Petition geschlossen.

Ne laissons pas les lobbies de la viande décider des noms dédiés aux alternatives véganes!

Diese Petition hat 433 Unterschriften erreicht


À l‘échelle de l‘UE, il existe une menace d‘interdiction de certaines désignations relatives à la „viande“ pour définir les alternatives véganes ou végétariennes. Un „steak“ ou encore une „saucisse“ pourraient bientôt ne plus être végétal au prétexte de protéger les consommateurs. Face à la catastrophe climatique imminente, nos représentants politiques n‘auraient donc pas mieux à faire que de prendre des mesures contre des produits respectueux du climat : un scandale ! Ensemble, exhortons les responsables politiques à tenir bon face à la pression des lobbies de la viande et à promouvoir des alternatives respectueuses de l‘environnement !

Les lobbies de la viande s'efforcent depuis des années de protéger des termes tels que "hamburger", "saucisse" ou "escalope" afin de pouvoir réserver leur utilisation pour désigner des produits uniquement à base de viande. En France, un amendement à la loi a été déposée en ce sens au printemps 2018, mais n‘a finalement pas été enteriné. Cette initiative d‘un député lui-même éleveur de bétail prévoyait en cas d‘infraction des amendes pouvant aller jusqu‘à 300 000 €.

En Allemagne, les organisations interprofessionnelles: Deutscher Fleischer-Verband (Association Allemande des Bouchers) et Deutscher Bauernverband (Association des Agriculteurs Allemands) ont demandé à la „Deutschen LebensMittelBuchKommission“ (DLMBK) Commission Allemande des Denrées Alimentaires en 2016 d'interdire les "désignations de produits carnés" pour les spécialités végétales. Fin 2018, le DLMBK a publié des directives stipulant que des noms tels que "salami" ou "lyoner" ne peuvent plus être utilisés pour désigner des aliments végétaliens et végétariens similaires aux aliments d'origine animale.

Le 1er avril 2019, la Commission de l'Agriculture du Parlement Européen a adopté un projet de loi stipulant que les termes et les noms faisant référence à la viande ne peuvent être utilisés que pour désigner "les parties de l'animal propres à la consommation humaine"- "y compris le sang". L'industrie de la viande est évidemment paniquée parce que les jeunes se détournent de la viande, a commenté Molly Scott Cato, une eurodéputée verte britannique membre de la Commission de l'Agriculture, lors du vote en assemblée.

De plus en plus de gens descendent dans la rue pour faire réagir nos responsables politiques face à l‘urgence environnementale et climatique. Et ceux-ci ne trouvent rien de mieux à faire que d'agir contre des produits alternatifs écologiques et respectueux de la planète ! Il devient urgent de développer des solutions alternatives à base de protéines végétales pour préserver les ressources naturelles et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les alternatives à la viande sont plus saines et répondent parfaitement aux besoins des consommateurs. Enfin, des noms tels que „saucisse végétale“, „steak végétal“ ou encore „escalope végétale, ... maintenant établis depuis plusieurs décennies devraient pouvoir être considérés comme faisant partie de l‘usage courant !

L'accès aux spécialités végétales ne devrait pas être rendu plus difficile, mais au contraire, devrait plutôt être facilité ! En conséquence, les lignes directrices, les spécifications et les projets de loi correspondants, résultat du lobbying de l'industrie de la viande, ne tiennent pas. Et il est encore temps d‘agir.

Avant que l'interdiction à l'échelle de l'UE n'entre en vigueur, l'ensemble du Parlement doit encore se prononcer sur la question, après les élections législatives européennes de mai.

Nous demandons aux députés de voter CONTRE le projet de loi proposé par la Commission de l'Agriculture et du Développement Rural !



Heute: VegOrganic e.V. verlässt sich auf Sie

VegOrganic e.V. benötigt Ihre Hilfe zur Petition „European Parliament: Ne laissons pas les lobbies de la viande décider des noms dédiés aux alternatives véganes!”. Jetzt machen Sie VegOrganic e.V. und 432 Unterstützer*innen mit.