OUVERTURE IMMEDIATE DES ARCHIVES DU PHILOSOPHE ALLEMAND MARTIN HEIDEGGER

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


L’adhésion aux thèses nazies du philosophe allemand, Martin Heidegger , ne fait plus aucun doute dans les milieux avertis.

Chaque nouvel écrit péniblement exhumé, révèle un engagement nazi tenace, ferme, opiniâtre et soutenu bien après la seconde guerre mondiale.

En janvier 2006, le philosophe français Emmanuel Faye lançait un appel dans le Monde pour l’ouverture, à tous les chercheurs, des Archives Heidegger conservées à la Deutsches Literarturarchiv de Marbach.

C'est la revue allemande en ligne theologie.geschichte de l'université de Sarrbrück qui avait lancé  cette pétition en ligne.

http://universaar.uni-saarland.de/journals/index.php/tg/article/view/138/156

Peu d’intellectuels français ont eu l'occasion de répondre à cet appel.

Certains éprouvaient une aversion culturelle à participer à un supposé procès de police de l'esprit.

Beaucoup d'autres, pensaient plus pertinent de protéger la philosophie de leur maître allemand en la soustrayant à l’Histoire et en l’absolvant de toute relation avec l’historicité du philosophe.

Là où on comprend les premiers, on peut être critique et circonspect face au combat irrationnel des seconds.

Comme si penser n’était pas vivre.

Les ayants-droit n'autorisent l'accès à ces archives qu’à quelques chercheurs, triés sur le volet. Chercheurs qui se sont souvent avérés peu offensifs pour soulever les derniers voiles qui recouvrent les derniers avatars d’une philosophie déjà très objectivement suspecte de compromission avec le pire.

Devant l’ampleur du scandale Heidegger, ces archives ne peuvent plus et ne doivent plus être retenues, ni détenues : Elles doivent être ouvertes à tous et tout de suite.

Leur rétention jusqu’en 2026, soit encore presque 10 ans, retentit comme une condamnation arbitraire et une atteinte au droit inaliénable à la recherche. C'est une amputation faite à la pensée.

Leur détention est assimilable à une atteinte au droit à l’information dans un espace démocratique.

J’en appelle à la responsabilité éthique des ayants-droit : ouvrez les archives sans attendre : tout le monde vous en sera reconnaissant.



David compte sur vous aujourd'hui

David FARMER a besoin de votre aide pour sa pétition “Deutsches Literarturarchiv de Marbach: OUVERTURE IMMEDIATE DES ARCHIVES DU PHILOSOPHE ALLEMAND MARTIN HEIDEGGER”. Rejoignez David et 310 signataires.