Pour une réappropriation citoyenne de la caserne Marceau de Limoges

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Habitants de Limoges, nous avons souhaité nous intéresser à l’avenir du site de l’ancienne caserne Marceau et nous sommes réunis dans le Collectif Marceaudacieuse.

Le 25 juillet 2016, trois représentants du collectif ont rencontré MM. Léonie, élu en charge de l’Urbanisme, Bouchardon, directeur général des services de la Ville de Limoges, et Dubourg, en charge des « grands projets » (dont le site de l’ancienne caserne Marceau).

Nos interlocuteurs ont été intéressés par notre initiative qui leur semblait répondre à la volonté des élus de faire vivre une démocratie participative. Lors de cet entretien, nous avons convenu qu’un document réalisé par le collectif leur serait adressé.
Respectant notre engagement, nous avons élaboré un dossier rassemblant nos premières réflexions sur l’avenir du site. Ce dossier a été envoyé aux élus en février 2017 et présenté publiquement à la presse en avril. À ce jour, la ville ne nous a toujours pas répondu.

Pourtant, nos élus ont eu à cœur d’associer les habitants à la réflexion concernant l’aménagement de la Place de la République et des Bords de Vienne.
Dès lors, pourquoi pas Marceau ?

Lieu stratégique au cœur d’un des quartiers historiques de Limoges, avec les Halles et la Place Carnot, proche de l’hypercentre, des commerces et des faubourgs résidentiels, l’ancienne caserne Marceau est au moins aussi emblématique de la ville que la Place de la République. Les habitants doivent donc être pleinement associés à l’élaboration du projet de rénovation.

Les signataires demandent que ne soit plus ignoré Marceaudacieuse, atelier d’urbanisme citoyen, permettant par l’échange, le croisement d’expertises et le débat, de faire émerger et fabriquer un véritable projet collectif d’éco- quartier, un lieu multifonctionnel, durable et respectant la mixité sociale.



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif MARCEAUDACIEUSE a besoin de votre aide pour sa pétition “Mairie de Limoges: Pour une réappropriation citoyenne de la caserne Marceau de Limoges”. Rejoignez Collectif et 373 signataires.