NON à la fusion AB-BO !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Cette fusion entre l'Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique on en entend parler depuis longtemps sans que rien ne suive. Mais là, le temps presse !

D'abord des bruits de couloirs et aujourd'hui on parle de réunion à Paris afin d'entériner ce projet sans consulter tous les actionnaires ou les supporters des deux clubs. Et on nous explique finalement que la fusion serait un moyen pour que le BO ne meure pas tout à fait puisque le club accuse un gros déficit et que les Kampf n'ont plus envie d'éponger les dettes. Je cite ce que je viens de lire : "Et contrairement aux années précédentes, Serge Kampf, mais surtout sa fille, ne souhaiterait pas mettre la main à la poche pour sauver le BO. Voilà pourquoi la fusion semble inéluctable." Depuis quand doit-on faire disparaître deux clubs parce que l'un est mal financièrement ?

Ces deux clubs ont plus de 100 ans et font partie du patrimoine du rugby français et européen. 

Plus personnellement étant Bayonnaise, en quoi cela serait-il une bonne nouvelle d'avoir un club basque qui finalement reprendrait notre président, notre entraîneur, 90% de nos joueurs et notre stade à temps plein après une année d'existence mais perdre ce qui fait de notre club son essence à savoir SES SUPPORTERS, SA MASCOTTE, SON HYMNE et SES COULEURS ?

L'Aviron Bayonnais est Bayonnais avant d'être basque alors laissez-le à sa place.

Il y a un an et demi j'avais écrit ceci sur mon blog au moment de l'annonce des pourparlers concernant la fusion et c'est toujours vrai aujourd'hui :

Alors messieurs Mérin, Blanco et Kampf et les actionnaires, voici plusieurs raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas tuer l’Aviron Bayonnais : 

 - L’Aviron c’est le club de tous les Bayonnais et Avironnards.

- L’Aviron, tu l’as dans le sang. C’est pour ça que depuis samedi dernier, on mange, travaille, dort, sort, avec cette abomination de fusion dans la tête. Et qu'on cherche comment l’empêcher à tout prix.

- L’Aviron c’est une création de lien social. Le samedi au marché, l’après-midi au match, le soir dans Bayonne, le dimanche en prenant le café. On se sourit, on échange entre Bleus et Blancs, souvent sans être tout à fait impartial mais ça fait notre charme.

- L’Aviron, c’est aussi une chanson, un hymne qui raisonne dans tous les stades de France. C’est une mascotte, Pottoka, que tout le monde nous envie, une ambiance de stade dont rêvent beaucoup de clubs… Et des frissons dès que t’y entres.

- L’Aviron c’est Bayonne, Bayonne c’est l’Aviron. Les deux vont ensemble, on ne peut pas les séparer ! 

- Quand on a la chance d'être Bayonnais et d'avoir l'Aviron, on se bat pour garder ce privilège parce qu’on en est vraiment fier.

Nos devises à Bayonne : Nunquam Polluta et Fiers de nos couleurs !

 



Anne compte sur vous aujourd'hui

Anne PINSOLLE a besoin de votre aide pour sa pétition “A vous supporters de l'Aviron Bayonnais, du Biarritz Olympique et à tous les amoureux du rugby: NON à la fusion AB-BO !”. Rejoignez Anne et 989 signataires.