Caen dit non au génocide Ouïghours

Caen dit non au génocide Ouïghours

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Marie-Elodie DALLE a lancé cette pétition adressée à Joël Bruneau (Maire de Caen)

Suite à un rendez-vous avec le maire de Caen, Joël Bruneau, celui-ci a refusé de signer la charte de soutien au peuple ouïghour présenté par l'institut européen des Ouighours. D'autres maires ont signé comme à Trappes, Valence, Marseille et bien d'autres encore.

S'estimer incompétent n'est pas suffisant face à l'urgence de la situation en Chine.

En effet, aujourd'hui nous faisons face à la résurgence de camps de concentration en Chine visant à l'extinction d'une minorité ainsi que de sa culture, les Ouïghours. Les minorités n'ont pas leur place en Chine si on prend également l'exemple du Tibet.

La Chine passe un cap de l'horreur absolue avec la création de véritables camps de concentration, même si elle le nie effrontément. Travail forcé, rééducation qui passe par l'anéantissement de la culture de ce peuple, disparition, assassinat des citoyens réticents y compris Chinois qui souhaitent se battre contre cette infamie. Ce n'est pas tout, on viole, stérilise et fait avorter de force les femmes Ouïghours. Les enfants sont séparés de leur famille afin de les rendre conformes à l'idéal de l'enfant chinois tel que voulu par le gouvernement de Pékin, mais avant tout et surtout par le Président chinois Xi Jinping.

Nous assistons à une destruction d'un peuple entier dont on profane la culture mais également la chair de ce peuple. Un trafic d'organes Ouighours d'envergure internationale a vu le jour.

De plus, à proximité des camps, via des images satellites analysés par plusieurs chercheurs dont Adrian Zenz, sont construits des crematoriums.

Nous avions dit, plus jamais ça.

Concernant ces points, la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide de l'ONU de 1948 dans son article 2 nous décrit le génocide :

"Dans la présente Convention, le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après, commis dans l'intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :a) Meurtre de membres du groupe;

b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe;

c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle;

d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe;

e) Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe."

Juridiquement, il s'agit donc d'un génocide dont nous ne pouvons être complice. Ne prenant aucune sanctions réellement contraignantes à l'égard de ces agissements, ignorant totalement l'importance des Droits de l'Homme face aux avantages économiques que peut nous apporter ce pays, nous sommes complices d'un génocide.

Qui plus est, nous savons également aujourd'hui que le Xinjiang, région d'établissement des Ouïghours est une mine de ressources naturelles comme le pétrole, gaz, terres rares, coton...dont le gouvernement chinois souhaite s'emparer.

Cette politique d'uniformité du peuple voulue par Xi Jinping est complètement délirante et dangereuse. Les différences de culture au sein d'un même État comportant des minorités sont une réelle richesse pour toutes les communautés. C'est donc un idéal fou et irréalisable sans commettre des atteintes aux Droits de l'Homme.

Nous avons été complice de génocide dans notre histoire. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement de Vichy a fermé les yeux. Lors du génocide du Rwanda, le gouvernement français aurait pu sauver énormément de personnes faisant partie de la communauté Tutsi.

Allons-nous à nouveau fermer les yeux, détourner le regard ?

Il nous faut agir, car l’État Français est signataire de cette convention de 1948 et ne peut plus ignorer encore longtemps de telles atrocités.

Nous vous remercions pour votre soutien.

Le collectif Caen for Uyghurs.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !