Non à l'augmentation des droits d'inscription pour les étudiants étrangers

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


FSU
Motion contre l’augmentation des droits d’inscription des étudiants étrangers extra-communautaires

Nous, personnels et usagers de l’Université Clermont Auvergne, dénonçons la décision du gouvernement d’augmenter les droits d’inscription à l’université des étudiants étrangers extra-communautaires (2770€ en Licence au lieu de 170€ et 3770€ en Master et Doctorat au lieu de 243€ et 380€).

Cette augmentation, décidée par le gouvernement au plus haut niveau, sans aucune concertation, va engendrer des inégalités sociales et discriminatoires insupportables, contraires au principe d’accueil de la France et aux principes académiques de l’université française. Ces frais de scolarité prohibitifs, auront pour conséquence d’exclure de nos universités de nombreux étudiants issus des régions du monde les plus pauvres et, plus généralement, les étudiants les moins fortunés, qui vont devoir renoncer à leurs projets de formation en France. De nombreux étudiants issus de milieux modestes d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine vont se voir ainsi fermer les portes de l’université française ; cette sélection discriminatoire par l’argent vient violemment contrarier l’internationalisation de nos formations portée par ailleurs comme un objectif supposé. Refuser le libre accès à l’enseignement supérieur dans notre pays revient à se priver du rayonnement de notre université et de la culture française dans les pays d’origine de ces étudiants après la fin de leurs études.

Nous appelons toute notre communauté universitaire à s’opposer à cette mesure injuste, opposée à nos valeurs et contraire au rayonnement de la France, aux intérêts de nos universités et de notre pays.

Surtout, nous mettons en garde toutes celles et tous ceux qui pensent que cette décision se limitera aux seuls étudiants étrangers extra-communautaires. Les préconisations d’une augmentation des frais d’inscription pour tous les étudiants, y compris français et européens, formulées par la Cour des comptes et enregistrées par le rapport parlementaire du député LREM Le Vigoureux (révélations Le Monde du 21 novembre dernier) est en tous points conforme au plan d’accès à l’université défini par Emmanuel Macron sur le conseil du Professeur à l’ENSAE Robert Gary-Bobo (note du 16 novembre 2016) et dont la loi ORE est la première étape de mise en œuvre en premier cycle. L’objectif désormais annoncé de rendre l’accès à l’université payant pour tous les étudiants préfigure la fin du service public d’enseignement supérieur et de recherche. Il entérine la sélection par l’argent et l’endettement des étudiants, véritable fléau social et intellectuel dans l’espace anglo-saxon qui l’a adopté de manière dévastatrice.

Dire « Non ! » à l’augmentation des droits d’inscription des étudiants étrangers extra-communautaires, c’est défendre le libre accès à l’université publique française pour tous !

Nous, personnels et usagers de l’Université Clermont Auvergne, demandons au Président Mathias Bernard et au Conseil d’Administration de l’établissement de refuser toute augmentation des droits au sein de notre établissement.

 

Premiers Signataires
Cyril Triolaire
, Secrétaire académique SNESUP-FSU, Maître de conférences, UFR LCSH
Orianne Vye, Co-secrétaire académique SNASUB-FSU, Bibliothécaire, BU ESPE
Blaise Pichon, Maître de conférences, UFR LCSH
Anne Viallefont, Maître de conférences, Ecole d’Economie
Claude Mazel, Maître de conférences, ISIMA
Antonio Freitas, Maître de conférences, IUT
Frédéric Chausse, Maître de conférences, Institut Pascal
Viviane Ravet, Maître de conférences HDR, LMGE
Jean-François Brugère, Maître de conférences HDR, IUT
Nicolas Violle, Maître de conférences, UFR LCC
Jean-Marie Favreau, Maître de conférences, IUT
Catherine Milkovitch-Rioux, Professeur des universités, UFR LCSH
Lionel Nauton, Ingénieur d’études-CNRS, Institut de Chimie
Philippe Bourdin, Professeur des universités, UFR LCSH
Cécile Batisse, Maître de conférences, Ecole d’Economie
Stéphane Le Bras, Maître de conférences, UFR LCSH
Paola Roman, Maître de conférences, UFR LCC
Isabelle Fernandes, Maître de conférences, UFR LCC
Benjamin Lassauzet, PRAG, UFR LCSH
Myriam Lepron, PRAG, UFR LCSH
Julien Boulon, Chargé de cours, UFR LCC
Françoise Laurent, Professeur des universités, UFR LCSH
Brigitte Morand, Maître de conférences, ESPE
Lidia Lebas-Fraczak, Maître de conférences, UFR LCSH
Yassaman Khajehi, Maître de conférences, UFR LCSH
Bruno Phalip, Professeur des universités, UFR LCSH
Sylvie Cebe, Maître de conférences, ESPE
Caroline Lardy, Maître de conférences, UFR LCSH
Mary Line Deschamps, enseignante, UFR STAPS
Philippe Antoine, Professeur des universités, UFR LCSH
Françoise Le Borgne, Maître de conférences, UFR LCSH
Franck Lebas, Maître de conférences, UFR LCSH
Emmanuelle Defive, Maître de conférences, UFR LCSH
Bity Diene, Maître de conférences, Ecole d’Economie
Louis Boyer, Professeur des universités, UFR Médecine et Professions paramédicales, CHU
Florent Bresson, Maître de conférences, Ecole d’Economie
Frédéric Dutheil, Professeur des universités, UFR Médecine et Professions paramédicales, CHU
Frédéric Daubresse, ATER, UFR LCSH
Anne Gaugue, Maître de conférences, UFR LCSH
Lami Badra, Maître de conférences, UFR LCSH
Eric Dacheux, Maître de conférences, UFR LCC
Karine Rance, Maître de conférences, UFR LCSH
Patrick Fournier, Maître de conférences, UFR LCSH
Catherine Morgan-Proux, Maître de conférences, UFR LCSH
Ludovic Viallet, Professeur des universités, UFR LCSH
David Hill, Professeur des universités, Institut d’Informatique
Guillaume Vergnaud, Maître de conférences, UFR LCSH
Fabrice Nivoit, PAST, UFR LCSH
Damien Chabanal, Professeur des universités, UFR LCSH
Aimée Simon, PRAG, UFR LCSH
Loïc Yon, Maître de conférences, Institut d’Informatique
Philippe Tiveyrat, Chargé de communication, ISIMA
Gilles Leborgne, Maître de conférences, Institut d’Informatique
Violaine Antoine, Maître de conférences, Institut d’Informatique
Fatiha Bendali, Maître de conférences, Institut d’Informatique
Eva Hassinger, PRAG, Institut d’Informatique
Jean-Philippe Gayon, Professeur des universités, Institut d’Informatique
Jian-jin Li, Maître de conférences, Institut d’Informatique
Nelly Chabrol-Gagne, Maître de conférences, UFR LCSH

* A l’initiative de la FSU, cette motion rassemble des collègues membres de la FSU et d’autres, non syndiqués

 



FSU compte sur vous aujourd'hui

FSU a besoin de votre aide pour sa pétition “Mathias Bernard Président de l'UCA: Suppression de l'augmentation des droits d'inscription pour les étudiants étrangers”. Rejoignez FSU et 1 023 signataires.