A Tignes & Val d'Isère, pour une identification par l'Etat des zones d'avalanches urbaines

A Tignes & Val d'Isère, pour une identification par l'Etat des zones d'avalanches urbaines

Lancée le
2 mars 2022
Adressée à
Préfets et
Signatures : 380Prochain objectif : 500
Soutenir maintenant

Pourquoi cette pétition est importante

Lancée par AIRAP

En France, le risque d'avalanche mortelle en zone habitée existe dans 161 communes de montagne dont Tignes et Val d'Isère.
L’Etat connaît leur existence : ce sont les « sites sensibles aux avalanches en zones habitées » (SSAH).                                                               
Et pourtant, le périmètre de ces avalanches n'a toujours pas été cartographié dans ces communes par les préfets en charge, contrairement à leur obligation depuis 2015.

L’AIRAP, Association pour l’Information sur les Risques d’Avalanches urbaines et leur Prévention, a été créée en 2005 par les parents de 3 jeunes, morts dans l'avalanche "oubliée" de Montroc le 9 février 1999.

  • Val d'Isère en 1970, 39 morts, rien n'a encore été fait à ce jour…. Des dizaines de permis de construire sont pourtant délivrés chaque année.
  • Tignes en 1970, 11 chalets détruits, heureusement inoccupés. Là aussi, rien n'a encore été fait. Pourtant, un nouveau ClubMed (1400 lits) va bientôt ouvrir...
  • Montroc-Chamonix en 1999, 12 morts dans les 5 chalets occupés parmi les 15 détruits.
    Mais là, le signalement est fait par l'Etat depuis 2015. Nous nous en réjouissons et y avons contribué.                                                                      
    L'AIRAP se bat depuis 2005 pour que cela change. 

Signez cette pétition pour soutenir notre action auprès du préfet et des maires de Tignes et Val d'Isère.

Toutes explications et précisions sur notre site airap.asso.fr

Soutenir maintenant
Signatures : 380Prochain objectif : 500
Soutenir maintenant