Pour une réforme complète d’Affelnet, système d’affectation des élèves au lycée

0 have signed. Let’s get to 1,000!


Vous en avez entendu parler dans la presse ou l’avez directement vécu avec vos proches : Affelnet, le système informatique affectant des collégiens de 3ième à leur lycée, présente de nombreux dysfonctionnements, source d’injustices dont les conséquences peuvent être graves sur la scolarité de nos enfants. Il est encore temps d’agir pour Affelnet 2019.

Lorsque j'ai entendu parler des "points de compétences" il y a 2 ans qui avaient conduit des élèves avec plus de 15 de moyenne dans toutes les matières en troisième à n'avoir aucun de leurs 8 vœux de lycée, je n'y croyais pas. Pourtant ils avaient bien demandé des lycées de leur district... quand d'autres collégiens avaient obtenu leur premier vœu avec des notes bien inférieures, et sans piston. Mais alors ? comment expliquer cela quand l'affectation se fait par une machine et pas "à la main" ?

Ce qui a compté il y a 2 ans pour l'affectation des enfants en seconde ce n'était pas tant les notes de bulletin mais plutôt des « notes de compétences » mises en place quelques semaines avant juin 2017.

Les échecs permettent de s'améliorer, j’étais donc persuadée que les erreurs de juin 2017 ne se reproduiraient pas en juin 2018. Quelle surprise de voir les parents arriver à la permanence place de la Contrescarpe le 29/06/2018 puis les dizaines de parents qui nous ont contactés tout au long de l'été afin de faire des recours contre des affectations ubuesques. Leur point commun ? aucune connaissance des notes de compétences qu'ils ont découvert en discutant avec nous, et des enfants qui n'avaient jamais les fameux "400 points de compétences" … certains descendant à 250 avec des compétences même pas notées. Je me souviens d'un enfant bilingue revenu d'un lycée français à l'étranger qui n'avait pas suivi de cours de langue au collège en troisième... la compétence "langues étrangères" n'avait même pas été notée.

Or, 10 points de compétence équivalent à 2 points de moyenne générale sur les notes de bulletin ! Vous imaginez un enfant qui part avec 50 points de compétence en moins ? Le courrier envoyé au directeur d'académie permet de se rendre compte de l'importance des notes de compétences... et donc des conséquences de la différence d'interprétation de ces notes.

Cette présentation sur les dysfonctionnement Affelnet 2018 vous donne plus de chiffres afin de vous rendre compte du poids réel des notes de compétences, du bonus REP (nouveauté de l'an dernier). Etant boursier vous pensez avoir de toute façon votre premier voeu ? C'est sans compter le plafonnement instauré par district, qui n'est pas non plus communiqué aux parents et aux élèves pas plus que le reste des critères utilisés.

En synthèse :

- On continue à nous indiquer de beaux chiffres "au niveau de tout Paris" mais si l'on creuse ces chiffres on voit très vite la différence entre les établissements qui savent parfaitement comment tout cela fonctionne... et les autres, qui pensent bien faire mais pénalisent en pratique leurs élèves

- Les parents continuent à demander "et pour aller au lycée X, il faut combien de moyenne sur 20 ?" Eh bien, savez-vous que les notes comptent très peu ? Il faut que vous ayez surtout le maximum de points de compétences sinon, vous n'aurez de toute façon jamais ce lycée.

 - Beaucoup répondront qu'il faut arrêter les lycées de niveau, bien sûr qu'il faut tenter de remédier à ce problème, qui existe depuis toujours. Mais les notes de compétences ne servent absolument pas à aller dans le sens d'une amélioration ! Ce n'est pas en gardant un système injuste d'affectation des élèves dont 99 % des parents (et certains établissements) ne connaissent pas le fonctionnement que nous arrêterons les lycées de niveau. Ceci est un tout autre débat. Et tout nouveau système peut inclure un dispositif favorisant certaines catégories d’élèves, notamment les boursiers.

 - Affelnet est un algorithme d'affectation, certainement plus juste que l'affectation des dossiers "à la main" mais à condition que les critères soient transparents et appliqués de la même manière pour tous. En l’état actuel, il est biaisé, sujet à des décisions arbitraires, et est donc pire que ce qui existait auparavant

Monsieur PECOUT, nous souhaitons :

- Une transparence complète, par établissement, sur les affectations et l’attribution des points de compétence

 - Un débat urgent et ouvert sur les critères d'Affelnet pour la rentrée 2019, avec une diminution significative voire une suppression des points de compétence si aucune mesure n’est prise pour garantir leur attribution équitable

Virginie Jean-Bossard, Elise Lemaire et Olivier Lignon pour parents d'élèves 75