ZAC PSA : Pour un ecoquartier à taille humaine sans autres bâtiments à étages élevés

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Par arrêté municipal en date du 6 juin 2017, la ville d’Asnières-sur-Seine a ordonné la mise à disposition du public de la modification de l’étude d’impact de la ZAC PSA. Ce dossier a pour objet de mettre à jour l’étude d’impact en prenant en compte les évolutions souhaitées par la ville sur lots de la ZAC (Plan Local d’Urbanisme modifié). Les détails du dossier sont consultables sur le site de la ville : Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) « PSA »

Après étude du dossier, la modification majeure concerne la transformation des îlots B1 et B5, initialement dédiés à des bureaux, en logements à étages élevés avec des impacts importants sur le visage et la qualité de vie de notre quartier pour les raisons suivantes :

1.      Le visage du quartier change de façon notable par rapport au projet initial qui misait sur une véritable vocation tertiaire avec la création d’un campus d’entreprises.

2.      Le nombre de logements habitables est quasiment doublé par rapport au projet initial, puisqu’il passe de 33 000m² à 59 000m² alors que le nombre de m² de commerces activités et services ainsi que d’équipements public n’évolue pas. Soit une grande disproportion dans le développement et l’équilibre du quartier.

3.      Le nouveau plan de masse présenté fait état de bâtiments à 7 étages ainsi que de plusieurs tours entre 11 et 13 étages, ce qui modifie en profondeur l’aspect général du quartier. Les impacts de ces tours sont importants et non négligeables en termes de luminosité et de vis-à-vis, d’autant plus que l’étude d’impact mise à disposition ne prend justement pas en compte l’impact de ces nouvelles constructions sur les bâtiments actuels. Ces impacts sont particulièrement importants sur l’ilot 5, composé d’appartements et de petites maisonnettes à 2 étages.

4.      La part de logements sociaux reste de 25% mais le nombre va donc augmenter proportionnellement à l’augmentation du nombre de logements. De grandes copropriétés de logements sociaux ont déjà été livrées et l’impact constaté par les habitants est plutôt négatifs. Nous pouvons donc nous demander s’il est opportun de poursuivre dans ce sens, il faudra en tout être attentif à l’évolution de la situation afin d’atteindre de vrais objectifs de mixité sociale.

Sous l’impulsion des conseils syndicaux des îlots de la ZAC, et par le biais de cette pétition, nous souhaitons donc alerter le Maire d’Asnières, Manuel Aeschlimann et le conseil municipal, sur l’impact négatif de cette modification de PLU qui s’éloigne du projet initial. Ce projet initial, qui a permis à Nexity Appolonia de faire du programme un succès commercial, grâce à la confiance accordée par les familles venues investir à Asnières.

Plus particulièrement sur l'Ilot 5, Nexity Appolonia a vendu des logements avec des points d'ensoleillement désormais erronés, un vis à vis limité face à des bureaux qui se transforme en vis à vis quotidien face à des logements d'habitations à étages élevés (impact majeur sur la valeurs des biens vendus à un prix correspondant à un projet qui se modifie en profondeur) et surtout une petite copropriété d’appartements et de petites maisonnettes à 2 étages qui va se retrouver écrasée visuellement entre des immeubles à étages élevés de tous côtés. Les propriétaires de l’ilot 5 ne comprennent pas pourquoi l’uniformité architecturale n’est pas mieux prise en compte, que la conservation de l’esprit « Sheds », repris sur cet ilot et tel qu’annoncé dans le cahier des charge du projet initial, n’est pas plus mis en avant et pourquoi une solution équivalente n’est pas retenue (moins de hauteur et moins de concentration).

Sur la base de ces éléments, nous demandons donc au conseil municipal d'Asnieres-Sur-Seine de refuser ce projet en l'état et de demander des aménagements à Nexity Appolonia plus en accord avec le quartier et en prenant en considération l'évolution du quartier futur (infrastructures municipales, de services et de loisirs). Nous nous tenons à la disposition du conseil municipal afin de pouvoir échanger de vive voix sur tous ces aspects.



Association compte sur vous aujourd'hui

Association BON VIVRE QUARTIER DE SEINE a besoin de votre aide pour sa pétition “Modification de la ZAC PSA : Pour un ecoquartier à taille humaine sans autres bâtiments à étages élevés”. Rejoignez Association et 292 signataires.