danger de fermeture imminente pour le centre éducatif d'Alembert (77)

0 have signed. Let’s get to 1,000!


Depuis un an, le CEFP (centre éducatif et de formation professionnelle) d'Alembert est toujours en attente de devenir. Une 1ère pétition a été lancée il y a un an et nous remercions les premiers signataires.
Mais les travaux prévus n’ont jamais débuté, la Mairie de Paris ayant décidé de reporter l'arbitrage budgétaire à la prochaine mandature en 2020. Les 21 M nécessaires aux travaux de rénovation de l’école d’Alembert ne font pas partie du budget prévisionnel municipal. La Mairie de Paris a fait d'autres choix parmi lesquels le confort et le mode de vie des Parisiens qu'elle considère comme une priorité.  Le CEFP est pourtant géré et financé par l'ASE (aide sociale à l'Enfance) de Paris !
La Maire de Paris a donc décidé de délocaliser le site de Montévrain, en le transformant en une plateforme de formation professionnelle, négligeant de fait l’aspect éducatif en fermant ainsi l’internat dédié aux jeunes accueillis, qui jusqu’à présent, leur permettait une protection salvatrice. Des dizaines de jeunes migrants vont ainsi se retrouver livrés à eux-mêmes, à la rue, en danger! 

Nous ne pouvons pas laisser cette situation désastreuse se produire dans le 5ème pays le plus riche de la planète !

 
L’administration parisienne propose même au personnel désabusé de participer à cette casse de cette haute institution qu’est l’école d’Alembert en les incitant à proposer des idées pour son projet de plateforme.
Aucune information écrite, officielle, n'a été transmise aux salariés sur cette nouvelle organisation de structure. Le flou total, sauf pour le lieu, trouvé récemment.
Les salariés sont pris en otage, ne sachant pas comment se projeter dans l'avenir. En effet, on délocalise leur activité à 30 kms et à ce jour, seuls 1 ou 2 sur les 60 agents publics actuellement en poste a pu répondre favorablement à une proposition de travail sur la plateforme ! Certains seront « choisis » par l’administration sur des critères encore inconnus à ce jour.


Tous travaillent depuis un an dans une insécurité professionnelle insupportableCes fonctionnaires, éducateurs, cuisiniers, professeurs, personnels d'entretien, ouvriers, administratifs, chefs de service, ont besoin qu'on défendent leur travail ! 


De par cette logique comptable, la Mairie de Paris est coupable d'une casse du travail social, d'un mépris envers les personnels socio-éducatifs, d'une mise à mort de la Protection de l'Enfance, d'un déni des conditions d'existence des Mineurs isolés étrangers. Elle donne son aval pour un futur démantèlement du service public et du patrimoine culturel local, ce qui amènera une régression sociale dangereuse.
Nous sommes en lutte pour le maintien de ce site en l'état, avec ses activités, ses personnels, ses places d'accueil et son patrimoine vert.
Aidez-nous à nous faire entendre ! L’école d’Alembert de Montévrain, institution sociale depuis 1884 ne doit pas fermer !