Topic

transparence publique

9 petitions

Started 8 months ago

Petition to Garde des Sceaux, députés et sénateurs

Un candidat à une élection est-il franc-maçon? on doit savoir pour moraliser la politique

Appartenance des élus et des responsables politiques à la Franc-maçonnerie, à l'Opus Dei, ... nous devons savoir! La moralisation de la vie politique en France impose une plus grande transparence au sujet des engagements des candidats à des élections, à des responsabilités publiques ou à des mandats sociaux.  Il doit leur être imposé d'informer le public de leur appartenance à des organisations et de leurs responsabilités en leur sein selon des modalités qui restent à préciser. Aussi les élus aux Conseils municipaux, départementaux, régionaux, à l'Assemblée nationale, au Sénat, au Conseil économique social et environnemental ainsi que les responsables de fonctions exécutives : Président de la République, ministre, secrétaire d’État et leurs conseillers doivent être soumis à l'obligation de déclarer publiquement leur appartenance à des associations ou organisations de type obédience maçonnique, institution de type Opus dei et toute autre "espace de sociabilité" dont la liste est à établir par la loi. De même les candidats et responsables doivent informer de leur croyance et pratique religieuse. Le Gardes des Sceaux, François Bayrou, est actuellement en charge d'un projet sur la moralisation de la vie politique. Si son projet veut avoir du sens et de l'efficacité il doit inclure cette exigence pour plus de transparence au service de la démocratie. Merci de signer cette pétition qui sera, si elle rencontre un écho suffisant, adressé au Président de la république, au Garde des sceaux et aux élus à l'Assemblée nationale et au Sénat.    

Michel LEFRANÇOIS
1,462 supporters
Update posted 9 months ago

Petition to Parlement, Sénat, Assemblée nationale

Un référendum contre la corruption ! Quand on fait de la politique, #OnEstPasALHotel !

Mode d'emploi du Référendum D'initiative Partagée (RDP) : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/contenu/comment-ca-marche  1. L'absence de certaines règles limitant la corruption est la cause principale de l'impression que les élus s'occupent plus de leur propre condition que des préoccupations des français, de l'intérêt général du climat de suspicion permanente et globale pesant sur nos élus de la montée des extrêmes. 89% des français pensent que les élus ne se préoccupent pas assez de ce qu'ils pensent, et 75% des français pensent que les élus sont plutôt corrompus. Chez nos parlementaires, la corruption prend plusieurs formes : détournements de fonds publics, conflit d'intérêt, favoritisme, etc.  Les parlementaires (députés et sénateurs) corrompus, ou faisant preuve d'un manque d’exemplarité, de probité et de transparence, sont suspectés de ne plus faire le seul travail pour lequel ils ont été mandaté, à savoir : écrire, débattre et voter des lois allant dans le sens de l'intérêt général, et contrôler l'action du gouvernement. Les affaires successives et régulières, qui touchent pourtant un nombre minimal d'élus, instaurent un climat de suspicion permanente et légitime envers l'ensemble de la représentation nationale, même les élus honnêtes. Cette suspicion est la cause principale de la destruction du lien de confiance entre représentés (citoyens) et représentants (élus), pourtant indispensable dans une démocratie : c’est la confiance qui confère au pouvoir politique toute sa puissance, pour donner la volonté à nos représentants élus d'agir dans l’intérêt général, face aux divers acteurs agissant dans leurs intérêts particuliers. Les parlementaires, dans leur majorité, ne comprennent ni cette rupture du lien de confiance, ni les causes de cette rupture. La conséquence est une détérioration de nos conditions d'exercice de la démocratie, et l éclatement de l'extrême droite, qui devient dangereusement le "parti de la dernière chance" parce qu'"eux, au moins, ils n'ont jamais dirigé encore, alors on va voir". Les parlementaires, ainsi déconnectés de la réalité et incapables d'instaurer eux-mêmes l’ensemble des mesures exigées par la population, sont la cause première de cette situation. Nous n'avons d'autre choix que d'imposer nous mêmes les lois que nous attendons. Une initiative citoyenne est nécessaire, urgente.   2. La seule initiative citoyenne efficace et pacifique à notre disposition: le référendum d'initiative partagée (art. 11 de la Constitution) Les initiatives citoyennes classiques sont : la pétition, la protestation, la manifestation... Tout à été essayé, et rien n'y fait. Depuis 2015, le Référendum D’initiative Partagée (#RDP) existe : selon l’article 11 de la Constitution, si 20% députés ou sénateurs (185) et 10% des électeurs (4,5 millions) soutiennent une même proposition de loi référendaire, alors elle est soumise au référendum national. Ce RDP, c’est aujourd’hui la seule révolution pacifique à notre disposition : nous devons nous en servir à travers le #RDPConfiance.Il faut rassembler dans le Collectif #RDPConfiance toutes nos forces mobilisées depuis des années dans le combat contre la corruption autour de ce référendum d'initiative partagée : associations militantes, auteurs, lanceurs d'alertes, personnalités de la société civile, journalistes, élus, parlementaires et citoyens, afin de mobiliser les 4,5 millions d'électeurs (voire plus) nécessaires, et faire appliquer les règles de bon sens qui nous redonneront naturellement confiance en nos élus, pour croire à nouveau au pouvoir de la politique de changer nos vies pour le meilleur.   3. Les 11 commandements de la proposition de loi référendaire pour garantir l'honnêteté et retrouver la confiance en nos élus.#Exemplarité #Honnêteté #Probité #Intégrité #Transparence #100%IntérêtGénéral #Confiance  La proposition de loi référendaire regroupera les règles et exigences que les parlementaires sont incapables de s’imposer naturellement à eux-mêmes. Ci-dessous sont regroupés 11 commandements (cliquez-ici pour plus de détails) constituant le minimum : Casier judiciaire vierge. #Probité#Transparence Limite de renouvellement des mandats parlementaires.#Probité#100%IntérêtGénéral Non-cumul strict des mandats parlementaires. #Probité #100%IntérêtGénéral  Quorum au Parlement. #Exemplarité #100%IntérêtGénéral Interdiction d'exercer toute autre profession ou activité pendant un mandat parlementaire. #Transparence #100%IntérêtGénéral  Publication et contrôle des dépenses prises en charge par l’IRFM. #Transparence #Probité Réguler la présence des lobbys au Parlement. #Probité #Transparence #100%IntérêtGénéral  Interdire l’embauche d'un membre de la famille en tant qu'assistant parlementaire. #Probité #Exemplarité Supprimer la réserve parlementaire, outil du clientélisme. #Probité  Aligner les régimes sociaux (chômage, retraites, etc.) des parlementaires sur le régime le moins avantageux.#Exemplarité Supprimer l’inviolabilité présidentielle et parlementaire (hors liberté totale d’expression).#Probité #Exemplarité   N’attendons plus. Rassemblons-nous.Mobilisons-nous.Saisissons-nous. Agissons.   À lire : Manifeste pour un Référendum D'initiative Partagée (RDP) portant sur la garantie de l'honnêteté de nos élus afin de réhabiliter la confiance indispensable entre la population et ses représentants élus (texte intégral).   Soutiens au Collectif #RDPConfiance, collectif du référendum d'initiative partagée pour retrouver la confiance en nos élus. en italique : nous sollicitons leur soutien et attendons leur confirmationen gras : soutien confirmé Philipe Pascot, auteur de "Pilleurs d'État" et "Allez (presque tous) vous faire....." David Koubbi, Auteur de "Une contestation française" Association Anticor Association Sherpa Association Transparency France Alexandre Wickham, Auteur de « L'omerta française » André Cicolella, Lanceur d'alerte sur l’ether de glycol Anne-Marie Casteret, Lanceur d’alerte sur le sang contaminé Antoine Deltour, Lanceur d’alerte Luxleaks Antoine Peillon, Auteur de « Corruption. Nous sommes tous responsables. » Aude Lancelin, Auteur de « Le monde libre » Bruce Bourguignon, journaliste Bruno Gaccio, Les Guignols de l'Info Carine Mayo, Lanceur d’alerte sur les cancers pédiatriques de Vincennes Caroline Chaumet Delattre, Le mur des insoumis Céline Martinelli, Administratrice du groupe « Groupe de soutien à Edouard Perrin, Raphaël Halet et à Antoine Deltour »  Chantal Cutajar, OCTFI Charles Gave, entrepreneur et économiste français Christophe Grébert, lanceur d'alerte, blogueur et journaliste Danièle Alet, Auteur de « Sois juge et tais-toi » Denis Robert, Journaliste d’investigation autour de Clearstream Edgar Morin, Collectif Roosevelt Édouard Perrin, Journaliste de Cash Investigation, auteur du sujet Luxleaks Élise Lucet, Présentatrice de Cash Investigation Éric de Montgolfier, Magistrat Ernest Backes , Journaliste d’investigation autour de Clearstream Eva Joly, magistrate Francis Hounnongandji, Président de Association of Certified Fraud Examiners (ACFE) Francis Teitgen, ancien Batonnier de Paris François Serrano, membre de l'Association of Certified Fraud Examiners (ACFE) Gabriel Zucman, Auteur de « La Richesse des Nations » Gaël Giraud, économiste en chef de l'AFD, chercheur au CNRS Georges Domergue, juge à la Cour d’appel de Versailles Georges Méar, Lanceur d’alerte sur la qualité de l’air intérieur Grazielle Riou Harchaoui, Co-auteur de « Délits d’élus » Henri Pézerat, Lanceur d'alerte sur l'amiante Hervé Falciani, Lanceur d’alerte HSBC Suisse Irène Frachon, Lanceur d’alerte du Médiator Jean Garrigues, auteur de Les Scandales de la République. De Panama à l'affaire Cahuzac Jean-Charles Gerard, Max Milo Éditions Jean-François Viel, Lanceur d’alerte sur le nucléaire et le cancer Jean-Jacques Mélet, Lanceur d’alerte sur le mercure Jean-Luc Touly, président du FRICC Jérome Guiot-Dorel, Auteur de « Le vaillant petit Trader » Jérôme Kerviel, "Lanceur d’alerte" sur les dérives de la finance et de la justice Laurent Bach, Auteur de « Faut-il abolir le cumul des mandats »  Laurent Cuenca, Lanceur d’alerte sur la Police Laurent Mauduit, journaliste Luc Rouban, Auteur de « Les députés de 2012. Quelle diversité ? » Martin Hirsch, Auteur de « Pour en finir avec les conflits d’intérêts » Michel Pinçon, Co-auteur de « Le Président des riches. Enquête sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy» Monique Pinçon-Charlot, Co-auteur de « Le Président des riches. Enquête sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy » Nicolas Hulot, journaliste-reporter, président de la Fondation Nicolas Hulot Nicolas Grégoire, Lanceur d'alerte. Rédacteur omnivore. Petit politique repenti. Citoyen. Noël Pons, Auteur de « 92 connections. Les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption ? »  Olivier Berruyer, créateur du site les-crises.fr Olivier Dubuquoy, Lanceur d’alerte sur les boues rouges Paul Jorion, anthropologue et essayiste Philippe Bilger, ancien Batonnier de Paris Philippe Pichon, Lanceur d’alerte sur les dérives de la police Pierre Meneton, Lanceur d’alertes sur le poids des lobbies dans la santé Raphaël Halet, Lanceur d’alerte Luxleaks Robert Colonna d’Istria, Auteur de « Le Sénat. Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes » Roger Lenglet, Philosophe et Journaliste d’investigation Samuel-Frédéric Servière, Auteur de « 8 propositions pour plus de transparence de la vie publique » Sophie Coignard, Auteur de « L'omerta française » Stéphanie Gibaud, Lanceur d’alerte UBS Susan George, Collectif Roosevelt Thinkerview, think-tank inféodé Véronique Lapides, Lanceur d’alerte, présidente du Collectif Vigilance Franklin Vincent Truelle, Président d'Oxfam Yvan Stefanovitch, Auteur de « Le Sénat. Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes » Pour toute inspiration d'un autre soutien potentiel : contact@rdp-confiance.fr Quand on fait de la politique, on n'est pas là pour se servir, mais pour servir l'intérêt général. #OnEstPasÀLHôtel ! 'Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue'Victor Hugo

Collectif #RDPConfiance
242 supporters