Topic

stérilisation

6 petitions

Update posted 7 months ago

Petition to Mr Bechter

Pour la stérilisation et l’identification obligatoire des chats errants à Corbeil-Essonnes

L'objectif de cette pétition est de réaliser une campagne de stérilisation et d identification des chats errants à Corbeil-Essonnes Malgré plusieurs e-mails envoyés depuis un an à Monsieur BECHTER pour le sensibiliser à la situation des chats errants dans notre ville, nous n avons eu aucun retour. Ici les chats errants sont nombreux et évidemment se reproduisent chaque année Une Association l École des chats s occupe seule officiellement de les stériliser, les identifiés et les nourrir avec un peu d aide de la Mairie mais principalement sur ses propres deniers personnelsSurtout de nombreux habitants dévoués à la cause animale font stériliser et soigner les chats, les nourrissent à différents points de la ville et construisent des abris pour l hiver Cela ne suffit pas. Ces pauvres chats n ont pas mérité de vivre ainsi et parfois de mourrir sous une voiture voire sous les coups de voisins qui n acceptent pas leur présence. De plus c est sans compter sur les propriétaires qui ne prennent pas leur responsabilités et ne stérilisent pas leurs animaux. En cette fin d année 2017 c est sans autre solution pour nous faire entendre et obtenir l aide de Monsieur Le Maire que nous lançons une pétition nationale Au printemps les naissances reprendront il faut agir avant ! Monsieur Le Maire doit prendre ses responsabilités et agir comme l ont fait 600 Maires en France (en signant la convention 30 millions d amis), il doit nous aider à stériliser et identifier les chats errants et les relâcher sur sites ou les bénévoles continueront  à les nourrir  Pour rappel : Article L. 21 1 -27 du code rural" Le maire peut, par arrêté, à son initiative ou à la demande d 'une association de protection des animaux, faire procéder à la capture de chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, vivant en groupe dans des lieux publics de la commune, afin de faire procéder à leur stérilisation et de leur identification conformément à l'article L. 21 2-1 0, préalablement à les relâcher dans ces mêmes lieux. Cette identification doit être réalisée au nom de la commune ou de ladite association. "La gestion, le suivi sanitaire et les conditions de la garde au sens de l'article L. 21 1 -1 1 de ces populations sont placés sous la responsabilité du représentant de la commune et de l'association de protection des animaux mentionnée à l'alinéa précédent." Nous vous remercions par avance pour votre aide, votre signature et votre partage de cette pétition

Loic VIDON
1,470 supporters
Started 11 months ago

Petition to Au Préfet de La Réunion, Aux élus de La Réunion, A tous nos concitoyens

Pétition pour la protection animale à La Réunion (974)

Lors de notre rassemblement du 21 octobre 2017, nous avons fait circuler une pétition pour la protection des animaux à la Réunion. Ci-dessous vous trouverez la lettre adressée au Préfet et aux élus du département. Elle est également adressée à nous tous, citoyens français. Signez-la et diffusez-la au maximum ! Nou tout' ensamb, ti pa ti pa nou va arivé !   Objet : pétition pour la protection animale dans le département. Au vu de la situation alarmante et inacceptable de l’errance animale dans notre département, nous souhaitons attirer votre attention sur certains points qui nous paraissent essentiels : 1)    Une campagne de stérilisation massive En effet, tous nos concitoyens ne sont pas au courant des moyens de stérilisation mis en place par les collectivités ou par les services de la SPA. La solution serait de donner une meilleure visibilité à ces actions mais aussi de sensibiliser le public à cette démarche. Le nombre d’animaux errants diminuera grandement lorsque chacun aura acquis ce réflexe puisqu’il y aura moins de portées si un animal s’égare. De plus, la stérilisation devrait s’étendre aux animaux errants car beaucoup d’entre eux sont nourris par les gens du quartier où ils se trouvent. Ces animaux dits « communautaires » doivent être obligatoirement stérilisés. Nous proposons aux collectivités de créer plus de partenariats avec les cabinets vétérinaires pour élargir la possibilité de déplacements des citoyens s’ils souhaitent stériliser leur animal. Si cela n’était pas réalisable, l’idéal serait de mettre en place une navette conduisant les propriétaires chez les vétérinaires partenaires. 2)    L’application des lois Les lois concernant tout animal doivent être respectées, autant celles qui les protègent que celles impliquant les propriétaires telles que : -       Obligation de stérilisation des animaux -       Obligation des propriétaires d’identifier leur animal -       Interdiction de laisser divaguer son animal sur la voie publique -       Condamnation pour tout acte de maltraitance et d'abandon -       Respect de la longueur minimale de l'attache, abri adéquat, nourriture, soins, etc... -       Application de l’article 515-14 du Code civil : « Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens. »   3)    La création de refuges et de sanctuaires Le terme « abattage » est bien trop souvent utilisé face au problème de l’errance. La solution à envisager serait de mettre en place un partenariat entre la fourrière, les refuges et les différentes associations du département et de la métropole. Le but est de favoriser l’adoption de ces animaux errants. Dans de bonnes conditions d’accueil, la mise en conformité d’un animal prend 10 à 30 jours. Passé ce délai, il est adoptable à la Réunion ou partout ailleurs en France. 4)    La sensibilisation du public Les mentalités envers les animaux doivent changer. Pour que nos efforts portent leurs fruits, nous devons sensibiliser le public, qu’il soit jeune ou moins jeune. Les changements et les nouvelles valeurs s’installeront dans les générations futures. Ces générations sont l’avenir de notre société, de notre pays mais aussi de notre planète. Elles assureront une cohabitation harmonieuse avec chaque être vivant. Ces solutions que nous proposons permettraient de diminuer le taux d’errance animale sur notre île. Pour y arriver, l’État et les citoyens doivent travailler en collaboration. Par ailleurs, ne laissons pas ces problèmes ternir l’image de notre île : unissons-nous et agissons ensemble ! Afin d’appuyer notre cause, veuillez trouver ci-après une pétition déjà signée par plusieurs de nos concitoyens lors de notre rassemblement. Dans l’attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, Mesdames, Messieurs les élus, en l’expression de nos salutations distinguées.

Léa FUTHAZAR
6,093 supporters