La santé , tous concernés

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


 La santé , tous concernés :

lutter contre le désert médical et l'accès aux soins pour tous.

 Face aux difficultés croissantes que rencontre la population pour accéder aux soins primaires, notamment le médecin généraliste, l'association des médecins généralistes du secteur Pau-Sud

( AMGPDS17) propose plusieurs dispositifs à court, moyen et à long terme dans le cadre d'une pétition qui sera adressée à l'Agence Régionale de

santé (ARS) et la CPAM.

 

 Problèmes provoqués par la réforme « médecin traitant »mise en place en 2006 :

Le médecin détourné de sa fonction initiale

 -Le dispositif « médecin traitant »,dont le but a été d'imposer au seul médecin traitant d'effectuer lui même toutes les démarches administratives afin qu'il devienne l'unique interlocuteur de la CPAM (Caisse Primaire d'assurance maladie) doit être réformé.

En effet, ce dispositif vise avant tout une démarche de réduction des coûts en personnel pour la CPAM mais, parallèlement , la profession de médecin généraliste se trouve engluée dans des démarches administratives au détriment de sa véritable fonction, être à l'écoute et soigner les patients.

 Les patients pénalisés

 _Le patient, de part cette reforme est pénalisé. En effet, si ce dernier, ne prend pas de médecin traitant,il est alors suspecté de faire du nomadisme médical,et est donc sanctionné par de mauvais remboursements :

-5,90 euros uniquement de remboursés par la CPAM sur une consultation de médecine générale,

-16,90 euros uniquement de remboursés par la CPAM sur une consultation d'accès direct de spécialité de 33 euros ( ophtalmologie ou gynécologie).

 Face à cet accroissement des tâches administratives ,les jeunes médecins en stage chez le généraliste s'accordent à trouver la fonction intéressante,mais beaucoup trop contraignante du point de vu administratif et ,de ce fait s'orientent vers d'autres spécialités.

Ce dispositif accentue la pénurie de médecins déjà mise à mal par un numerus clausus au concours trop restrictif.

De plus en plus de personnes aujourd'hui sont donc pénalisées car elles ne trouvent pas de médecins généralistes acceptant de prendre de nouveaux patients,ceux ci étant surchargés de travail.

 Ce que demande l'AMGPDS17 aux pouvoirs publics :

 *A court terme nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant.

 *A moyen terme,nous demandons de redonner à la CPAM l'ensemble des tâches administratives qui lui incombent ,ceci afin que les médecins généralistes puissent se concentrer sur leur fonction essentielle :les soins et l'écoute du patient ce, afin de redonner de l'attractivité à ce métier.

 *A long terme,nous demandons l'augmentation du numerus clausus au concours de médecine,afin de maintenir pour le patient,l'accès direct au médecin traitant et une médecine de qualité. Nous refusons les solutions à l'étude du type infirmiers cliniciens qui pourraient être amenées à remplacer les médecins généralistes et développer ainsi une médecine à moindre coût. La République se doit d'assurer l'égalité d'accès aux soins pour tous les citoyens, pauvres ou riches.

 


  1. La santé nous concerne tous mobilisons nous !


AMGPDS17 compte sur vous aujourd'hui

AMGPDS17 a besoin de votre aide pour sa pétition “Association des médecins généralistes secteur Pau-Sud: La santé , tous concernés”. Rejoignez AMGPDS17 et 137 signataires.