Limitation à 80km/h : redonnons le pouvoir à nos élus locaux !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Le gouvernement a annoncé le 9 janvier dernier la limitation de la vitesse sur les routes à double sens à 80 km/h. 

Cette mesure est selon nous injuste et discriminante pour la plupart des usagers vivant dans les territoires ruraux et de montagne, généralement mal desservis par des infrastructures de transport autres que les routes nationales et départementales.

L’efficacité d’une telle mesure n’a jamais été démontrée, que ce soit en France ou à l’étranger. D’autant qu’aucune étude n’a été commanditée pour la justifier. 

S’il est opportun de baisser la vitesse sur les routes où elle est un facteur d’accidents, ce n’est pas le cas de celles où une vitesse de 90 km/h ne présente pas de dangerosité particulière et dont les usagers seraient alors inutilement et injustement pénalisés. 

Cette mesure, qui s’applique partout sur le territoire national, quelle que soit la dangerosité des routes concernées n’est pas pertinente. 

Nous allons déposer une proposition de loi pour donner aux maires et aux présidents de conseils départementaux le pouvoir de juger de la dangerosité des routes, portion par portion, et d’adapter les limitations de vitesse à la hausse ou à la baisse de 10 km/h. 

Soutenez nous en signant la pétition !

> Le texte de notre proposition de loi



Députés UDI, Agir et Indépendants compte sur vous aujourd'hui

Députés UDI, Agir et Indépendants a besoin de votre aide pour sa pétition “Edouard Philippe: Limitation à 80km/h : redonnons le pouvoir à nos élus locaux !”. Rejoignez Députés UDI, Agir et Indépendants et 2 532 signataires.