Harmonisation des notes de l’épreuve de Bac Histoire-Géographie OIB 2018

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Madame, Monsieur,

   En notre qualité de bacheliers S, ES et L de l’Option Internationale franco-marocaine du Baccalauréat Général, nous demandons une harmonisation des notes sur la seconde partie de l’épreuve d’Histoire-Géographie, l’étude critique d’un document. Elle portait sur les mémoires des combattants marocains dans la Seconde Guerre Mondiale, dans le cadre du thème 1 du programme d’Histoire : Le rapport des sociétés à leur passé. 

   Pour la mise en œuvre de ce dernier, les professeurs avaient le choix entre soit l’étude des mémoires de la Seconde Guerre Mondiale, soit un thème mémoriel affectant à l’Histoire nationale au XXème siècle, au choix de la section. Or, l’examen ne proposait de nous évaluer que sur le second, portant sur les mémoires des combattants marocains dans la Seconde Guerre Mondiale, et non un sujet au choix. Ainsi, les élèves de plusieurs villes dont Marrakech par exemple, n’ayant pas étudié ce thème au préalable, ont été obligés de présenter une étude critique du document sans pouvoir l’étayer de connaissances et de références historiques. Cela est donc extrêmement injuste et pénalisant pour eux, puisque leurs productions ne seront pas autant valorisées que celles des élèves dont les professeurs ont choisi le thème. D’autant plus que le coefficient de la matière est très important.

   Nous vous demandons de bien vouloir prendre en compte les circonstances de l’épreuve, en vue de réduire au maximum les inégalités de notation, et de ne pas nous pénaliser pour notre choix d’intégrer l’enseignement enrichissant et constructif de l’Option Internationale du Baccalauréat.

   Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments distingués.

   



Chama compte sur vous aujourd'hui

Chama SKOUNTI a besoin de votre aide pour sa pétition “Centre d’Études Arabes: Harmonisation des notes de l’épreuve de Bac Histoire-Géographie OIB 2018”. Rejoignez Chama et 3 213 signataires.