Topic

Santé publique

12 petitions

Update posted 2 months ago

Petition to Monsieur le Président Directeur Général de la Timac, Monsieur le Maire de Saint-Malo, Monsieur le Président de la CCI de Saint-Malo

Osons la qualité de l'air à Saint-Malo ! / Let’s improve the air quality in Saint Malo !

L’association Osons ! adresse une lettre ouverte à MESSIEURS LE PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA TIMAC, LE MAIRE DE SAINT-MALO, LE PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE SAINT-MALO. Depuis le mois d’août 2015, l’association Osons ! mène une enquête sur les nuisances liées aux activités industrielles en sollicitant les Malouins à y participer. Un premier bilan peut d’ores et déjà être présenté : 1. Nuisances d’agrément : odeurs, fortes et quasi-quotidiennes près de la Criée, régulières et de densité diverse sur les quartiers Saint-Servan, Vélodrome, Gare, Espérance. 2. Nuisances sur le plan de la santé : problèmes ophtalmiques, douleurs aux sinus, toux, inflammations de la gorge. 3. Mousses sur les toits, poussières sur les balcons et les voitures et s’infiltrant dans les logements. Le nombre et la diversité des réponses reçues par l’association Osons!, la participation remarquable à la balade toxique le dimanche 4 octobre 2015 organisée par un collectif de citoyens rendent nécessaire les réponses de l’entreprise Timac, de la Ville de Saint-Malo et de la Chambre de Commerce et d’Industrie aux questions posées par les habitants fatigués de subir une qualité de vie détériorée : 1. Quelle est la qualité de l’air à Saint-Malo ? Nous demandons un audit complet sur une période longue à l’instar de celui réalisé pour le site Timac de Tonnay-Charente… (l’audit malouin de 2010 réalisé par l’association Airbreizh se limitait aux particules fines sur le seul mois de mai et à un seul lieu d’analyse, le cimetière de Rocabey). 2. Quand les déchargements au godet, responsables de la dispersion de poussières, seront-ils remplacés par le déchargement en mode confiné, dit par aspiration qui avait été proposé par la CCI pour le projet des silos de ciment ? 3. Quand et comment la Timac entend faire cesser les nuisances olfactives qui constituent selon le code de l’environnement une pollution ? (Article 2 de la loi du 30 décembre 1996) Les malouins attendent non seulement des réponses, mais aussi et surtout des actes. Soyez assurés, Messieurs, de notre engagement résolu pour une amélioration de la qualité de vie dans la cité. L’association Osons ! Facebook Osons l'AIR à Saint-Malo ! Site Osons! L'association citoyenne Toutes celles et ceux, qui y habitent, y travaillent ou visitent la ville et souhaitent une amélioration de la qualité de l'air à Saint-Malo, sont invité-e-s à cosigner cette lettre ouverte. ---------------------------------------------------------- The association Osons ! addresses an open letter to THE CHAIRMAN & CEO OF TIMAC, THE MAYOR OF SAINT-MALO, THE PRESIDENT OF THE CHAMBER OF COMMERCE AND INDUSTRY OF SAINT-MALO. Since August 2015, Osons ! has been conducting a survey on the nuisances related to industrial activities, which has been submitted to the Malouins (the inhabitants of the city of Saint-Malo). Our first results can be summarised as follows: 1. Negative effects on the quality of life: strong odours near the fish auction market (almost daily); odours of varying density in the districts of Saint-Servan, the velodrome, the train station and L’espérance (regularly). 2. Negative effects on health: eye problems, sinus pain, coughs, throat inflammations. 3. Moss on rooftops; dust on balconies and cars and seeping into homes. In light of the large number and diversity of responses received by the association Osons !, and considering the remarkably high participation in the balade toxique (toxic walk) organised on Sunday, the 4th of October 2015 by a group of citizens, it is necessary that the Timac company, the City of Saint-Malo and the Chamber of Commerce and Industry answer the questions asked by the inhabitants of Saint-Malo, who are tired of suffering a deteriorated quality of life: 1. What is the air quality like in Saint-Malo? We request a comprehensive audit to be carried out over a long period of time, just like the one conducted on the Timac’s site in Tonnay-Charente... (the 2010 audit conducted in Saint-Malo by the Airbreizh association focused exclusively on fine particles and was conducted only in May and at only one location of analysis: the Rocabey cemetery). 2. When will bulk discharges, which are responsible for dust dispersion, be replaced by the vacuum unloading solution that was proposed by the Chamber of Commerce and Industry for the concrete silos project? 3. When and how does Timac intend to put an end to the odour nuisances, which constitute a form of pollution according to the French Environmental Code? (Article 2 of the Law of the 30th of December 1996) The Malouins expect not only answers, but also – and most importantly – acts. Rest assured of our resolute commitment to improving the quality of life in the city. The association Osons ! Facebook Osons l'AIR à Saint-Malo ! Website Osons! L'association citoyenne All those who live, work or visit here and would like to see an improvement in the air quality in Saint-Malo are invited to co-sign this open letter.  

OSONS! l'air - OSONS! L'association citoyenne
5,043 supporters
Started 3 months ago

Petition to Emmanuel Macron, Angela Merkel, Ueli Maurer

Du poison menace la plus grande nappe phréatique d'Europe ! POUR LE RETRAIT DES DECHETS !

DANGER GRAVE SUR 3 PAYS : du poison menace la plus grande nappe phréatique d'Europe ! 7 MILLIONS DE PERSONNES CONCERNEES EN FRANCE, EN ALLEMAGNE ET EN SUISSE ! La plus grande nappe phréatique d’Europe est en danger. Les populations alsaciennes, suisses et allemandes sur plusieurs générations seront impactées. POURQUOI ? L’Etat français a décidé de confiner des dizaines de milliers de tonnes de déchets hautement toxiques. Arsenic, plomb, amiante, antimoine, etc... qui seront enfouis à jamais au fond de la mine à WITTELSHEIM, au sud de l’Alsace. Nous rappelons que le décret du 3 février 1997 exigeait la réversibilité des déchets de la mine (STOCAMINE). A ce jour, des solutions pour le retraitement et/ou le stockage sécurisé en surface de ces déchets existent conformément à la législation en vigueur. C’est pour cela que l'Union Mines Métaux Alsace CFDT, au sein du collectif DESTOCAMINE,  dénonce le non-respect des engagements des pouvoirs publics concernant l’entreprise STOCAMINE car l’enfouissement définitif de ces déchets va irrémédiablement polluer la plus grande nappe phréatique d’Europe et les 7 millions de personnes en dépendant. Nous exigeons que l’Etat respecte les engagements pris, d’autant plus que les habitants, les élus de tous bords, les syndicats, les associations et collectifs réclament unanimement le retrait total des déchets. Notre exigence est dictée par la responsabilité de transmettre aux générations futures un environnement préservé au maximum. NOUS MANIFESTONS NOTRE OPPOSITION A L’ENFOUISSEMENT DEFINITIF DE CES DECHETS MORTELS. NOUS REFUSONS DE SACRIFIER LES GENERATIONS FUTURES. CETTE PETITION SERA PRESENTEE AUX DIRIGEANTS DES TROIS PAYS EN DANGER : SEULE LA PRESSION POPULAIRE PEUT FAIRE PENCHER LA BALANCE, LES DIFFERENTS RECOURS ADMINISTRATIFS ET JUDICIAIRES AYANT, A CE JOUR, ECHOUE.   Comprendre en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=WtyDlOTUVIA (NB : il s'agit de plus de 40 000 tonnes, et non de 40) Plus d'informations : https://www.destocamine.fr Membre du collectif Déstocamine en charge de la pétition : http://umma-cfdt.com

Union Mines Métaux Alsace
10,796 supporters
Started 4 months ago

Petition to MINISTERE SANTE, Ministère environnement

Ajouter les bouteilles en plastique à la liste des plastiques interdits

Au vue des études réalisées par l' Université de Newcastle en Australie (1) et par celles des  chercheurs de neufs autres pays dans le monde (2)- concernant l'impact sur la santé et sur l'environnement de l'usage des bouteilles en plastique, nous demandons l'extension de la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 et de ses décrets, à la fin de l'usage des bouteilles en plastique et à l'obligation de remplacement de celles-ci par d'autres contenants biodégradables. ------- (1) Etude réalisée par l'université de Newcastle (Australie) et publiée dans le dernier rapport de WWF, un individu lambda pourrait ainsi ingérer jusqu'à 5 grammes de plastique par semaine, soit le poids d'une carte de crédit.  Les microplastiques ingérés par l'homme proviennent en grande partie de l'eau embouteillée, qui contient une moyenne de 94 particules par litre.  ( source: article publié le 14 06 2019-Tristan Gaudiaut-Junior Data Journalist- statista) **Etude Orb Média (2) Selon des études réalisées par des chercheurs, dans neuf pays, dont le Liban et les États-Unis (...) du plastique a été retrouvé dans 93% de ces échantillons d'eau en bouteille de plusieurs marques comme Nestlé Pure Life, Gerolsteiner ou encore Aqua de Danone.  (source article publié le 16  mars 2018 par Claire JenikData Journalist  Tristan Gaudiaut-Junior Data Journalist- statista ) https://fr.statista.com/infographie/18374/microplastiques-trouves-dans-eau-aliments-air-et-ingeres-par-homme/ https://fr.statista.com/infographie/13260/leau-en-bouteille-contaminee-aux-particules-de-plastique/      

Nadine RIMBERT
267 supporters