conflit concernant la convocation et le BAR / conflict between convocation and the BAR

0 have signed. Let’s get to 500!


Problem
[ENGLISH FOLLOWS]

CONTEXTE:

L’examen de plaideur(e) du Barreau aura lieu le 18 juin 2019. En ayant la cérémonie de collation des grades directement avant cet examen, de nombreux étudiants éprouveront de graves difficultés, notamment l’angoisse et le stress causés par : a) le manque de temps d’étude; b) l’absence des familles vivant à l’étranger ou ailleurs au Canada; et c) l’absence même à la collation des grades par les étudiants et les étudiantes qui passeront leurs examens du Barreau ailleurs qu’à Ottawa. De plus, si la remise des diplômes avait eu lieu le jour même de l’examen du Barreau, aucun étudiant diplômé ne serait en mesure d’assister à sa collation des grades bien méritée.

D’une part, l’exigence de passer les examens du Barreau est une composante obligatoire du processus d’accès à la profession pour les futurs juristes. D’autre part, la collation des grades est une occasion joyeuse et importante pour les étudiants et les étudiantes afin qu’ils puissent célébrer l’obtention de leurs grades de Juris Doctor bien mérité et apprécier le temps qu’ils ont passé à la Faculté. Les deux événements sont tout aussi importants pour les étudiants et les étudiantes pour des raisons différentes et il serait malheureux que la cohorte de 2019 ne soit pas en mesure de se célébrer officiellement leurs exploits en raison d’une prévoyance et d’une planification inadéquates de la part de l’administration de l’Université d’Ottawa.

L’AÉCL et ces membres étudiants croient fermement que les cohortes futures de la Faculté de droit ne devraient pas avoir à s’inquiéter de ce que les examens du Barreau entrent en conflit avec la collation des grades, puisque l’Université d’Ottawa négocie les dates trois ans à l’avance.

------------------------------------------------------------------------

BACKGROUND:

The solicitor portion of the BAR will be held on June 18, 2019. Having convocation directly before the BAR exam will pose serious issues for many students, including (a) stress due to missed study time; (b) lack of attendance of families that live abroad or across Canada; and (c) lack of attendance by students who are writing the BAR outside of Ottawa. Additionally, having convocation on the date of the BAR would mean that no graduating students would be able to attend their well-deserved convocation.

On one hand, writing the BAR is a mandatory component of the licensing process. On the other hand, convocation marks an important and joyous occasion for students, whereby they can celebrate obtaining their well-deserved J.D. degrees and reflect on their time at the Faculty. Both events are equally important to students in different ways, and it would be unfortunate if students in the 2019 graduating class were not able to formally relish in their accomplishments because of inadequate foresight and planning on the part of the University of Ottawa’s administration.

The CLSS strongly believes that the Faculty of Law’s future graduates should not have to worry about the BAR exam conflicting with convocation, as the University of Ottawa negotiates the dates three years in advance.

Solution
OBJET:

En signant cette pétition, vous appuyez la position de l'AÉCL voulant que la convocation de 2019 de la Faculté de droit soit tenue le soir du 19 juin 2019. Cette pétition sera annexée à une lettre ouverte, adressée à Dean Dodek et l’invitera à choisir la date proposée dans cette pétition.

****Veuillez indiquer votre programme et votre année d’étude dans la section "Reasons for signing"****

----------------------------------------------------------

PURPOSE:

By signing this petition, you support the CLSS' position that Faculty of Law's class of 2019 convocation should be held on the evening of June 19, 2019. The petition will be attached to an open letter, addressed to Dean Dodek, urging him to selected the date proposed in this petition.

 ****Please indicate your program and year of study in the "Reasons for signing" section****


Personal story

L’Association des Étudiant(e)s en Common Law (AÉCL) est une organisation bilingue qui agis comme le gouvernement étudiant de la section de common law de la faculté de droit. Les représentants de l’AÉCL sont élus parmi la population étudiante et prennent un rôle actif dans la gouvernance de la faculté ainsi que les évènements étudiants. Que ce soit en représentant les intérêts des étudiants ou en organisant des activités sociales, l’AÉCL a été conçue pour aider les étudiants pendant leurs études de droit à l’Université d’Ottawa.

--------------------------------------------------------------------------

The Common Law Student Society (CLSS) is a bilingual organization that acts as the student government of the Common Law Section of the Faculty of Law at the University of Ottawa. CLSS representatives are elected from the student body and each year they take an active role in both student events and faculty governance. Whether by representing student interests or organizing social activities, the CLSS is designed to help law students throughout their time at Fauteux.

 





Today: Klara is counting on you

Klara Danielson needs your help with “AECLSS: conflit concernant la convocation et le BAR / conflict between convocation and the BAR”. Join Klara and 451 supporters today.