Sauvons la tranquillité du Trou de la Lune

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


La plage du Trou de la Lune est menacée par un projet d'ouverture de  restaurant bar qui doit ouvrir début avril  !

Le Trou de la Lune se situe dans la Vallée de l'Ibie qui est constituée d'espaces remarquables et appréciée pour son aspect sauvage et son patrimoine naturel relativement préservés. 

Plusieurs milieux occupent cette vallée (garrigues, terres agricoles, lits mineur et majeur du cours d'eau, éboulis...) et abritent des espèces végétales et animales dont certaines sont protégées au niveau local, national ou européen. 

Un diagnostic établi entre avril et août 2012 a déjà reconnu que le stationnement de véhicules directement sur les plages bordant le cours d'eau (ou dans la végétation), le camping sauvage ou les feux sont des pratiques qui nuisent à la biodiversité et à la tranquillité du site. Il est très sensible aux perturbations.

La fréquentation dans la vallée augmente et augmentera encore dans les années à venir avec la Grotte Chauvet 2 à proximité. 

Conscients de cette richesse, les élus des communes de Villeneuve-de-Berg, Rochecolombe, Saint-Maurice, d'Ibie, Lagorce et Vallon-Pont-d'Arc se sont engagés dans un projet de protection et de valorisation de cette vallée. 

Nous, ardéchois ou touriste​s, sommes tombés amoureux de ce site parce qu’il est l'un des seuls à être préservé dans son écrin naturel mais début avril tout peut changer avec l'installation de ce restaurant ! 

Nous nous mobilisons pour sauver le site de toute exploitation commerciale: pas de restaurant, pas de snack, pas de bar, pas de saloon, pas de soirée musicale à haut niveau sonore impactant la tranquillité du site... aucune installation venant dénaturer le site.

Si toi aussi tu nous soutiens, signe et partage ! 

Merci

Ne soyez pas menaçants dans vos commentaires 



Collectif de citoyens compte sur vous aujourd'hui

Collectif de citoyens a besoin de votre aide pour sa pétition “Collectif de citoyens: Sauvons la tranquillité du Trou de la Lune”. Rejoignez Collectif de citoyens et 3 774 signataires.