Petition Closed

Soutien aux écoles du RPI Bergesserin Mazille Sainte-Cécile

En date du 23 janvier, les Maires du RPI de Bergesserin-Mazille-Sainte Cécile ont reçu chacun un courrier stipulant une éventuelle fermeture de classe en primaire. Une réponse collective des 3 maires et du SIVOS a été faite le 28 janvier demandant à reporter cette fermeture pour pouvoir travailler en commun avec d’autres communes et RPI.

Une rencontre a eu lieu en date du 23 janvier avec Madame BASSET, l'Inspectrice d'Académie, pour lui faire visiter les structures afin de lui montrer les atouts de notre RPI et son bon fonctionnement malgré les 3 niveaux dans certaines classes.

 L'argument mis en avant par le rectorat est qu'il faut diminuer le nombre de petits RPI composés d'une école ne comportant qu'une seule classe avec un enseignant isolé. De plus, notre RPI subit une perte d'élèves et n'atteint pas un effectif suffisant.

Il faut entendre que supprimer un poste dans notre RPI revient à fermer une classe donc une école. Cela reviendrait à mettre plus de 30 enfants par classe avec 5 niveaux ou au pire des scénarios, une fuite des enfants vers l'extérieur. 

L'effectif actuel permet à nos enfants de bénéficier d'un enseignement de bonne qualité qui ne sera plus possible avec ce schéma.

Il est donc primordial pour la survie des villages, de conserver une école par commune qui est l'essence même de la vie sociale. Pour la plupart, nous avons choisi de vivre ici parce qu'il y avait des écoles, une garderie, une cantine.  En terme de vie en collectivité, un petit groupe permet des relations humaines plus apaisées. L'école a un rôle de sociabilisation et c'est dans un petit groupe qu'elle se réalise le mieux à l'âge des enfants du primaire Lorsque l'on regroupe des petites écoles pour en constituer des plus grandes, on crée volontairement des conditions plus difficiles pour les enfants, sans tenir compte du confort qu’apporte la sécurité affective, relationnelle, sociale d’un petit groupe, confort nécessaire et indispensable pour une bonne et solide structuration personnelle des enfants. 

Dans une petite structure, l’émulation peut reposer beaucoup plus sur la coopération et l’entraide. C’est autrement plus efficace et porteur d’avenir pour tous. L’école rurale devrait être un modèle, non parce qu’elle est rurale (aujourd'hui le monde rural est très hétéroclite et il n’y a pas que des enfants « sages »), mais parce qu’elle est une petite structure. . On parle aujourd'hui de mettre l'enfant au cœur des préoccupations. Nos écoles rurales ne nécessitent pas de longs trajets pour y aller, source de fatigue et de tension. Mais la santé et le bien-être des enfants sont-ils une priorité ? 

Un rapprochement auprès d'autres communes et RPI voisins est envisagé très sérieusement depuis quelques mois. Mais c'est un travail qui demande du temps. Il ne faudrait pas qu'en supprimant une classe, cela anéantisse les efforts de chacun. Il faut laisser du temps pour la mise en place de cette réorganisation. 

Le RPI Bergesserin-Mazille-Sainte Cécile ne s'est pas fait en 1 jour. Qu'on laisse le temps à la construction de l'école de demain.

This petition was delivered to:
  • Monsieur Le Directeur Academique

    Parents d'élèves du RPI Bergesserin Mazille Sainte-Cécile started this petition with a single signature, and now has 173 supporters. Start a petition today to change something you care about.