ACHETONS FRANÇAIS, PRÉVENONS LA VIOLENCE

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !


La Turquie de Recep Tayyip Erdoğan mène depuis plus de quinze ans une politique expansionniste et multiplie les provocations et les agressions à l’encontre du monde occidental. Les récents actes terroristes commis sur le sol français sont la conséquence directe de l’expansion de l'extrémisme musulman en France, et plus généralement en Europe. Erdogan a menacé « Demain, aucun Européen ne pourra plus faire un pas en sécurité dans la rue ».

La France a été le premier pays à condamner les actes de la Turquie car le peuple français tient beaucoup à ses valeurs fortes et protège son droit de vivre en sécurité. Après cela, la France a été prise pour cible. Erdogan a fait appel au boycott des produits français.

Sur le plan international, Ankara – qui affirmait en 2004 le principe du « zéro problème avec les voisins » – est désormais en conflit avec à peu près tout le monde. Les derniers « exploits » de la Turquie comprennent entre autres : l’offensive unilatérale contre les Forces démocratiques syriennes, les forages illégaux dans les eaux territoriales chypriotes et grecques en Méditerranée, la violation de l’embargo sur les armes à destination de la Libye et l’incident avec une frégate française tentant de contrôler cet embargo, ou encore le soutien actif à l’Azerbaïdjan dans le conflit du Haut-Karabagh, avec notamment l’acheminement de djihadistes syriens et de matériel militaire.

Sur le plan économique, la France se situe actuellement au 7ème rang des pays clients de la Turquie avec 7,641 milliards d’euros d’importations dans plusieurs secteurs clés : transport, machines, équipements électroniques et électriques, et articles d'habillement. Par ailleurs, près de 450 entreprises françaises de renom opèrent dans divers secteurs en Turquie, comme Renault, Total, Thales, Carrefour, Areva ou encore Alstom. De notre côté, nous planifions de boycotter les marques suivantes : BEKO, Mexx, BIC, Koton, Hunca Cosmetics, Efes, LC Waikiki, Ülker, Cola Turka, Saray Biscuits, AROMA, Nutella, Marmara Group - Harika - Zeytuna - Shahane - Maroli.

Alors que l’Union européenne hésite encore à sanctionner la politique va-t-en-guerre de la Turquie, Recep Tayyip Erdoğan a d’ores et déjà appelé les pays musulmans à boycotter les produits français en représailles aux caricatures dans Charlie Hebdo. La France a récemment répondu en proposant au Conseil européen de supprimer l'union douanière avec la Turquie.

Le peuple de France ne peut continuer à soutenir économiquement un pays dont la politique étrangère met en danger la sécurité de ses concitoyens, viole ses valeurs culturelles et spirituelles et sème la terreur en Europe et au Moyen-Orient. Si les terroristes opèrent en France grâce au soutien financier de la Turquie, il est de notre devoir, en tant que citoyens et en tant que consommateurs, d’agir dès maintenant en boycottant les produits turcs de façon pacifique.

Quand nous achetons des produits turcs, nous versons tous les ans une somme d’environ 500 mlns d’euros au budget militaire de la Turquie. Si 100 personnes en France boycottent les produits turcs, cela empêchera la Turquie d’acheter 17 100 balles par an.

La pétition «Achetons français, prévenons la violence » a atteint près de 17 000 signatures et prouve l’engagement des Français contre la politique belliqueuse du régime d’Erdoğan en Europe.  

Alors que la France a demandé à l’UE d’imposer des sanctions à la Turquie et que le Danemark condamne la guerre d’Erdogan au Rojava, cette pétition est plus pertinente que jamais. Des pétitions similaires ont été lancées en Grèce, en Arménie et en Arabie Saoudite qui a retiré des rayons tous les produits turcs.

Le journal Jerusalem Post a déjà publié un article sur notre pétition qui a eu un très bon écho.

De notre côté, nous planifions de boycotter également les marques suivantes, qui fabriquent en Turquie: 

Vêtements: Celio, La Halle, H&M, DPAM, Naf Naf, Sinequanone, et bien sûr Zara, Pull and Bear, Berska.   

Électroménager:
Groupe Vestel. 
Chez But : marque Aya. 
CDiscount/groupe Casino : marques Oceanic, Continental Edison. 
Chez Boulanger : Essentiel B (marque blanche) fabriquée en Turquie mais assimilée à une marque française car marque distributeur. 
Marque Clayton, distributeur de multiples revendeurs tout comme Techwood, Telefunken, Sharp, Panasonic, Haier. 

Agroalimentaire: 
FERRERO Rocher exporte les noisettes  de Turquie pour son célèbre Nutella) 
Tous les fruits secs dans les magasins BIO. Vous pouvez également utiliser Choco Linette ou Délice Noisette Chocolat

Liens:

BHL - Comment stopper Erdogan

EU to consider sanctions on Turkey over Mediterranean gas drilling

EU warns Turkey of sanctions over 'provocations' in Mediterranean

Menaces de sanctions contre Ankara : "Ne cherchez pas querelle à la Turquie", lance Erdogan à Macron

Turquie : l'UE se prépare à prendre des "décisions difficiles"

L'Union Européenne condamne les provocations "inacceptables" d'Ankara, mais diffère toute sanction à décembre

La France favorable à des sanctions européennes contre la Turquie

Danish Parliament condemns Turkish attacks against Rojava