Le Pen - Macron, NON ! Révolution dans les urnes !

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


                          
Monsieur Hollande, il y a urgence.
Qu'attendez-vous ? Que les français se déchirent dans la rue ?
Vous souhaitez entrer dans l'histoire ?
 
          Reconnaissez le vote blanc !
          Rendez la parole aux français,     maintenant !



ETES-VOUS REELLEMENT LE GARANT DE NOS DROITS ?

Notre démocratie est bafouée.
   -  sensationnalisme médiatique face aux attentats et aux affaires
   -  propagande médiatique pro Macron
   -  omniprésence des sondages
Depuis des mois, le débat démocratique a été volé aux français.

Les peurs et les clivages sont cultivés, favorisant les extrémismes.

Et le résultat du premier tour Le Pen/Macron en est la conséquence logique et prévisible depuis des mois.

Le début de la campagne de ce second tour est d'un niveau pitoyable, une caricature.


Hier, des lycéens étaient dans la rue.
Ils ont exprimé tout haut ce que beaucoup pensent tout bas :
                          ni Le Pen,  ni Macron.

Mais combien, comme eux, sont révoltés, dégoûtés, voire effrayés de devoir choisir entre ces deux candidats au second tour ?
  Combien hésitent à voter Macron pour éviter Le Pen ?
  Et fait nouveau, combien hésitent à voter Le Pen
  pour éviter Macron ?
  Combien hésitent à voter Le Pen, juste par refus du système ?
  Et combien préfèrent l'abstention car le vote blanc
  n'est suivi d'aucun effet ?
Combien ?

                                   Un VRAI vote blanc est la solution.


ETES-VOUS REELLEMENT LE GARANT DE NOTRE SECURITE ?

Chacun sait ce que peut devenir un mouvement initié par des lycéens. L'histoire plus lointaine a prouvé que la rue peut devenir très violente lorsque le peuple n'est pas respecté.
Et le terreau est fertile : état d'urgence, ressentiment vis-à-vis des forces de l'ordre, attentats, injustice sociale, inégalité face à la justice, montée des extrémismes… Les français sont abusés et leurs choix piétinés depuis longtemps maintenant : referendum de la constitution européenne trahi, loi travail imposée, inscrits radiés en nombre sur les listes électorales lors de ce premier tour…

Attention, les rancoeurs, les souvenirs des dernières manifestations, les violences de part et d'autre et les accidents sont encore frais dans les mémoires.

              Désamorcez une révolution dans la rue,
                   faites-là dans les urnes !
                      Rendez la parole aux français, maintenant !


VOUS EN AVEZ LE POUVOIR

De combien de 49.3 avez-vous usé pour imposer aux français des lois qui vous tenaient à cœur ?
Du courage politique, vous en avez donc.

        Il en va aujourd'hui de notre démocratie et de notre sécurité.

Je vous demande donc solennellement, Monsieur Hollande, de

      1 -  prendre en compte les bulletins blancs dans les résultats du second tour de cette élection présidentielle 2017

      2 -  demander une enquête sur la partialité de la couverture médiatique des différents candidats et son impact sur les résultats du premier tour

et si le vote blanc l'emporte lors de ce scrutin,
      -  réorganiser 4 semaines plus tard, un nouveau premier tour
         avec les mêmes 11 candidats (*)
      -  interdire toute affiche, tractage, réunion publique relatif à
         cette élection et toute couverture médiatique de chacun des
         candidats, leurs soutiens ou de tout propos à leur sujet
      -  interdire toute commande et diffusion de sondage
      -  autoriser uniquement des débats télévisés entre 2 à 4
         candidats et ceci par tirage au sort et croisements
      -  mettre en ligne dans un format type, un comparatif du 
         programme simplifié de chacun des candidats


                                               Une citoyenne,
                 révoltée face à nos gouvernants qui restent passifs
                 depuis des années face à une situation de crise annoncée

                                               Une citoyenne,
                  ni jeune, ni extrémiste, ni membre d'aucun parti ou
                  mouvement

                                               Une citoyenne,
                  très inquiète face au risque qui est bien réel : si la parole
                  des français n'est pas entendue maintenant dans les 
                  urnes, la violence s'exprimera certainement de façon
                  dramatique dans la rue


 (*) excepté s'ils souhaitent se désister et dans ce cas qu'ils indiquent au bénéfice de qui - Qu'ils indiquent leur remplaçant au cas où la preuve de leur culpabilité serait faite durant leur mandat



Jeanne compte sur vous aujourd'hui

Jeanne MIGNIN a besoin de votre aide pour sa pétition “M. Hollande: Le Pen - Macron, NON ! Révolution dans les urnes !”. Rejoignez Jeanne et 30 signataires.