Les Ciments de demain : Plaidoyer d’intérêt général dans le cadre de l’URGENCE CLIMATIQUE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Plaidoyer d’intérêt général dans le cadre de l’URGENCE CLIMATIQUE

La fabrication de ciment génère 5% des émissions de CO2 sur la planète du fait de la production de clinker, son principal constituant. Au niveau national, cela représente au moins 15 millions de tonnes d'émissions de CO2 chaque année;  l’équivalent des émissions de 5 milliards de litres de diesel.

Aujourd’hui, une enquête publique est ouverte jusqu’au 29 janvier 2019 sur la norme européenne EN 197-1 qui régit la composition des ciments : elle ouvre la voie à fabriquer de nouveaux ciments bas carbone avec des teneurs en clinker beaucoup plus faibles.

Ces ciments, destinés à  la construction de maisons ou de bâtiments en béton, permettraient, dans le cadre du développement durable, de supprimer immédiatement 2 millions de tonnes d'émissions de CO2. Des solutions innovantes dans le process de fabrication existent d’ores et déjà pour pouvoir appliquer rapidement ces nouvelles dispositions normatives.

Il est important que les citoyens et pouvoirs publics soient informés de l’importance de faire entériner cette norme très rapidement pour notre avenir et celui des générations futures.

C’est pourquoi nous lançons une pétition afin que l’Etat  s’implique fortement à faire aboutir positivement cette enquête, voire la déclarer d’intérêt général.

Nous souhaitons également que tous les professionnels de la construction soient moteurs en parrainant cette pétition.

Le réchauffement climatique nous concerne tous, il est donc important que les innovations industrielles et écologiques soient reconnues d'intérêt général pour le bien-être commun. 

Projet de norme disponible sur : https://norminfo.afnor.org

Si vous êtes en faveur des nouvelles dispositions de la norme EN 197-1 pour réduire les émissions de CO2 dans le ciment, merci de signer cette pétition.