tout est affaire de sémantique :
1°) - Donner à un gouvernement le nom de son dirigeant (Premier Ministre ou Président du Conseil des Ministres), ce qui se fait toujours, participe à la manifestation de la vérité dans la narration des faits historiques, mais, fait partie des règles essentielles de la grammaire française. 
2°) - Donner à une loi le nom de son auteur (un Député, un Sénateur, un Ministre d'État, un Ministre, un Ministre Délégué, un Secrétaire d'État, ou, tout simplement un Gouvernement dans son ensemble), ce qui se fait toujours, participe à la manifestation de la vérité dans la narration des faits historiques, mais, fait partie des règles essentielles de la grammaire française. 
3°) - Donner à un Gouvernement le nom de la ville où il siège, ou celui de la ville où il a siégé est une faute de français, en plus de ne pas participer à la manifestation de la vérité dans la narration des faits historiques, ce bien que cela soit -et je le déplore- toléré par facilité de langage ! 
4°) - Donner à une loi le nom de la ville où elle a été débattue, votée, puis, promulguée est également une faute de français, en plus de ne pas participer à la manifestation de la vérité dans la narration des faits historiques, ce, bien que cela soit -et je le déplore- toléré par facilité de langage ! 

De ce fait,
- Il n’y a jamais eu de «Gouvernement de Vichy », 
- il y a eu un Gouvernement collaborationniste installé à Vichy, 
- il n’y a jamais eu de «Vichystes», les habitants de Vichy étant des Vichyssois,
- le terme « République française » ayant été banni par le Maréchal Philippe Pétain lorsque les pleins pouvoirs lui furent accordés en juillet 1940, il convient de parler, dans ce cas précis, de l’«Etat français », vocable officiel pour désigner la France de cette époque, 
- le nom « Vichyste », étant, bien qu’accepté par les dictionnaires français, le terme inexact adapté pour désigner les partisans de la Collaboration entre le Gouvernement français du Maréchal Philippe Pétain et le Régime nazi, il convient de parler uniquement de « Pétainistes » ou de «maréchalistes».

D'ailleurs, il est intéressant de noter, 
- qu'on a jamais parlé des «Londristes» pour désigner les partisans du Général de Gaulle appelés, à l'époque : «Gaullistes», 
- qu'on n'a jamais parlé du «Londrisme» pour disserter sur le «Gaullisme», 
- qu'on n'a jamais parlé du «Gouvernement de Londres» pour disserter sur le Gouvernement de la France Libre, en exil à Londres !

Alors, il faut que cet amalgame cesse immédiatement !

Pour vous en convaincre, je vous recommande la la lecture attentive de mes articles "Lettre ouverte à Jean-Pierre Azéma  [ http://blogs.mediapart.fr/blog/dominique-dutilloy/310113/lettre-ouverte-jean-pierre-azema ] et "Pourquoi toujours cacher l'histoire derrière la Géographie ?" [http://blogs.mediapart.fr/blog/dominique-dutilloy/311210/pourquoi-toujours-cacher-lhistoire-derriere-la-geographie ],

 

Vous remerciant pour toute l’attention, que vous porterez à cette pétition, je vous prie de croire, Messieurs les Présidents, en l’expression de mon plus profond respect

 

Monsieur Dominique DUTILLOY,

Journaliste et Ecrivain

 



Dominique compte sur vous aujourd'hui

Dominique DUTILLOY a besoin de votre aide pour sa pétition “Claude Bartolone: Faire respecter la Ville de Vichy et ses habitants en demandant, au final, la promulgation de la proposition de loi de Gérard Charasse, Député de l'Allier”. Rejoignez Dominique et 90 signataires.