Pour le maintien des options artistiques au Lycée Jean Baptiste Vuillaume de Mirecourt

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Nous, parents d'élèves, professeurs des options facultatives, professeurs du Lycée Jean Baptiste Vuillaume de Mirecourt, avons appris ce mardi 30 janvier 2018 que la dotation horaire globale octroyée par le rectorat au Lycée de Mirecourt pour l’année prochaine était largement amputée et impactait fortement les matières artistiques. 

Le nouveau mode de calcul de cette dotation fait que, au lieu des 35h habituellement allouées pour les options artistiques, ce nombre d’heures passe subitement à 8. En conséquence, la direction nous a indiqué tout simplement la suppression dès la rentrée prochaine de deux options facultatives : arts plastiques et cinéma ; et peut être à terme, c’est-à-dire à la fin de l’année scolaire 2018 – 2019, la suppression également de l’option musique. 

Le lycée compte actuellement un peu moins de  600 élèves. Plus de 260 suivent une option artistique, qu’ils peuvent choisir parmi les arts plastiques, le théâtre, le cinéma et la musique. Cette possibilité constitue une réelle richesse pour l’établissement, pour les élèves mais aussi pour la ville de Mirecourt. 

Avec la suppression de la moitié ou des ¾ des matières artistiques, le risque réside dans le fait que bon nombre d’élèves, qui désiraient choisir une option parmi celles anciennement proposées, se redirigent vers d’autres établissements qui en sont dotés (Epinal, Nancy, …) et que la baisse déjà enclenchée du nombre d’élèves s’inscrivant en 2nde au lycée  de Mirecourt ne chute encore davantage. 

Par ailleurs, ce choix constituait une réelle opportunité pour les élèves qui pouvaient avoir accès à la culture à travers  des spectacles, visites, concerts, réalisation de films, … auxquels ils n’auraient pas pu accéder dans un autre cadre. Cela leur permettait à la fois d’acquérir de nombreuses compétences utiles pour leur avenir et leur épanouissement mais aussi  de pouvoir sortir souvent d’un certain isolement social et culturel. 

Enfin, l’arrêt est tellement brutal que des élèves inscrits cette année en 2nde en arts plastiques ou en cinéma ne pourront pas poursuivre ces options en classe de 1ère (l’année de terminale est maintenue pour l’année prochaine dans toutes les options, à un niveau horaire inférieur pour la plupart des matières : 2h au lieu de 3, afin de répondre à l’obligation de terminer le cycle terminal). 

Ceci semble aller à l’encontre de la politique affichée depuis quelques années, et réaffirmée régulièrement par le Ministre de l’Education Nationale, de mise en place et de pérennisation de l’éducation artistique et culturelle notamment dans les zones éloignées des grands centres culturels. Ce qui fait l’une des spécificités du Lycée Jean Baptiste Vuillaume de Mirecourt devrait donc être la norme et non pas une structure à détruire, de surcroit si ces options répondent à une attente des familles et si le nombre d’élèves inscrits témoigne de leur légitimité. 

Nous ne pouvons donc accepter une telle décision, extrêmement violente et assez peu respectueuse du choix de l’élève et de l’investissement des professeurs. Nous ne pouvons accepter des logiques comptables totalement déconnectées de la réalité du terrain et des besoins d’ouverture culturels et artistiques d’un bassin comme celui de Mirecourt.  Nous ne pouvons accepter et nous résoudre à abandonner cette richesse offerte aux élèves du Lycée Jean Baptiste Vuillaume. 

Nous vous demandons donc de soutenir la défense et le maintien de toutes les  matières artistiques au lycée Jean-Baptiste VUILLAUME.



Professeurs des matières artistiques compte sur vous aujourd'hui

Professeurs des matières artistiques LYCÉE JEAN BAPTISTE VUILLAUME DE MIRECOURT a besoin de votre aide pour sa pétition “Rectorat de l'académie de Nancy Metz: Pour le maintien des options artistiques au Lycée Jean Baptiste Vuillaume de Mirecourt”. Rejoignez Professeurs des matières artistiques et 4 874 signataires.