Pétition fermée

Pour que nos apprenti.e.s ne deviennent pas une marchandise en Centre-Val de Loire !

Cette pétition avait 5 657 signataires


En région Centre-Val de Loire, les apprenti(e)s ne sont pas une marchandise !

L’apprentissage, est incontestablement aujourd’hui, une voie porteuse d’avenir pour les jeunes de notre territoire. Du C.A.P à l’école d’ingénieur, il leur assure une formation d’excellence pour accéder plus facilement à l’emploi tout en leur garantissant une réelle émancipation au moment de leur entrée dans l’âge adulte.

Alors que le Gouvernement souhaite réformer cette voie d’excellence, le MEDEF entend être demain le seul et unique pilote de l’apprentissage partout en France.

L’artisanat est « la première entreprise de France ». C’est aussi la « première entreprise de notre région ».

Il deviendrait demain, la première victime de cette réforme ! Des secteurs entiers tels que les métiers de bouche, ceux du bâtiment, les métiers rares (horlogerie, maroquinerie, joaillerie…) ou encore ceux de l’agriculture n’auraient plus les moyens de former des jeunes.

Dans notre région, l’apprentissage partout et pour tous est une volonté forte.

Cette réforme viderait, demain, des territoires entiers de toute offre de formation dans la proximité. Ainsi les CFA interprofessionnels partout dans les 6 départements de la région, les CFA agricoles ou bien encore un grand nombre de Maisons Familiales Rurales seraient amenés à fermer privant nos jeunes de pouvoir se former dans la proximité. Il en serait de même pour toutes les formations en apprentissages dispensées dans nos lycées professionnels.

Nos grandes agglomérations et métropoles elles aussi seraient touchées.

Les CFA des métiers des métropoles d’Orléans et de Tours ou bien encore celui de Chartres c’est-à-dire ceux qui forment aux métiers des TPE et PME de notre région n’auraient plus les moyens financiers d’accueillir dans de bonnes conditions leurs apprentis. A Blois, c’est le projet de reconstruction du nouveau CFA qui serait directement menacé.

Parce que nous ne pouvons accepter que l’avenir de nos jeunes soit demain le fruit d’une marchandisation par le MEDEF ;
Parce que nous refusons que demain la seule loi qui régisse l’apprentissage soit celle du marché ;
Parce que nous revendiquons l’excellence de l’apprentissage sur tous les territoires, urbains comme ruraux ;
Parce que nous souhaitons demain, que nos jeunes aient les mêmes chances de réussite, quels que soient leur origine sociale, leur lieu d’habitation et leur choix d’orientation ;
Parce que les apprenti(e)s de notre région ne sont pas une marchandise ;

Mobilisons-nous pour défendre nos jeunes, nos CFA et nos MFR, nos entreprises et nos territoires.

                    Signons et faisons signer largement cette pétition !

François BONNEAU                                                         
Président de la Région Centre-Val de Loire

Cathy MÜNSCH-MASSET
Vice-Présidente de la Région Centre-Val de Loire déléguée à l’Éducation et l’Apprentissage                                                                



Région compte sur vous aujourd'hui

Région CENTRE-VAL DE LOIRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Aux acteurs de la réforme de l'Apprentissage: Pour que nos apprenti(e)s ne deviennent pas une marchandise en Centre-Val de Loire !”. Rejoignez Région et 5 656 signataires.