Pétition fermée

Pour un Moratoire eolien industriel en Bourgogne

Cette pétition avait 1 103 signataires


Les associations de défense de l'environnement et du patrimoine de Bourgogne, sous l'égide de l’« Association de Défense de l’Environnement et du Patrimoine du Collectif Bourguignon » (ACB), organisent une manifestation :
                            le Vendredi 24 Avril 2015, à 14 heures,
                               place de la Libération 21000 Dijon.

L’objectif de cette manifestation est d’alerter les populations et les médias sur la prolifération anarchique des projets éoliens industriels partout en Bourgogne et plus spécifiquement en Côte d’Or et dans l’Yonne. Un rendez-vous sera demandé au Préfet de Région pour lui faire part de l’exaspération, de la colère des habitants face à la multiplication des projets sans aucune cohérence ni information des habitants.

Le document ci-dessous exposant les arguments justifiant la demande de moratoire lui sera remis auquel les signatures de cette pétition seront annexées. D’autres pétitions lui seront remises.

Les objectifs d’implantations d’éoliennes (cf. Carte) qui avaient été inscrits dans le Schéma Eolien de Bourgogne (SRE), annexé au Schéma Régional Eolien du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE), pour 2020, sont d’ores et déjà en passe d’être dépassés. Ce SRE établi, sans concertation avec les populations contrairement à la Loi, fait l’objet d’un recours auprès de la cour d’appel de Lyon.

Les communes de Bourgogne sont actuellement l’objet d’un démarchage incontrôlé et systématique de la part des promoteurs éoliens. Aucune coordination sur les sites des projets n’est assurée par les pouvoirs publics qui sont complices des promoteurs.

Nous vous demandons de signer cette pétition et de vous joindre massivement à la manifestation du 24 Avril 2015.

Contact : André Desmaret - Président ACB - 03.86.75.91.43

 Lettre à Monsieur le Préfet de la Région Bourgogne

L’association de « Défense de l’Environnement et du Patrimoine du Collectif Bourguignon » (ACB) dont la mission est de fédérer les associations et les particuliers des quatre Départements Bourguignons qui s’opposent à la réalisation incontrôlée et inconsidérée des projets éoliens sur son territoire fait part de la profonde inquiétude sur la situation actuelle.

Les promoteurs éoliens pratiquent actuellement un démarchage systématique des propriétaires fonciers et des communes de Bourgogne pour initier des projets éoliens sans qu’aucune coordination ne soit effectuée par les pouvoirs publics.

Les populations concernées par les nouveaux projets sont mal informées et sont désarmées devant ce déferlement. Elles s’organisent en associations et font part d’un mouvement de colère qui s’amplifie de jour en jour.

L’objectif d’implantation d’éoliennes inscrit dans le Schéma Régional Eolien (SRE), établi sans concertation avec les populations, pour 2020, est d’ores et déjà en passe d’être dépassé. Ce Schéma fait l’objet d’un recours auprès de la Cour administrative d’appel de Lyon.

Les membres de l’association ACB demandent qu’un « Moratoire pour l’arrêt des projets éoliens en Bourgogne » soit mis en œuvre jusqu’à ce qu'au minimum les conditions suivantes soient réunies :

Une étude économique complète sur l’éolien en Bourgogne et en France soit effectuée comprenant :
- la démonstration de la rentabilité énergétique, de sa réelle utilité dans le mix énergétique, de son impact sur les différents coûts de l’électricité pour les consommateurs (CSPE, prix de base, impôts) et sur l’économie nationale (balance du commerce extérieur).
- les conséquences de l’intermittence et de l’aléatoire de l’éolien industriel notamment sur l’obligation du développement de centrales classiques (Gaz, charbon …).

Une étude environnementale complète sur l’éolien en Bourgogne soit effectuée comprenant :
- les impacts sur les paysages, le patrimoine historique,
- les impacts sur les écosystèmes, l’avifaune
- les nuisances et les pollutions et autres perturbations.

 Les études spécifiques annexées aux dossiers des promoteurs, financées par leurs soins, pouvant être légitimement suspectées.

La publication des résultats des études réalisées par l’ANSES sur l’impact du bruit et des infrasons des éoliennes sur les populations riveraines, mais aussi les autres répercussions des nuisances sur la santé des citoyens.

Les jugements des recours en instruction contre l’autorisation unique, SRCAE/SRE, CSPE, le nouvel arrêté tarifaire ... soient rendus.

La mise en œuvre d’une action de cohérence pour l’établissement des projets éoliens industriels en Bourgogne, organisée par les pouvoirs publics, empêchant les promoteurs éoliens de démarcher sans aucun contrôle les communes.

La constitution d’un véritable encadrement pour permettre la réalisation objective et impartiale des dossiers des projets éoliens. Il est anormal que les études spécifiques annexées aux dossiers de permis de construire (avifaune, paysages, acoustiques, environnement …) soient réalisés par des cabinets financés par les promoteurs, ce qui leur enlève toute objectivité.

Une information objective de la population et son implication dès l’initialisation des projets, dans les communes, telles que prévues par la Loi instaurant « le principe de participation du public aux décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement ».

La clarification des conditions d’attribution des subventions à la filière éolienne.

Le développement de l’éolien industriel en France et en Bourgogne ne peut se faire sans concertation avec les populations concernées. Il n’a par ailleurs pas fait l’objet d’une réelle décision politique et sa justification économique, écologique, énergétique n’a jamais été clairement démontrée. Faut-il remarquer que la Bourgogne, région particulièrement peu ventée, ne se prête pas à l’énergie éolienne. Des facteurs de charge d’environ 18 % sont observés. L’éolien industriel ne peut donc prendre de justification que par des objectifs de profits financiers au bénéfice d’affairistes, pour la plus part étrangers. Les habitants de Bourgogne conscients de tous ces aspects sont fermement décidés à s’opposer à ces projets inutiles.

L’ensemble non exhaustif des conditions énumérées ci-dessus justifient pleinement notre demande de moratoire et nous espérons qu’elles retiendront votre attention.

Dans cette attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet de la Région, à nos sentiments respectueux.

Pour les associations de Bourgogne
André Desmaret
Président de ACB et Amis de Viviers
Correspondant FED Bourgogne
10 rue de l’Eglise
89700   Viviers
tel : 03.86.75.91.43
courriel : acb.asso@sfr.fr

 

 



andre compte sur vous aujourd'hui

andre DESMARET a besoin de votre aide pour sa pétition “associations Bourgogne: Pour unMoratoire eolien industriel en Bourgogne”. Rejoignez andre et 1 102 signataires.