Appel isérois "culture mobilisée et solidaire"

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


APPEL ISEROIS

« CULTURE MOBILISEE ET SOLIDAIRE »


Nous,

Artistes, professionnels de la culture et du spectacle, techniciens ou administratifs, agents de la fonction publique travaillant au service d’activités culturelles, associations, bénévoles, usagers, citoyens, militants culturels et de l’éducation populaire, amateurs, créateurs, journalistes, enseignants, spectateurs, …


Déclarons

1

Nous dénonçons vivement la stigmatisation et la répression des mouvements sociaux actuels qui résistent aux contre-réformes libérales du gouvernement. Non, ces mouvements tels que les cheminots en grève, les étudiants, les agents des impôts, les professionnels de la justice, les personnels de Carrefour etc ne sont ni « archaïques » ni « conservateurs » ni « immobiles » ni « anti démocratiques », ils défendent nos services publics, « la richesse des pauves », notre bien commun et une société tournée vers l’humain. Nous sommes solidaires de leur combat qui est le nôtre, celui de l’égalité et de la justice pour tousTes.

Leur possible défaite serait aussi la nôtre et accélèrerait la déferlante des mesures de privatisation et de régression sociale. Alors dès à présent, ensemble résistons!

2

Le champ de la culture, des arts, de l’éducation populaire n’est pas épargné par la politique libérale du gouvernement Philippe/Nyssen/Macron. La mise en place du programme AP 2022 (Action Publique 2022) par le gouvernement va directement impacter nos activités déjà affaiblies et précarisées par les baisses générales des subventions publiques. AP 2022 c’est encore 40 milliards d’ économies et 120 000 postes de fonctionnaires qui vont être supprimés. Dans le champs culturel c’est encore moins de moyens pour toutes les structures publiques ou associatives, et aussi moins de moyens pour les programmations culturelles, les projets, les festivals, les bibliothèques de proximité… C’est toujours plus de suppression d’emplois souvent précaires. Ce sont des fusions imposées entre institutions culturelles, la mise en place de guichets uniques qui sélectionneront encore plus, réduiront les moyens, uniformiseront les créations. C’est une attaque contre la liberté des journalistes, contre l’audiovisuel public, les archives publiques, la formation professionnelle et dans la suite des réformes du code du travail et de l’ assurance chômage, une remise en cause de l’intermittence et de tous les statuts.

3

Nous ne supportons plus l’usage systématique et démesuré des CRS contre tous ceux et celles qui s’opposent à la politique du gouvernement. Lycéens, militants et paysans de Notre Dame des Landes, étudiants, militants et citoyens solidaires des exilés et migrants. Un gouvernement qui relaxe des militants d’extrême droite ayant refoulé des migrants à la frontière et met en prison trois militants solidaires.

Nous ne supportons plus la propagande permanente des médias dominants tous pilotés par le pouvoir ou aux mains d’industriels et de financiers, qui dénigre et insulte le mouvement social.

4

Avec l’arrivée d’ AP 2022 et des contre-réformes néolibérales, tout le monde est impacté. Les résistances ou tentatives d’adaptation individuelle risquent d’être vaines. Beaucoup d’acteurs qui défendent une vision de la culture plurielle, au service de tousTes, sur tous les territoires, diverse, critique, … risquent de disparaître. Le sponsoring et le mécénat d’entreprise pour compenser les baisses de moyens publics sont un leurre et un danger pour la création et la démocratie. Pas de culture sans moyens publics et sans services publics!

Exigeons le retrait de AP 2022, des réformes ferroviaire, Vidal, Immigration.

Ce mois de mai doit être le démarrage de notre engagement de tousTes et de chacunE.

Solidarisons nous, prenons des initiatives. Agissons avec les autres salariés.

Le temps de la résignation est terminé, le temps de la mobilisation et de la contre offensive est venue.

 


Premiers signataires :

 


Alexandrine Aizac, chanteuse/ guitariste

Odile Bailloud, enseignante

Claude Belmudes : professionnel du spectacle, SAMDaS-CGT

Anne Bonora, costumière Factrice de masques

Jean-Robert Boulland, militant associatif

Régis Bourgoint, anim'acteur culturel, adhérent Précaires Solidaires

Marion Bordessoulle, Comédienne, SFA-CGT (spectacle)

Marie-Odile Boucris, professeure de Lettres retraitée

Jo Briant, militant écrivain

Elysabeth Calandry, conteuse

Nicolas Cardoze, musicien permanent opéra de Lyon

Danielle Chartier, retraitée  Militante associative (laïque et paroissiale)

Jean-Philippe Chassagne, Artiste Musicien

Michel Cialdella, retraité, ex-administrateur CGT de la CPAM de Grenoble

Georges Claveri, Retraité éducation Nationale Militant associatif

Yves Contreras, Pt d’une association pluriculturelle fontainoise

Yves Champlovier, retraité de l'Education nationale, ex-adjoint municipal délégué à la culture, administrateur de Textes en l'Air, ex-président fondateur de ce festival à St Antoine l’Abbaye.

Denis Cugnod, réalisateur

Jo Cupani, Ex délégué CGT schneider électricité, Bureau syndicat metallurgie, actuellement au chômage

Hélène Duhamel, comédienne, metteuse en scène

Gilbert Dombrowsky, comédien

Odile Darmostoupe

Yves Descroix, musicien chanteur

Michel Dibilio, comédien, metteur en scène, Auteur

Martine Digard, militante associative

Eric Esnault, caviste par goût

Lucien Eymard accessoiriste de plateau à la retraite

Claude Faure, Responsable imprimerie associative

Bernard Garnier, comédien

Brice Di Gennaro, adjoint à la culture de Fontaine

Franck Gaudichaud, enseignant-chercheur UGA

Cléo Gilbert, chargée de production théâtrale

Groll Nina, usagère

Louis Gröll, militant associatif

Hervé Haggaï, comédien Metteur en scène

Henri Herrico, Président Festival Ecran Total, commission culturelle St Microelectronics

Jean Christophe Houde, réalisateur de films d’animation

Lisa Lehoux, comédienne

Luc Quinton, plasticien colleur d’histoire

Sébastien Le Guénanff, professeur d'enseignement artistique, fonctionnaire territorial.

Sylvie Loyau, militante de l’Education Populaire et Spectatrice

Quentin Latasse, enseignant d’histoire-geographie

Jacqueline Madrennes, adjointe Culture ville d’Echirolles

Alain Manach, Education populaire

Sabrina Mazzone, accompagnatrice de projets artistiques, Association Plumbago, Grenoble.

Fleur Mercier, marionnettiste

Isabelle Metral, PAG38

Michel Moine, professeurs des écoles retraité, responsable associatf

Cathy Moine, Professeurs des écoles retraitée, responsable associatif

Salvatore Origlio, président d’une association culturelle

Richard Navarro; metteur en scène, scénariste

Emeline Nguyen, artiste Chorégraphique

Camille Pasquier, conférencière gesticulante, activiste pour un monde moins moche

Guillaume Paul, metteur en scène

Martine Payerne, AMA CHU

Anne Laure Pizzetta, Salariée d'une association dans le secteur de l'insertion sociale à Echirolles

Hervé Prechac, professeur de chant

Serge Radzyner, Président de l’AFMD-38 (association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (Délégation de l’Isère))

Laurence Ramon, médiathèque municipale

Jean-Luc Refuggi, militant associatif

richard Refugi, Militant Associatif culturel

Mylene Routin, Réalisatrice

Edouard Schoene, ancien adjoint à la culture de Fontaine

Mireille Venuat, animatrice socio culturelle

Carine Vigneron, comédienne

Pierre Saccoman, retraité CNRS, ancien responsable de l’ADAEP

Odile Saccoman, intermittente retraitée

Patrick Seyer, metteur en scène

Régis Soucheyre, comédien

Vincent Stephan, musicien

Michel Szempruch, réalisateur, CGT Culture 38, SPIAC

Alain Tarquis, militant associatif

Maribel Tarquis, militante associative

Bruno Thircuir, metteur en scène de la Fabrique

Sylvie Truc, collectif Culture 38

Syndicat des Artistes Musiciens Dauphiné Savoie-CGT

Syndicat SUD des territoriaux CT38

Cosima Vacca, Adjointe Culture Saint Martin d’Hères

Myriam Zerkaoui, Chargée de mission dans une fédération d’Education populaire
 
 
 
 



UD CGT 38 compte sur vous aujourd'hui

UD CGT 38 a besoin de votre aide pour sa pétition “CGT Isère: Appel isérois "culture mobilisée et solidaire"”. Rejoignez UD CGT 38 et 27 signataires.