Emplois aidés des écoles, collèges et lycées de Seine et Marne : on les garde !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


PETITION : soutien aux personnels de l’Education Nationale en emploi aidé
AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire), EVS (Emplois Vie Scolaire, administratifs), surveillants, agents techniques… de Seine et Marne, gardons-les et donnons- leur un vrai statut dans la Fonction publique !

Virginie est AVS : elle s’occupe d’encadrer 3 enfants en situation de handicap dans une école du 77. Son métier lui plaît et elle est appréciée par les familles et les enseignants. Pourtant ce n’est pas un vrai métier : Virginie est en contrat CUI (Contrat Unique d’Insertion) comme 1200 autres AVS du département. Ce CUI est un contrat aidé par Pôle emploi, très utilisé en Seine et Marne car il ne coûte presque rien à l’Education Nationale. Virginie a droit à 2 contrats d’un an maximum. En décembre prochain elle pensait signer son 2ème contrat, depuis les annonces gouvernementales elle a des doutes…On lui a promis que l’aide aux enfants handicapés ne serait pas touchée par les suppressions de postes, mais certaines collègues n’ont pas été renouvelées. Et quand elle entend que les emplois aidés coûtent trop cher et qu’elle regarde sa feuille de salaire à 687 euros par mois, elle se dit que la France fait des sacrées économies avec toutes les Virginie du pays ! Les emplois aidés n’ont pas de débouché ? Mais Virginie ne demande pas mieux que de rester AVS, d’en faire un vrai métier, comme enseignant ou infirmière ! Et son constat est amer : dans le 77, aujourd’hui, les enfants en situation de handicap sont suivis par des travailleuses pauvres et précarisées. C’est indigne pour les enfants, pour les familles et pour les personnels.

Nous, signataires de cette pétition, soutenons les personnels en emploi aidé qui, comme Virginie, font « tourner » à moindres frais les écoles, collèges et lycées de la Seine et Marne. Nous ne sommes pas favorables à l’utilisation d’emplois intérimaires et mal payés pour toutes ces missions de service public. Plutôt que d’aller vers le pire, le retour au chômage, allons vers le mieux : de vrais métiers stables. Nous estimons que la politique éducative du département doit se faire selon les besoins de nos enfants et élèves plutôt que selon les seuls dogmes de l’austérité budgétaire.

- NON à la suppression des emplois aidés dans les établissements scolaires du 77 !

- OUI au maintien et au réemploi des personnels en contrat aidé !

- OUI à la création d’emplois statutaires dans la Fonction publique pour ces personnels, à hauteur des besoins !



Luc compte sur vous aujourd'hui

Luc Perrin a besoin de votre aide pour sa pétition “GALEAZZI Patricia: Emplois aidés des écoles, collèges et lycées de Seine et Marne : on les garde !”. Rejoignez Luc et 286 signataires.