SAUVONS "DU FUN POUR TOUS" !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


A l’attention de tous les représentants des partenaires institutionnels de l’association du FUN POUR TOUS (ARS, CAF, DDCS, CONSEIL GENERAL, MDA, MDPH…),

La loi du 11 février 2005 “pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées” affirme clairement que l’accès aux loisirs des personnes handicapées est UN DROIT.

Dans les faits ce droit reste à conquérir chaque jour par les parents d’enfants en situation de handicap. La Commission Nationale Loisirs et Handicap, initiée par la Caisse Nationale d’Allocations Familiales et placée sous l’égide de Monsieur TOUBON, Défenseur des droits, fait notamment les deux constats édifiants suivants :
- seulement 0.28% des enfants handicapés fréquente un accueil de loisirs, soit 150 511 enfants
- 88 % des parents sont impactés dans leur emploi, faute de modes d’accueils adaptés

Les structures d’accueil spécialisées manquent cruellement. Aucune obligation ne pèse sur l’Etat en la matière. Quant aux accueils de loisirs déjà existants (centre de loisirs communaux, centre aérés, MJC…), la plupart rechigne à accueillir nos enfants (absence de moyens financiers, personnel en nombre insuffisant, non-formé à accueillir un public handicapé).

Les rares enfants accueillis sur l’ensemble du territoire national le sont exclusivement grâce à l’initiative privée de parents ou de professionnels sensibilisés à la cause du handicap.

C’est le cas de l’association DU FUN POUR TOUS, dont l’action est en tous points remarquable.Elle offre à 151 familles réparties dans 41 communes des Yvelines bien plus qu’une solution d’accueil sur les temps périscolaires et les temps de vacances scolaires. Une vingtaine de familles est également sur liste d’attente faute de places et de moyens financiers.
Dans cette association, nos enfants sont encadrés par des professionnels formés pour l’accueil d’enfants handicapés ; ils bénéficient d’activités et de sorties qui permettent de poursuivre leur épanouissement personnel et leur socialisation. L’association DU FUN POUR TOUS met en outre un point d’honneur à ménager de nombreux temps d’activités partagés avec des enfants valides, concourant à l’inclusion de nos enfants dans la société civile et à l’apprentissage de la citoyenneté.

L’association permet aussi aux parents de sauvegarder leur emploi, de contribuer de la sorte qu’ils aient eux-mêmes une vie sociale, et qu’ils puissent bénéficier d’un peu de répit.

C’est pour toutes ces raisons que nous, les familles adhérentes et usagers de l’association DU FUN POUR TOUS, sommes très inquiets de sa disparition annoncée,

Aussi, nous demandons aux représentants des partenaires institutionnels de :

- trouver une solution à la question des agréments sans lesquels aucune activité n’est possible. Nous attirons votre attention sur le fait que l’activité principale de l’association demeure l’accueil d’enfants sur les temps périscolaires et de vacances. L’activité d’accueil de jour développée par l’association qui pallie encore une fois à la carence de l’autorité publique reste une activité très secondaire ;

- pérenniser les subventions financières octroyées dont dépend l’association et de reverser les reliquats de subventions 2018 dans les meilleurs délais,

- nous, parents, ne comprenons pas que l’association qui a développé des partenariats avec un certain nombre d’entre vous (DDCS, MDPH…) puisse être abandonnée par ces mêmes partenaires.
Les travailleurs sociaux, les structures spécialisées (de type IME) renvoient les familles vers l’association DU FUN POUR TOUS, c’est une réalité. DU FUN POUR TOUS n’a pas d’équivalent sur le département des Yvelines.
Son directeur Monsieur GROSVALLET a participé aux travaux de la Commission Nationale Loisirs et Handicap. Cette dernière préconise de développer les actions en faveur de l’accueil des handicapés dans les structures de loisirs. Des recommandations allant dans ce sens figurent dans la convention d’objectifs et de gestion de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales.
Il y a là un paradoxe certain à compromettre l’activité d’une association qui, après quatorze années de fonctionnement, a acquis un savoir-faire reconnu de tous.

DU FUN POUR TOUS NE DOIT PAS DISPARAITRE !!


Voulez-vous partager la pétition ?