Plainte contre Monsieur Ousmane Galadio Kâ, imam de la Mosquée Abou-Oubeyda

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Insulte commise par le biais d’un système informatique envers une personne en raison de son appartenance à un groupe qui se caractérise par la race, la couleur, l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique ou la religion ou envers un groupe de personnes qui se distingue par une de ces caractéristiques (Article 431-43 de la Loi-n°-2016-29-du-08-novembre-2016-modifiant-la-loi-n°-65-60-du-21-juillet-1965-portant-Code-pénal)

En effet, à la date du samedi 8 septembre 2018, lors de l’évènement dénommé « 22ème Conférence Annuelle de Gorée », le mis en cause a proféré les phrases suivantes qui constituent une insulte pour la communauté chrétienne à laquelle j’appartiens. Il s’agit des propos suivants, tenus en wolof, (traduits pour les besoins de la cause en français) :

13min44sec : « on dit que nous sommes 14 millions de sénégalais actuellement ? les 95% déclament la shahada … 95%... donc 5% ! » 
14min00sec : « ces 5% ont légalisé l’alcool, l’adultère, l’homosexualité, l’illicite, la danse… ils ont légalisé le fait de faire tout ce qui leur plait. »
14min15sec : « cette loi, c’est ‘’eux’’ ! »
14min33sec : « 95%... Toi (s’adressant au public), tu es convaincu que l’alcool est interdit ! le mensonge est interdit ! le vol est interdit ! l’adultère est interdit ! le fait de parler dans le dos des autres est interdit ! Qu’as-tu fait pour que cela arrive ? Qu’as-tu fait ? »

Il ne fait pas l’ombre d’un doute que la volonté du mis en cause ici est de stipendier une communauté sur la base de leurs croyances religieuses.