Petitioning A nos concitoyens

Pour l'équité dans le financement de la campagne des législatives

Je m’ appelle Roger FOUBERT, marié,  69 ans, retraité, petit français moyen, réputé solvable, ni trop pauvre, ni trop riche pour échapper à l’impôt, contribuable et fier de l’être car je reste convaincu qu’une société se construit par la participation de tous et l’expression « impôt confiscatoire » me fait doucement rigoler quand on connait la foultitude de dispositifs permettant d’échapper à l’impôt, impôt qui dans tous les cas sera perçu et réparti sur l’ensemble de ceux qui ne peuvent profiter des niches fiscales et autres montages.

Il se fait que je suis le mandataire Financier de Cédric RUFFIE qui est lecandidat pour la France Insoumise avec sa suppléante Ylhem DEKKICHE sur la 1ere circ de Charente-maritime,

Le compte de mandataire a été ouvert au Crédit Mutuel, car je suis par ailleurs trésorier d’une Association et d’un Syndicat de retraités et ces comptes sont au Crédit Mutuel.

Le financement d’une campagne Législative a un coût et croire ou penser que les dons ou les prêts consentis par nos sympathisants de notre seule circonscription pourraient y suffire est tout simplement une fable, ce type de financement trouve rapidement ses limites et il est nécessaire sinon indispensable et incontournable de recourir au prêt bancaire.

A ce moment l’affaire se corse : pour une question de rapidité de déblocage des fonds et d’instruction de la demande de prêt : le Crédit Mutuel nous conseille de faire cette demande auprès de la Banque où notre candidat a son compte bancaire : la Société Générale de La Rochelle.

Notre candidat est jeune, sympathique, père de famille, il est vraiment à l’image et représentatif d’une partie de la société française :Il n’est ni énarque, ni start upper,ni cadre dynamique propre sur lui, ni winner, ni communicant, il n’est pas à la une des médias, il ne fait pas le buzz au quotidien, en un mot un mec normal, un peu dans la déche et qui doit travailler s’il veut manger et faire manger sa famille : C’ est un travailleur précaire, il fait donc partie de ces 4,2 millions de personnes travailleuses précaires (source INSEE 4ème trimestre 2016). Un travailleur précaire est, par définition, quelqu’un qui passe de petits boulots en petits boulots pour essayer de se maintenir « à flot », c’est-à-dire essayer de se maintenir au-dessus du seuil de pauvreté soit 1008 € par mois. Cédric ainsi que sa compagne vivent donc en moyenne au SMIC soit 1 300 € CSG et RDS déduits. Dans le contexte des législatives, Cédric a fait le choix de suspendre son activité professionnelle (agent en centres d’appels par nécessité et par ailleurs par passion comédien intermittent du spectacle) pour pouvoir se consacrer pleinement à la campagne. Notons qu’il est père de 2 jeunes enfants.

Pas un profil obligatoirement très engageant pour l’agent bancaire qui doit instruire la demande de prêt, mais il y a également le fait que le score de J.L Mélenchon la France Insoumise sur La Rochelle : 24,33%, juste derrière Macron donc que la probabilité de faire les 5% des voix requis pour prétendre au remboursement des frais de campagne est plus qu’envisageable et que nous prétendons même à être présents au second tour.

Il est vrai que cette situation me met en colère : un petit rappel concernant la Société Générale : un article sur France Info de.. Isabelle Chailloufranceinfo du 27032017

« Selon un rapport de l'ONG Oxfam publié lundi 27 mars, un quart des bénéfices des 20 plus grandes banques européennes se trouve dans des paradis fiscaux, soit 25 milliards d’euros, dont 20% pour les seules banques françaises. En 2015, les cinq plus grandes banques françaises, BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel-CIC et Société Générale, affichaient 5,5 milliards d'euros de bénéfices dans des paradis fiscaux, des États ou elles n'ont pourtant pas d'activité économique. D’après Oxfam, l'implantation de ces banques au sein de ces territoires permet d’organiser l’évasion fiscale de leurs clients et d’échapper à l’impôt. L'ONG cite l'exemple des Îles Caïmans. Quatre banques françaises y sont présentes, la BNP, la BPCE, le Crédit Agricole et la Société Générale. Elles dégagent 174 millions de bénéfices….  sans aucun employé et sans payer d’impôt Une des destinations favorites des banques reste le Luxembourg. La Société Générale y déclare 587 millions de profits, c’est-à-dire autant que ses bénéfices cumulés en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas. Ce n'est pas un hasard, souligne l'Oxfam qui rappelle que c’est via sa filiale luxembourgeoise que la banque a créé près de 500 sociétés offshore, impliquées dans le scandale des Panama papers »

 

Les Elections Législatives sont un moment important de notre système républicain et démocratique, nous ne pouvons pas déplorer à longueur de colonnes que nos représentants à l’Assemblée Nationale ne sont nullement représentatifs de l’ensemble de notre communauté nationale, de sa sociologie et ne pas permettre à ceux qui ne sont pas nés avec une cuillère d’argent dans la bouche de ne pouvoir concourir avec une égalité des chances, égalité en l’occasion qui est financière.

Pour rappel : sur notre circonscription, regardons la situation de nos principaux concurrents : Otilia Fereira (EM) est médecin gynécologue, Bruno Léal (LR) est prof agrégé d’histoire et Olivier Falorni (sans étiquette mais soutenant la majorité présidentielle Macron) a les moyens que nous connaissons en tant que député sortant. Je ne sais pas si ces personnes ont contracté un prêt personnel pour financer leur campagne mais gageons que leurs situations  professionnelles leur permettront de ne pas avoir de souci d’argent, ce qui n’est pas une mince affaire à notre époque. D’ailleurs, ce n’est pas leur faire offense que ce constat, c’est un fait objectif jusqu’à nouvel ordre.

L’autre fait, c’est que Cédric n’en aura que plus de mérites s’il remporte notre pari.

Alors en tant que Mandataire financier j’en appelle aux dons ou prêts personnels de nos concitoyens afin de rétablir un semblant d’égalité financière pour le financement de cette campagne des Législative sur notre circonscription, j’affirme que la Société Générale n’est pas une banque citoyenne selon l’image que je m’en fais.

Nous n’avons rien à cacher, nos comptes de campagnes sont transparents et seront publiés et si nous dégagions des excédents après remboursements,  ces derniers seront redistribués aux associations caritatives comme les restos du cœur, ATD Quart Monde et le Secours Populaire nous nous y engageons.

Dons ou prêts par chèque ou virement bancaire à

Roger FOUBERT Mandataire financier de Cédric RUFFIE

07 81 48 53 35  roger.foubert@gmail.com

Credit Mutuel

RIB

15519 39080 00023122101 09 EUR  CCM PERIGNY

 

IBAN

FR76 1551 9390 8000 0231 2210 109  CMCI FR2A

 

This petition will be delivered to:
  • A nos concitoyens

    Les Insoumis de Perigny JLM2017 started this petition with a single signature, and now has 44 supporters. Start a petition today to change something you care about.




    Today: Les Insoumis de Perigny JLM2017 is counting on you

    Les Insoumis de Perigny JLM2017 needs your help with “A nos concitoyens: Pour l'équité dans le financement de la campagne des législatives”. Join Les Insoumis de Perigny JLM2017 and 43 supporters today.