Covid-19, le gouvernement a failli à ses devoirs, il devra nous rendre des comptes.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !



PÉTITION CITOYENNE Covid-19.

Nous, citoyens et soignants, confrontés de façon dramatique à la pandémie de covid-19, demandons à la Cour de justice de la République (CJR) la création d’une commission d’enquête afin de mettre à jour les manquements de l’ex-Ministre de la Santé Agnès BUZYN et du Chef du gouvernement M. Édouard PHILIPPE.
Nous envisageons également après la sortir de cette crise sanitaire de déposer plainte auprès de la Cour de justice de la République contre l’ex Ministre de la Santé Agnès BUZYN et le Chef du gouvernement M. Édouard PHILIPPE pour faute grave et mise en danger du peuple français. 
Nous considérons en effet que le gouvernement français, pourtant informé depuis début décembre 2019 de la situation en Chine n’a pris aucune décision de nature à préparer et anticiper la lutte contre la pandémie qui allait inéluctablement toucher notre pays. En témoignent les déclarations d’Agnès Buzin au leMonde du 17 mars dernier où l’ex-ministre reconnaît avoir prévu dès le mois de décembre le « tsunami » du coronavirus, puis alerté le Directeur général de la Santé, puis, le 11 janvier 2020, le Président de la République lui-même et le 30 le Premier Ministre Edouard Philippe..
Pourtant, personne au gouvernement n’a alors pris les décisions qui s’imposaient, y compris Mme Buzin qui n’a cessé de minimiser la pandémie et de répéter que tout irait bien.
En décembre 2019 et janvier 2020, aucun engagement n’a été pris de multiplier par avance les possibilités de faire des tests de dépistage (pour l’ensemble de la population, en particulier les patients et les personnels en 1ère ligne face à l’épidémie) ; aucune évaluation non plus des besoins en masques FFP2 seuls reconnus pour protéger toute personne prenant en charge un patient covid-19 positif et aucune décision d’en produire en grande quantité; pas davantage d’évaluation des besoins en masque FFP1 destinés aux patients Covid-19 positifs et aux contacts de ces patients, potentiels porteurs du virus, rien pour l’ensemble de la population, ce que l’absence de dépistage rendrait pourtant nécessaire… Même aberration pour les produits hydro-alcooliques (décontamination des mains) alors que le manu portage du virus est incontestable.
Tout aussi grave : il n’a pas été envisagé d’accumuler par avance d’autres éléments protecteurs pour les soignants, tant paramédicaux que médicaux, afin de prévenir et contrôler l’infection, tels que lunettes, combinaisons, sur-blouses imperméables…etc
Encore plus étonnantes, les déclarations en date du 21/03/2020 du Ministre de la Santé M. Olivier VÉRAN (successeur de Mme BUZYN le 16/02/2020) qui précise que 600 millions de masques FFP2 ainsi qu’1 milliard de masques chirurgicaux étaient dans les stocks stratégique de l’état il y a une dizaine d’années mais qu’en 2020 ne restent aucun masque FFP2 et seulement 117millions de masques FFP1 ! Vraiment étonnant, alors que le monde a traversé plusieurs pandémies : grippe A ( H1N1) et autres coronavirus SRAS et MERs … Le même Olivier Véran vient d’annoncer en mars qu’il avait commandé en Chine 250 millions de masques … alors même que l’épidémie y fait rage !

Le gouvernement n’a pas entendu non plus les alertes répétées, parfois désespérées, des soignants en lutte depuis plus d’un an pour sauver l’hôpital public mis à mal par les restrictions, les moyens insuffisants et des rémunérations peau de chagrin. L’épidémie met maintenant en pleine lumière les conséquences dramatiques du manque de matériel, de lits, de personnels soignants : il faut faire appel à l’armée pour évacuer les patients graves entre les hôpitaux et chaque jour s’accroît le nombre de décès.
L’amateurisme règne aussi dans le changement à vue des protocoles de protection (prévention et contrôle des infections = PCI) alors que ceux-ci étaient validés par les plus hautes instances nationales (Haute Conseil de la Santé Publique 2013, Mission COREB national 22/01/2020, Santé Respiratoire France 12/03/2020 mise à jour le 17/03/2020), et ce uniquement pour faire face à la pénurie qui met les personnes concernées en danger de mort. Voilà même qu’on lance des tests de masques alternatifs en pleine pandémie!

Ce manque d’anticipation, ces inconséquences, l’incapacité à relancer la production des éléments indispensables à la PCI ont exposé et exposent encore les citoyens et les personnels à un danger mortel.

« Gouverner c’est protéger, nourrir, éduquer et soigner son peuple ».

Notre gouvernement a failli et continue à faillir à ses missions.
Nous demandons une commission d’enquête !

Sources:

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/lepidemie-de-coronavirus-saccelere-les-hopitaux-se-preparent-a-un-long-siege-1187739


https://twitter.com/lemondefr/status/1239888672205475841?s=21

https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/20/jerome-salomon-avait-il-alerte-macron-sur-l-impreparation-de-la-france-face-aux-catastrophes-des-201_1782457

https://twitter.com/olivierveran/status/1241386246393520134?s=12

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/03/18/coronavirus-la-confession-d-agnes-buzyn-suscite-une-double-polemique_6033469_823448.html

https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-crise-du-coronavirus-va-etre-analysee-comme-lune-des-plus-grandes-defaillances-de-letat_fr_5e74d161c5b6f5b7c542be09

http://www.academie-medecine.fr/masques-et-covid-19-avis-de-lacademie-nationale-de-medecine/


https://www.franceinter.fr/societe/penurie-de-masques-les-raisons-d-un-scandale-d-etat

 

Pour nous joindre: le.personnel.hospitalier@gmail.com