Pétition fermée

légaliser la double nationalité en Mauritanie

Cette pétition avait 239 signataires


<!--[if gte mso 9]><xml> Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 </xml><![endif]-->

<!--[if gte mso 9]><xml> </xml><![endif]--><!--[if !mso]><object classid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui></object> <style> st1\:*{behavior:url(#ieooui) } </style> <![endif]--><!--[if gte mso 10]> <style> /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} </style> <![endif]-->

Il convient en premier lieu de casser un mythe tenace: la double nationalité n'est pas l'apanage de mauvais patriotes, pas plus d'ailleurs que des communautaristes. Il est tout simplement faux de prétendre qu'un citoyen binational serait un mauvais Mauritanien, que son amour pour la Mauritanie serait inférieur à celui de ses compatriotes. Il suffit que chacun regarde, dans son entourage proche, l'avis des binationaux qu'il connait, pour se rendre compte que d'innombrables contre-exemples existent.

 

L’adoption de mesures à l'encontre de la binationalité ne résoudrait aucun des problèmes attribués à l'immigration. L'attachement et la loyauté envers la Mauritanie ne sont pas inversement proportionnels au nombre de passeports, mais dépendent avant tout d'un sentiment d'appartenance et de reconnaissance. Au lieu de stigmatiser les binationaux, il faut valoriser leur rôle de médiateur entre la Mauritanie et le monde.

 

Valoriser la binationalité et renforcer le statut juridique et social des expatriés est indispensable dans un monde en mouvement. Alors que de plus en plus de jeunes Mauritaniens choisissent, de manière ponctuelle ou non, d'étudier ou de travailler à l'international et de choisir un(e) conjoint(e) étranger(e), il est essentiel de faciliter la coexistence des appartenances nationales et culturelles. Comme le souligne l'écrivain franco- libanais Amin Maalouf, chacun porte en soi une multitude d'appartenances et d'identités qui cohabitent généralement sans heurts ; les identités ne deviennent « meurtrières » qu'en cas de focalisation sur l'une d'elles. C'est le résultat que pourraient entraîner des mesures à l'encontre de la binationalité. Alors que la mondialisation et les migrations transforment profondément les identités, la double nationalité constitue un élément stabilisateur. Au lieu de la combattre, il nous faut réfléchir à mieux l'accompagner et à en améliorer l'encadrement juridique.



Camara compte sur vous aujourd'hui

Camara IDRISS a besoin de votre aide pour sa pétition “Au président mauritanien:Mohamed Ould Abdel Aziz: légaliser la double nationalité en Mauritanie”. Rejoignez Camara et 238 signataires.