Victoire

Aidez Bangoura à rester parmi nous !

Cette pétition a abouti avec 48 534 signatures !


Bonjour à tous,

Actuellement étudiante à l’Université Lumière Lyon 2, campus de Bron, j’ai rencontré Ousmane Bangoura (enregistré à la préfecture sous la mauvaise orthographe d’Housman Bangoura – numéro d’identifiant : 6903239373) dans les couloirs de mon université. Logé de façon précaire dans un de nos amphithéâtres durant quelques semaines, Ousmane Bangoura se retrouve aujourd’hui dans une situation plus qu’incertaine.
Faisant partie de la procédure de Dublin, Ousmane risque d’être renvoyé en Italie dans les prochaines semaines.

Seulement son intégration est telle qu’une demande d’asile en Italie devient irraisonnable. En effet, Mr Ousmane Bangoura, jeune guinéen âgé de 20 ans parvient tout de même à se loger chez de nombreuses connaissances qu’il a pu rencontrer depuis son arrivée. Bien que francophone il suit actuellement des cours de français auprès des étudiants de Science Po Lyon, participe à des activités sportives avec des lyonnais et a obtenu une promesse d’embauche qui lui permettrai de devenir plus indépendant une fois sa situation régularisée.

Fraichement, moi aussi, arrivée à Lyon pour finaliser mes études, je suis aujourd’hui confrontée à des situations indignes d’individus ayant déjà vécu le pire. Pourtant fière de mon pays et de caractère plutôt patriote, je ne supporte plus ce sentiment de honte lorsque je fais face à de telles situations.
Face à mon unique statut d’étudiante, j’en ai appelé aux élus, aux voix qui portent et surtout aux valeurs démocratiques de notre pays pour défendre mon ami.

Nous avons aujourd’hui le soutien de plusieurs associations, députés et sénateurs qui ont appuyé notre demande de régularisation de la situation d'Ousmane Bangoura.

Nous créons aujourd’hui cette pétition afin de donner la parole à tous les citoyens sensibles à la situation d’Ousmane Bangoura et qui désirent rejoindre notre lutte en y apportant leur soutien.

Son prochain rendez vous à la préfecture est le 23 Mars, date à laquelle il serait susceptible de recevoir une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). Vous comprendrez l’urgence de cette pétition afin de saisir le préfet STEPHANE BOUILLON (préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes) qui lui seul a le pouvoir de faire changer cette situation.

N’hésitez pas à partager cette pétition, plus nous serons nombreux à faire porter notre voix, plus nous aurons de chances de garder Bangoura parmi nous !!!



Angèle compte sur vous aujourd'hui

Angèle Giraudo a besoin de votre aide pour sa pétition “Aidez Bangoura à rester parmi nous !”. Rejoignez Angèle et 48 533 signataires.