Changer un règlement / To change a bylaw

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


In English at the end

Pour changer un règlement m'empêchant de gagner ma vie

Cyrille Estève joue des cuillères devant le magasin Ogilvy depuis plus de 20 ans sur la rue Ste-Catherine à Montréal. Nous considérons aberrant que l’on oblige un homme de 66 ans d’avoir à se déplacer de 60 mètres à toutes les 60 minutes, en poussant un vélo de 200 kg, alors qu’un Inspecteur du Service des Permis et Inspections, lui ait déjà dit que s’il s’installait à un endroit où personne ne peut l’entendre de l’intérieur, alors il n’était pas indispensable de se déplacer de 60 mètres à toutes les 60 minutes, ce qui lui avait été confirmé par le Chef de Division de la Culture et des Bibliothèques, et que les agents de la sécurité d’Ogilvy qui patrouillent constamment les moindres recoins d’Ogilvy peuvent témoigner que l’on ne peut l’entendre de l’intérieur. De plus dans 5 ans, il aura 71 ans, sera-t-il humain d’obliger un homme de 71 ans d’avoir à se déplacer de 60 mètres à toutes les 60 minutes, en poussant un vélo de 200 kg? Le règlement actuel pouvant obliger un vieillard aveugle et en chaise roulante, qui joue de l'accordéon à se déplacer de 60 mètres à toutes les 60 minutes, même en plein hiver, ce qui est totalement inhumain, nous demandons à ce que le règlement sur les musiciens ambulants soit amendé de façon à ce que les personnes âgées de plus de 65 ans ou handicapées soient dispensées d'avoir à se déplacer de 60 mètres à toutes les 60 minutes, si ceux-ci s'installent à un endroit où personne ne peut les entendre de l'intérieur. La cruauté envers les musiciens ambulants doit cesser

Nous considérons aberrant qu’il lui soit interdit de vendre des cuillères, alors qu’il en a vendu durant 20 ans en toute légalité, puisqu’il était écrit dans le règlement que tout musicien ambulant détenteur d’un permis est en droit de vendre tout article ayant un rapport direct avec le permis qu’il détient, ce qui lui avait été confirmé par le Chef de Division de la Culture et des Bibliothèques et que ses cuillères ont été décrites dans les médias comme l’un des objets les plus représentatifs de l’histoire de la Ville de Montréal, avec la croix du Mont-Royal, les béquilles de l'Oratoire Saint-Joseph, la colonne Nelson et les smoked meat de chez Schwartz, qui aujourd’hui lui interdit d’en vendre, car le règlement a été changé pour tout musicien ambulant détenteur d’un permis est en droit de vendre tout article découlant directement de sa prestation. De l’avis de plusieurs, le règlement a été modifié dans le seul but de se débarrasser de lui, ce qui est illégal et inconstitutionnel. C’est pourquoi nous demandons à ce que le règlement sur les musiciens ambulants soit amendé de façon à ce que ceux-ci puissent vendre sur le domaine public tout article ayant un rapport direct avec le permis qu’il détient, tel qu’il était écrit dans le règlement précédent depuis plus de 20 ans.

En français au début

To change a bylaw which prevents me from making a living

            Cyrille Estève has been playing the spoons in front of Ogilvy on Ste-Catherine Street in Montreal for more than 20 years. We consider absurd to oblige a 66 years old man to have to move of 60 meters in every 60 minutes, by pushing a 200 kg bike, while an Inspector of the Service of Licences and Inspections, has already told him that if he settled down in a place where nobody can hear him from the inside, then it was not essential to move of 60 meters in every 60 minutes, what had been confirmed to him by the Head of division of the Culture and Libraries, and that the security guards of Ogilvy who constantly patrol the smallest nooks of Ogilvy can testify that they cannot hear him from the inside. Furthermore in 5 years from now, he will be 71 years old, will it be human to oblige a 71 years old man to have to move of 60 meters in every 60 minutes, by pushing a 200 kg bike? 
The regulation on buskers of the City of Montreal,
as it is written, that may require a blind old man in a wheelchair, who is playing the accordion to move 60 meters to every 60 minutes, even in wintertime, which is totally inhuman. We demand that this law should be amended so that those aged over 65 years old or with disabilities are exempted from having to move 60 meters every 60 minutes, if they set up in place where nobody can hear them from the inside. 
Cruelty towards buskers must stop.

We consider absurd that he is not allowed to sell spoons, while he sold some for 19 years legally, as it was written in the regulation that every busker holder of a licence is entitled to sell any article having a direct link with the licence which he  detains, what had been confirmed to him by the Director of the Service of Licences and Inspections and that his spoons were described in the medias as one of the most representative objects of the history of the City of Montreal, with the Mont-Royal Cross, the Nelson column, the crutches from the Saint-Joseph Oratory and the smoked meat from Schwartz, which today forbids him to sell any, because the regulation has been changed for every busker holder of a licence is entitled to sell any article resulting directly from his performance. In the opinion of many, the regulation was modified in the only purpose to get rid of him, what is illegal and unconstitutional. That is why we ask that the regulation on the buskers to be amended so that these can sell on the public domain any article having a direct link with the licence which he holds, such as it was written in the previous regulation for more than 20 years.



Cyrille compte sur vous aujourd'hui

Cyrille ESTÈVE a besoin de votre aide pour sa pétition “Changer un règlement m'empêchant de gagner ma vie, To change a bylaw which prevents me from making a living”. Rejoignez Cyrille et 1 320 signataires.