Aidez moi à libérer mon père du camp de concentration en Chine!

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !


Bonjour,

Je m’appelle Ershat ALIM, j’ai 35 ans, je suis Français d’origine Ouïghoure et voici mon histoire :

Je suis sans nouvelle de mon père depuis août 2018, date à laquelle il a été arrêté sans aucune raison et enfermé dans un camp de rééducation en Chine.

Mon père ALIM HASHANI est un linguiste (terminologue), chercheur et traducteur expert, il était le chef du bureau de terminologie dans le Comité des Langues Ethniques (de la Région Autonome de Xinjiang) qui est un organisme de l’Etat.

En août 2018, il a été appelé par le Comité National de Traduction à Pékin pour participer à un projet de traduction et il a été arrêté par la police après quelques jours de son arrivée.

La dernière fois que j’ai a pu échanger quelques mots avec lui, remonte au 30 juillet 2018 et puis le grand silence, mes appels et messages restent sans réponse. En étant en Chine, ma mère ne peut pas me donner les nouvelles de mon père et surtout elle n’en sait pas plus.

Après des longs mois d’incertitudes et d’inquiétudes, j’ai fini par apprendre qu’il avait été arrêté début août à Pékin, et transféré dans un camp de rééducation à Urumqi. Deux agents sont venus fouiller la maison de mes parents et ont dit à ma mère qu’une enquête judiciaire était en cours. À aucun moment ils nous ont indiqué ce qu’ils reprochaient à mon père, où il se trouvait, comment il allait. En plus de ce cauchemar, mon père de 66 ans souffre du diabète et est dépendant d’insuline quotidiennement.

10 autres collègues de mon père sont également internés dans des camps de rééducation les uns après les autres pour la même raison : avoir travaillé en tant que linguiste ouïghour et avoir contribué à garder la langue ouïghour vivante à travers leur travail.

Après avoir appris ce nouvel, j’ai gardé le silence pendant des mois, je n’ai pas parlé publiquement de ce qui est arrivé à mon père et à ses collègues, à des centaines des milliers d’innocents dans ma région natale. Aujourd’hui, j’ai décidé de sortir du silence pour aider mon père avant qu’il soit trop tard.

Mon père est un Intellectuel et linguiste réputé, un expert rigoureux, un père responsable et un citoyen honnête et respectueux. Il est à la retraite depuis 2014 et il voulait juste profiter de sa famille et vivre tranquillement sa vie de retraité et il le mérite.

Ce que je veux, c’est faire sortir mon père de cet enfer car, d’après les informations provenant de la Chine, mon père est détenu dans un camp de rééducation en attendant le résultat d’une enquête judiciaire. Ce qui signifie qu’il peut être sujette à une condamnation ! Il peut être jugé coupable pour une raison bidon et endurer une peine de prison très longue !

Je suis convaincu que la justice sera faite un jour pour mon père. J’espère du plus profond de mon cœur, que ma situation attirera votre attention. J’espère que vous comprendrez la gravité de la situation de mon père ainsi que des millions d’innocents (Ouïghour et d’autres minorités) enfermés dans ces camps de concentration et pourrez nous aider.

Je prie tous les lecteurs de prendre conscience de ce plus grand internement du XXIe siècle et d’agir avant que ce peuple soit effacé dans le silence du monde.