Victoire

Nos deux élèves reverront-elles leur papa ? Non à l'expulsion de M. Zeka !

Cette pétition a abouti avec 714 signatures !


Nos élèves Ariona, Rinora  pourront-elles revoir leur papa ? Leur père, Monsieur Zeka, a été arrêté lors d’un contrôle routier et transféré au Centre de rétention du Mesnil-Amelot le 29/03/2018 sous le coup d’une Obligation à Quitter le Territoire Français. Son avion était prévu mardi 10 avril au matin, il a pu refuser de monter dedans une première fois. Néanmoins la situation reste d'une urgence extrême, M. Zeka étant toujours au Centre de rétention et un nouveau départ est prévu le mercredi 18 avril.

En France depuis 2016, Monsieur Zeka a fait les démarches pour être régularisé (demande d’asile). Prise en charge par le CADA puis par le 115, placée dans des hébergements parfois très éloignés de l’école, la famille a toujours montré un grand courage. Les deux collégiennes sont assidues, maîtrisent la langue française d'une manière étonnante  et obtiennent d'excellents résultats. 


 Si M. Zeka est expulsé, ses enfants âgés respectivement de 15 ans, 12 ans, 10 ans et 2 ans ont peu de chances de le revoir. Sans la protection de leur père, nous craignons la situation humainement inacceptable et indigne dans laquelle vont se retrouver ses quatre enfants et leur mère à la santé fragile.  


 La place de M. Zeka est auprès de Rinora, Ariona,  Rinor, Riola. Ils ont le droit, comme tous les enfants, de grandir auprès de leur père et ont le droit de poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions.


 Nous, Collectif de Soutien à la famille Zeka - parents d’élèves FCPE77, association des Parents Indépendants, les enseignants du collège Jean Jaurès de Brou sur Chantereine, représentants RESF77, association Une Terre pour tous, citoyens -, sommes fortement mobilisés autour de cette famille et  demandons que Monsieur Zeka soit libéré et que l'on abroge l’OQTF prise à son encontre afin qu’il puisse retrouver ses enfants. Notre rassemblement du lundi 9 avril à 12h45 devant le collège Jean Jaurès de Brou-sur-Chantereine a réuni une quarantaine de personnes et a permis de recueillir 135 signatures à notre pétition papier. Notre demande d’audience auprès de Mme la Préfète pour un réexamen de la situation de M. Zeka est pour le moment dans l’attente d’un retour. 



Collectif de soutien de Brou compte sur vous aujourd'hui

Collectif de soutien de Brou a besoin de votre aide pour sa pétition “Mme la Préfète de Seine et Marne: Nos deux élèves reverront-elles leur papa ? Non à l'expulsion de M. Zeka !”. Rejoignez Collectif de soutien de Brou et 713 signataires.