Petition update

#EcolePourTous : on vous raconte nos premières victoires !

Le Collectif #EcolePourTous

Mar 14, 2019 — 

BONJOUR !

C’est nous, le Collectif #EcolePourTous!

Nous voulions vous dire un grand MERCI pour votre soutien ! Ça nous donne de la Force pour continuer!  

Nous avons de bonnes nouvelles à vous annoncer !

Oui grâce à notre détermination et à votre soutien nous avons obtenu nos premières victoires !!! �

Franchement en si peu de temps, on ne pensait pas en être déjà là �….

On a fait adopter un amendement sur la simplification des documents d’inscription scolaire à l’Assemblée Nationale!

Nous avons convaincu Mme Sandrine Morch, députée de Haute -Garonne, de porter un amendement pour simplifier les documents demandés lors de l’inscription scolaire.

Le 14 février, elle a fait un super discours  à l’Assemblée Nationale dans lequel elle a parlé de notre Linda, qui a vécu de longues années en bidonvilles, hôtels sociaux et squats en région parisienne et s’est battue pour pouvoir continuer ses études jusqu’à devenir meilleure apprentie de France �

L’amendement a été adopté à l’Assemblée !

Reste maintenant à convaincre les sénateurs et pour ça on compte sur votre soutien ! Dès qu’on a la date, on vous tient au courant pour que vous nous aidiez à les interpeller �

On a obtenu le soutien de plusieurs députés !

Après cette magnifique première victoire, nous avons enchaîné � Le 20 février, Ana, Sow, Spartacus et Anina ont rencontré la députée Sylvie Charrière et les conseillers de Bruno Studer.

On les a convaincus de travailler avec nous ! On veut qu’ils créent une mission d’information pour que le gouvernement découvre nos problèmes, assument ses responsabilités et inventent des solutions. C’est bien son devoir non ?! Alors pareil, dès qu’on vous fait signe, on compte sur vous pour nous aider à de convaincre tous les députés de s’associer à cette mission �

On est allé au Ministère de l’Education �

Vous vous rappelez notre première vidéo le 20 novembre dernier ? C’était une lettre où on demandait à Jean-Michel Blanquer un RDV. Bon on l’a pas encore vu en face mais grâce au succès publique de la lettre on a vu déjà des membres de son cabinet. C’est un premier pas et c’est pas rien �.

 C’est Ana, Sow, Spartacus et Anina (nos gars sûrs) qui y sont allés et franchement on est fiers d’eux. Même les gens du Ministère ils étaient impressionnés parce qu’ils y sont pas allés les mains dans les poches �‍�.

Comme des pros ils ont mis sur la table nos demandes :

Simplifier et uniformiser les pièces requises lors l’inscription scolaire :

En gros, pour beaucoup d’entre nous, le 1er souci c’est quand on veut s’inscrire à l’école, la Mairie nous écrase illégalement sous la paperasse pour nous décourager. Donc on a demandé que le Ministre défende l’amendement présenté à l’Assemblée par notre amie Sandrine Morch lorsqu’il passera au Sénat.

Développer la médiation éducative :

Si on est quelques-uns quand même à aller à l’école, malgré les bâtons dans les roues, c’est parce que  quelqu’un, un bénévole, un ami, une association nous a accompagné�. Ca s’appelle la médiation. Sans ça on serait même pas là pour vous parler. Alors si nous on est des rescapés, on a demandé au Ministre qu’il mette les moyens pour qu’il n’y ait plus aucun naufragé. On veut la médiation pour tous !

Instaurer la « trêve scolaire » :

Après une fois que t’es à l’école, pour y rester c’est chaud si tu te fais expulser de là où t’habites au milieu de l’année. Nous ça nous arrive tout le temps.

Alors on a demandé que le Ministre fasse tout ce qu’il peut pour interdire à ses collègues de nous mettre  dehors pendant notre parcours scolaire. On appelle ça la trêve scolaire par ce que l’Ecole c’est sacré� !

Appliquer la présomption de minorité et Rendre obligatoire les contrats jeunes majeurs:

Vous vous rappelez le jeune de 14 ans qu’on a retrouvé au fond de la mer avec son bulletin de note contre son cœur. C’était notre frère et son rêve c’était de continuer ici l’école !

Vous voyez, pour ceux d’entre nous qui arrivent de l’étranger, quand on arrive en vie, la première chose qu’on fait pour nous fermer la porte de l’Ecole c’est de nous dire qu’on est pas mineurs.� Il faut parfois jusqu’à 2 ans pour qu’on arrive à le prouver. C’est plus qu’il n’en faut pour assassiner nos rêves �. L’école n’attend pas !

C’est pour ça qu’on a demandé au Ministre d’appliquer la présomption de minorité qui nous permettrait de trouver la porte de l’école ouverte dès notre arrivée.

Rendre obligatoire les contrats jeunes majeurs:

Après ça, si t’arrive à l’école, t’as à peine le temps de commencer à réaliser ton rêve qu’à 18 ans on te remet à la porte parce qu’à la majorité, la protection de l’enfance s’arrête.

Alors on a aussi demandé au Ministre de défendre la proposition de loi portée par la députée Mme Bourguignon rendant obligatoire les contrats jeunes .

Ajuster les plans de lutte contre le racisme aux réalités que nous rencontrons:

Enfin, que vous le croyez ou non, pour nous en France, le racisme des enfants et des adultes fait bien souvent de notre vie un enfer. « Sale Roumain ! » « Sale gitane ! » « Sale blédard ! » �« T’as qu’à faire un dessin tu le mettras sur la porte de ta caravane !» Voilà ce qu’on vit au quotidien et beaucoup d’entre nous c’est tellement dur qu’ils abandonnent l’école.   

Donc on a demandé au Ministre, de revoir les plans de lutte contre le racisme à l’école en prenant en compte nos réalités.

Voilà les nouvelles ! �

Soyez sûrs que le Ministre et son équipe savent qu’il va falloir compter sur nous, nos porte-paroles les ont impressionnés�. Cette rencontre n’était qu’un premier RDV. La balle est dans leur camps.

Nous vous avions dit que bientôt nous serions des milliers et nous en sommes proches ! Nos frères et sœurs « anciens enfants placés » des associations  Repairs 75 et Repairs 94 qui ont alerté l’opinion, ces dernières semaines, sur les drames de la protection de l’enfance  nous ont rejoint ! D’autres enfants et jeunes vivant en bidonvilles, squats, hotels sociaux, jeunes « du voyage », Mineurs Isolés étrangers,  nous contactent de Lyon, de Lille, de Bordeaux, de Toulouse, de Besançon…Nous sommes chaque jour plus nombreux à réclamer notre droit de rêver !

Si nous avons ouvert la porte du Ministère, nous savons que la route sera longue pour obtenir ce que nous demandons et nous aurons besoin de vous !

Alors déjà aidez-nous à élargir la communauté des alliés sur qui l’on peut compter en faisant signer autour de vous  cette pétition afin que nous soyons toujours plus nombreux à être connectés !

Et on se dit à très bientôt pour les prochaines victoires � jusqu’à ce que nous puissions vraiment dire ensemble :

 « Ecole pour un, ECOLE POUR TOUS ! »

Larissa, Maxime, Ilisabela, Sow, Linda, Joao, Daniela, Wilfred, Pruna, Spartacus, Ana Maria, Petronela, Boubou, Gabriela, Bakary, Andrei, Roxana, Slavi, Stella, Laura, Gabriel, Violeta, Ferdinand, Roxana, Armando, Rahela, Petro, Eliza, Victor, Denisa, Rémy, Thierno, Amadou, Sadoul, Ousmane, Hadiatoulaye.....

 


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.