Mobilisation de la jeunesse algérienne pour le futur du pays

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Cette pétition s'adresse aux algériens, aux vrais hommes et femmes qui ont un amour sincère et profond pour notre magnifique Algérie.

 Cela fait plus de 56 ans qu’un million et demi de martyrs sont morts pour libérer nos terres,

 -       1,5 million de personnes mortes pour la patrie sans égoïsme, ils ont fait le don de leur vie pour libérer l’Algérie,

 -        1,5 millions de martyrs qui voulaient une Algérie meilleure et glorieuse pour les générations futures.

 Nos martyrs ont récupéré les clés du pays par le sang, avec le souhait de voir l’Algérie de demain réunis autour de tous ses enfants.

Mes amis, aujourd’hui l’heure est grave.

 Cela fait plus de 56 ans que le peuple algérien est prisonnier et est considéré comme accessoire dans son propre pays.

Nous sommes en 2018 et à la veille des prochaines élections, nous disons stop à ce mépris, barakat !

 Il est grand temps pour nous d’arrêter de tourner la tête et de faire valoir notre citoyenneté et de nous comporter comme des hommes, comme l’auraient voulu nos martyrs.

Depuis 1962, c’est plus de mille milliards de dollars partis en fumée grâce aux hydrocarbures. Nous nous sommes assis sur un cadeau de Dieu ou plutôt un malheur qui a poussé l’algérien à l’assistanat et à la corruption.

Aujourd’hui, comme vous le savez, la corruption et la « hogra » gangrènent du simple commerçant aux plus hautes institutions de l’État.

Les conditions de santé sont lamentables, les hôpitaux sont en ruines alors que l’Algérie ne manque pas de médecin. Aujourd’hui, la plupart de ces médecins exilés font le bonheur des pays qui les accueillent pendant que ceux qui restent dans le pays se font en ce moment même matraquer par une police sans foi ni loi.

 Les routes sont en état de guerre, l’économie du pays est à la dérive et il n’y a aucune perspective d’avenir pour l’après pétrole. Les infrastructures sont en carton, il n’y a aucun contrôle, les sans-abris se comptent par milliers, etc. nous importons tout ce que nous consommons.

Ce texte ne s’adresse pas aux ennemis de la nation, elle ne s’adresse pas à ceux qui se voilent la face et qui crient que l’Algérie ne manque de rien mais qui s’empressent de faire la queue pour demander un visa en Europe, ceux-là mêmes qui caressent dans le sens du poils leurs bourreaux. Vous faites un mal inconsidérable pour le pays et pour vos enfants, vous êtes les soldats de ceux qui n’ont aucune once d’amour pour notre Algérie.

 Mais nous les jeunes, nous le savons, les Algériens méritent mieux.

Le système mis en place depuis la révolution à enlever toute dignité au peuple algérien, l’individualiste est devenu la norme.

À l’image du pharmacien, du médecin, de l’ancien combattant et même du policier qui manifeste mais qui se retrouve tout seul dans la rue, car la solidarité fait défaut.

Ce système a fait de nous des hommes et des femmes qui pensent au jour le jour sans perspective d’avenir et surtout ou l’individualisme est maladif.

Nous avons perdu toute volonté d’agir ensemble pour un but commun et cela est voulu.

 N’attendons pas que ceux qui nous ont obtenu l’indépendance se battent pour nous encore aujourd’hui. Si nous ne bougeons pas et si nous nous prenons pas notre avenir entre nos mains, notre mort est préférable.

 Je dirai un grand merci pour ceux qui ont fait la transition pour que l’Algérie demeure debout mais aujourd’hui il temps de passer la main.

De passer la main à cette nouvelle génération pour que notre pays soit à la hauteur des grands enjeux de ce monde et de mener notre patrie sur la voix du développement.

Oui il temps de dire à nos grands-parents « merci », de les laisser se reposer, un repos bien mérité.

 Aujourd’hui, nous sommes la risée du monde, à tous les niveaux, une éducation en faille, un niveau d’études très bas, tout s’achète dans ce pays, et aujourd’hui c’est à nous de prouver au monde que nous sommes un grand peuple digne et fier. 

Je fais partie de ceux qui considèrent que l’Algérie est plus grande que moi plus grande que tout.

 Ils ont clochardisé le pays, la valeur de l’algérien n’existe plus.

 Aujourd’hui nous sommes la communauté la plus divisée à travers le monde.

 Il y a plus de huit millions d’Algériens répartis à l’étranger et chaque jour des milliers de personnes rêvent que d’une seule chose, quitter le pays. Il faut définitivement arrêter de penser de façon individuelle, si ce n’est pas pour vous, ce sera pour vos enfants.

 Pensons d’abord au pays et au génération future.

La fuite vers l’Occident ou ailleurs n’est pas la solution, nous avons la chance d’avoir un pays magnifique, prenons-en conscience, ne le gâchons pas.

 Cette pétition s’adresse à tous les algériens qui vivent en Algérie ou ailleurs car oui, vous qui vivez dans un pays étranger car vous avez été chassés de chez vous, vous êtes autant algérien que ceux qui vivent dans le pays. Aujourd’hui vous résidez dans un pays où le peuple choisit librement ses représentants, je parle du Canada, de l’Europe, des États-Unis, etc. Vous faites la fierté des autres pays, mais vous manquez terriblement au vôtre.

 Seule la médiocrité semble avoir sa place dans notre pays.

Personne n’est à sa place en Algérie, il faut s’enlever de la tête l’idée qu’on est capable de rien, car c’est quand on n’a plus rien à perdre qu’on ne peut que gagner !

Ceci est un appel : il nous faut devenir acteur de notre avenir et non plus spectateur.

 Le peuple est à bout de souffle.

 Je suis convaincu que tous les algériens, du pays et de l’étranger ont un rôle important à jouer.

 Oui, la communauté à l’étranger, posez-vous la question de savoir si vous êtes des immigrés ou des exilés sans aucun lien avec l’Algérie ? Moi je vous réponds que NON, vous êtes des algériens à part entière, fier de vos grands-parents et un jour ou l’autre votre place sera en Algérie parmi les vôtres.

 Le peuple algérien est grand et ça personne ne pourra nous l’enlever. La grandeur d’avoir le courage de dire STOP.

 Pour une fois depuis l’indépendance ayons le courage de marcher ensemble et surtout de penser à l’Algérie d’abord. 

Le but aujourd’hui est de se mobiliser en masse, non pas contre un homme ou un groupe d’individu mais pour que l’algérien puisse choisir librement ses représentants.

 Il est l’heure pour nous d’entamer plusieurs actions ensemble de se mobiliser derrière un but commun.

 Oui, mobilisez-vous, si ce n’est pas dans la rue ce sera travers les réseaux sociaux, à travers une pétition, saisissons cette brèche.

En signant cette pétition en masse, nous allons commencer ensemble le « dégagisme ».

Agissant intelligemment car nous serons toujours seul face à notre destin.

 Oui nous le savons, les cartes sont joués d’avance lors des élections, mais si on ne parvient pas à se mobiliser dans la rue, dressons-nous sur internet, ce sera notre outil représentatif du ras-le-bol collectif.

 Soyez nombreux à signer cette pétition afin que nous puissions faire entendre notre ras-le-bol au monde entier et surtout prouver que le peuple algérien veut être maitre de son avenir.

Mieux vaut bouger que de rester sans rien faire, spectateur de votre propre avenir. Car l’échec nous l’avons déjà, nous ne risquons que le meilleur et la réussite.

 Allah Ya3am Chou3ada,  

TAhia djazair

Abdelhamid Hamza 

 



Abdelhamid compte sur vous aujourd'hui

Abdelhamid HAMZA a besoin de votre aide pour sa pétition “Algérie: Mobilisation de la jeunesse algérienne pour le futur du pays”. Rejoignez Abdelhamid et 5 600 signataires.