Empêcher la construction d’un complexe d'extraction et d'enrichissement minier Tominski

0 людей подписали. Следующая цель: 100


DEMANDE

Nous, les habitants de la ville de Tcheliabinsk et de la région de Tcheliabinsk, sommes révoltés par le plan hasardeux de construction d’une nouvelle industrie d’exploitation minière près de la ville de Tcheliabinsk. Nous dénonçons notamment le complexe d'extraction et d'enrichissement de cuivre et de porphyre Tominski.

En effet, la ville de Tcheliabinsk et ses environs sont un centre majeur de la sidérurgie et de la métallurgie non ferreuse. Leur situation écologique est d’ores et déjà alarmante suite au rejet dans l’atmosphère, le sol et les nappes phréatiques, de grandes quantités de substances polluantes, émises par les industries lourdes et les transports.

Il est aussi à noter que l’activité des entreprises les plus polluantes est réglementée depuis des années, par des standards PROVISOIRES et LAXISTES d’émission, de rejet et de stockage des substances nocives. Pourtant, même dans ces conditions, les entreprises réussissent à régulièrement violer ces normes, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas capables, depuis des années, de mettre leur activité industrielle en conformité avec les exigences de la législation environnementale.

Ces négligences ont des résultats désastreux, visibles notamment sur la santé. En témoigne la hausse de la fréquence d’apparition de maladies liées à l’exploitation minière des habitants de Tcheliabinsk et de ses environs.

Au début des années 2000, les habitants de Tcheliabinsk souffrent très fréquemment de maladies respiratoires, qui touchent toute la population et en particulier les plus jeunes :

- 48,50 % des enfants

- 33,70% des adolescents

- 19,80 % des adultes

Le nombre de maladies oncologiques (cancers) croît également de manière constante.

 


La construction du complexe d'extraction et d'enrichissement minier Tominski rendra la situation écologique de Tcheliabinsk et ses environs, déjà sévèrement menacée, encore plus dramatique. De vastes espaces naturels seront détruits, avec leurs écosystèmes, par des dépôts de terre et des bassins de déchets, polluant l’atmosphère, le sol et les eaux. En outre, l’emplacement envisagé de ce complexe en combinaison avec la rose des vents dominant la ville de Tcheliabinsk rendrait inévitable la contamination du lac de la retenue Chercheniovskoye, qui est le principal bassin d’eau potable de la région de Tcheliabinsk.

Cependant, les problèmes sanitaires et écologiques ne sont pas les seuls à nous inquiéter.

Nous, citoyens russes, sommes effrayés par les implications socio-économiques du projet. Tout d’abord, près de 75% du cuivre extrait sur le site sera exporté à l’étranger et ne profitera pas à l’industrie nationale. Ensuite, la concentration des métaux dans le gisement de Tominski étant faible, les importants coûts d’extraction, couplés avec l’instabilité du prix du cuivre dans le monde, rendent ce projet économiquement aléatoire.

Enfin, les sociétés faisant partie du groupe “La compagnie russe du cuivre”, qui pilote le projet, sont des sociétés offshores, domiciliées à Chypre, et dont les propriétaires seront les principaux bénéficiaires des retombées économiques de l’exploitation du site.

Nous pensons que ce gaspillage des ressources non-renouvelables du pays contredit les intérêts de la Russie et de toute la société russe à long terme et rend impossible, dans le proche avenir déjà, l’existence de l’industrie métallurgique dans l’Oural du Sud à cause de l’épuisement déprédateur des ressources.

Selon les articles 2 et 42 de la Constitution de la Russie, l’être humain, ses droits et libertés sont des valeurs supérieures. La reconnaissance, le respect et la protection des droits et libertés de l’homme et du citoyen sont des obligations de l’Etat. Par conséquent, chacun a droit à ce que les atteintes à sa santé ou à sa propriété par une violation des normes écologiques soient réparées. Chacun a le droit de vivre dans un environnement sain et d’avoir accès à une information crédible sur les dégradations qui lui sont infligées.

Selon le paragraphe 1 de l’article 9 de la Constitution de la Russie, la Fédération se doit de protéger et d’utiliser toutes les ressources naturelles, et notamment celles du sol, qui sont à la base de la vie et de l’activité des peuples, sur les territoires qu’ils occupent.

Selon l’article 58 de la Constitution de la Russie, chacun est obligé de protéger la nature et l’environnement et de respecter les richesses naturelles.

Selon les paragraphes 1 et 2 de l’article 80 de la Constitution de la Russie, le Président de la Fédération de Russie est le chef de l’Etat, garant de la Constitution de la Russie, des droits et libertés de l’homme et du citoyen. La Constitution de la Russie impose au Président de prendre les mesures nécessaires et adéquates, afin de protéger la souveraineté de la Fédération, son indépendance, son intégrité territoriale et assure le bon fonctionnement et la coopération des pouvoirs publics.

Selon le paragraphe 2 de l’article 85 de la Constitution de la Russie, le Président de la Fédération de Russie a le droit de suspendre l’effet des actes administratifs pris par l’Exécutif des parties membres de la Fédération, si ces actes contreviennent à la Constitution de la Russie ou aux lois fédérales, aux obligations internationales de la Fédération, ou violent les droits et libertés de l’homme et du citoyen, et ce, jusqu’à ce que cette question soit tranchée par l’autorité juridictionnelle compétente.

Ainsi, considérant :

1) l’important aléa économique de ce projet de complexe d'extraction et d'enrichissement minier Tominski ;

2) son orientation au bénéfice des intérêts de sociétés offshores et non pas celui à long terme de la Fédération et de la société civile ;

3) le fonctionnement vicié des entreprises métallurgiques majeures de la région, dont les pratiques violent de manière grave et systématique la législation environnementale et mettent en péril la santé de ses habitants ainsi que les écosystèmes environnants ;

Nous sommes d’avis que le projet en question ne peut pas être réalisé tel que prévu et nous DEMANDONS que l’exploitation du gisement Tominski soit interdite.



Cегодня Konstantin рассчитывает на вас

Konstantin Zharinov нуждается в вашей поддержке петиции «Empêcher la construction d’un complexe d'extraction et d'enrichissement minier Tominski». Konstantin и 22 участника этой кампании рассчитывают на вас сегодня.