Restaurer #NotreDame mais aussi éradiquer le #mallogement et la #misère

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Notre-Dame, joyau gothique français de 850 ans et symbole majeur parisien doit être restauré et renaître de ses cendres.

Les besoins de financement sont nombreux et justifient une incitation par une déduction d'impôt à un pourcentage plus incitatif.

Edouard Philippe a annoncé ce mercredi 17 avril 2019 qu’un projet de loi allait être présenté afin que  les dons des particuliers au profit de Notre-Dame puissent être déductibles à hauteur de 75 % jusqu'à 1 000 euros.

Saisissons-nous de cette collecte historique pour aller plus loin !

Exigeons de nos réprésentants que cette Loi prévoit le même régime fiscal pour les dons aux plus démunis qu’il encourage les dons à leur profit.

Les dons des particuliers à ces associations bénéficient actuellement d’une réduction d’impôt  à hauteur de 75% jusqu’à 536 €, en application de la "loi Coluche").

Trop nombreux sont ceux dans notre pays qui vivent dans un logement insalubre ou à même la rue.

La situation des associations œuvrant pour les plus démunis est particulièrement alarmante :

- Plus de 8 millions de nos concitoyens vivant sous le seuil de pauvreté

- 566 morts dans la rue en 2018

-  baisse des dons en leur faveur de + 10 % en raison de la suppression de l'ISF et de la hausse de la CSG.

- frein psychologique aux dons avec la mise en place du prélèvement à la source.

Profitons de ce moment exceptionnel de collecte pour la restauration de la cathédrale, naturellement ouverte à tous, pour éradiquer par la même le fléau du mal-logement et la misère.

Exigeons de notre Président que son engagement qu'il n'y ait plus personne à la rue devienne une réalité !

Que de ce point zéro des routes de France parte un gigantesque élan solidaire entre les français !

Que le jour où l'orgue de Notre-Dame résonnera à nouveau en son sein, on puisse enfin se dire : "ca y est, plus personne ne dort dans la rue" !

A l'heure des restitutions sur le débat public, les pouvoirs publics ont la possibilité de prendre des mesures non seulement pour rebatir Notre-Dame (ou plus généralement même soutenir le patrimoine) mais aussi pour permettre à chaque personne de vivre dignement.

Montrons que les français sont solidaires !

Exigeons que les dons des particuliers qui seront versés à Notre-Dame et aux associations caritatives bénéficient chacune d'une déduction d'impôt de 75% à hauteur de 1 000 € au lieu de 536 € afin que l'Etat incite au don et à plus de solidarité dans notre pays.