Topic

théâtre

3 petitions

Update posted 2 weeks ago

Petition to Rectorat de l'académie de Toulouse, DRAC Occitanie

Théâtre au lycée, des élèves sans pratique !

« Enseignement Optionnel Théâtre» / Académie de Toulouse : pour un enseignement pratique en classe de seconde . Depuis plus de 30 ans, un enseignement « théâtre » à la fois théorique et pratique, fondé sur un partenariat entre enseignants et artistes, existe dans les lycées. La réforme du lycée demande dès cette rentrée, pour la classe de seconde "Enseignement Optionnel Théâtre" : - une part de l’enseignement dispensée par un professeur et consacrée à la théorie ; - une autre part, dispensée par le professeur et un artiste partenaire consacrée à la pratique. Or, aujourd’hui dans l'Académie de Toulouse, en dépit des textes officiels, ni la Direction Régionale des Affaires Cultrelles Occitanie ni l’Education Nationale ne se sont engagées à financer les interventions des artistes. Depuis la rentrée, les artistes associés ne sont donc pas en mesure de dispenser la part pratique de cet enseignement en seconde faute du financement nécessaire. Artistes et enseignants, nous sommes actuellement toujours en attente d’une réponse du Rectorat et de la DRAC !  Élèves ou anciens élèves de spécialité ou d’option, parents d'élèves ou pas,  amateurs ou professionnels de théâtre, soutenez notre demande et cet enseignement du théâtre, signez pour que les interventions des artistes soient financées par la DRAC ou l'Éducation Nationale, que les cours pratiques commencent au plus tôt, et que les élèves ne soient plus victimes de ce dysfonctionnement. Le collectif des artistes partenaires des Enseignements Théâtre en lycée de l'Académie de Toulouse.

collectif enseignants artistes academie toulouse
3,192 supporters
Started 3 years ago

Petition to Cezary Przybylski, Piotr Gliński

En soutien pour Teatr Polski de Wrocław

Depuis quelques semaines, le sort réservé à la CRÉATION en Pologne s’est considérablement dégradé. La nomination controversée de Cezary Morawski à la direction du Teatr Polski de Wroclaw en lieu et place de Krzysztof Mieszkowski nous inquiète autant qu'elle nous interroge. Quelles sont les motivations des autorités polonaises qui ont prévalu à cette nomination, à cette mise à l'écart d'un homme qui, des années durant, a fait du Teatr Polski un haut lieu de la scène théâtrale polonaise ? L'audace, la poésie, la liberté avaient rendez-vous au Teatr Polski et le public, enthousiaste et nombreux, ne s'y trompait pas.. Krystian Lupa devait y jouer Le Procès d’après l’œuvre de Kafka. Au vu des changements opérés dans ce lieu emblématique de liberté, les représentations n’ont eu pas lieu.  Nous, directrices-directeurs de théâtre, metteur-e-s en scène, actrices, acteurs, hommes et femmes de culture, sommes consternés par cette situation inédite. Nous demandons aux autorités régionales et nationales polonaises de surseoir à cette nomination et de procéder à de nouvelles élections en toute transparence, dans le respect du travail des créateurs et de leur liberté.  La pétition est soutenue par: Laure Adler, journaliste et écrivaine Georges Banu, président d'honneur de l'Association Internationale des Critiques de théâtre, président du Prix l'Europe pour le théâtre Anne-Françoise Benhamou, professeure en études théâtrales et dramaturge Juliette Binoche, actrice Monique Borie, auteure Stéphane Braunschweig, directeur du Théâtre de l’Odéon Peter Brook, metteur en scène Marie Collin, directrice artistique du Festival d’Automne à Paris Claire David, directrice de la collection Actes Sud Papiers Marie-Hélène Estienne, dramaturge Ruth Heynen, directrice de l’Union des Théâtres de l’Europe Isabelle Huppert, actrice Didier Juillard, directeur de programmation du Théâtre de l’Odéon Serge Le Borgne, directeur du Marina Abramovic Institute Stanislas Nordey, directeur du Théâtre National de Strasbourg Olivier Py, directeur du Festival d'Avignon Yasmina Reza, auteure Jean-Pierre Thibaudat, écrivain et journaliste  Agnès Troly, directrice de programmation du Festival d’Avignon    Over the last few weeks, the fate of CREATION in Poland has considerably degenerated. The controversial nomination of Cezary Morawski as director of the Polski Theatre in Wroclaw instead of, and in place of, Krzysztof Mieszkowski, troubles us as much as it tests us. What are the motivations of the Polish authorities who prevailed over this nomination, this sidelining of a man who, over the course of many years, turned the Polski Theatre into a hub of the Polish theatrical scene? The Polski Theatre was a meeting place for boldness, poetry, and freedom ; its audience, enthusiastic and numerous, were never deceived...  Krystian Lupa was supposed to perform Kafka’s The Trial there. In light of the changes in effect in this venue,  symbolic of freedom, the performances didn’t take place.  We, managers and heads of theatres, directors, actors, actresses, men and women of culture, are dismayed  by this unprecedented situation.  We request the regional and national authorities to defer this nomination and to carry out new elections in a transparent manner, with respect for the work of creators and their freedom.  

Sauvons Teatr Polski DE WROCŁAW
1,309 supporters