Topic

rectorat de paris

2 petitions

Started 1 year ago

Petition to Rectorat de Paris, UFR Littérature française et comparée, Administration de la Sorbonne

Etudiants UFR Littérature française et comparée - Demande de considération

Cette pétition a pour but de protéger les étudiants de l’UFR Littérature française et comparée des conditions dans lesquelles ils sont obligés de passer leurs examens. Depuis la rentrée du 30 avril 2018, les étudiants ont dû faire face à de nombreux problèmes. Le rectorat a décidé de fermer la Sorbonne pour des « mesures de sécurité » et les étudiants n’ont pas pu passer leurs devoirs sur table aux jours et heures convenus depuis le début du semestre. Certains étudiants habitent loin et doivent faire face, en plus des problèmes de l’Université, à la grève des transports. D’autres travaillent et ne peuvent se libérer une journée à l’avance pour un examen non prévu. D’autres encore ont des examens qui se chevauchent à cause des décisions de report des professeurs et de l’administration. En plus de ces différentes situations, l’administration a été incapable de prévenir en temps et en heure les étudiants de leurs examens, qui étaient parfois délocalisés à l’autre bout de Paris. Certains élèves ont dû prendre sur leur temps personnel pour prévenir l’ensemble de la licence, car l’administration ne communiquait rien, et les professeurs ne prévenaient pas la totalité des élèves. Après consultation des étudiants, ceux-ci considèrent que la Sorbonne manque de respect à ses élèves et qu’ils sont en droit de demander des recours. Ainsi, cette pétition, acceptée par une grande majorité de la licence LEMA et proposée ici, demande une considération de la part de l’administration. D'après l'arrêté du conseil d'état du 03/10/2011 n°329233, nous sommes en droit de contester une décision de l'administration qui contreviendrait au règlement, en invoquant la méconnaissance du principe de sécurité juridique, et ainsi, demander l'annulation d'une épreuve, en dernier recours. Beaucoup sont favorables à une annulation des examens de contrôle continu - qui nous le rappelons, doivent être effectués dans un cadre acceptable, ce qui n’est pas le cas ici – avec mise en place par les professeurs d’un devoir maison facultatif pour remonter les moyennes, tout comme le font certains UFR, comme celui de géographie. En effet, la mise en place de devoirs sur table du jour au lendemain occasionne beaucoup de stress, et de colère, de la part de chacun d’entre nous. Nous aimerions pouvoir finir ce semestre dans des conditions moins désagréables, et la mise en place de devoirs maison facultatifs permettrait cela. Nous faisons cette pétition afin de nous protéger en cas de notes injustifiées, par une action groupée, en attendant des recours juridiques. Cela s’applique du 30 avril à la fin des examens. En effet, ce n’est pas seulement la tenue des contrôles continus qui met en danger notre semestre/année/licence, mais également celle des partiels. La semaine du 21 mai doivent se tenir nos partiels de fin d’année. Cependant, ils sont indiqués au centre Malesherbes, dépendant de la Sorbonne. Celui-ci est bloqué depuis plusieurs semaines et a peu de chances de rouvrir à temps. L’administration sait cela. Il faut insister sur le fait que ces partiels ne pourront légalement pas être reportés puisque selon la loi (cf Education Nationale), les examens doivent être annoncés deux semaines à l’avance aux élèves. Ainsi, par la présente pétition, nous souhaitons être protégés en cas de problème, quel qu’il soit. Nous l’adressons aux professeurs, que nous remercions pour leurs tentatives de rendre tout cela plus supportable pour nous tous, ainsi qu’au secrétariat de l’UFR Littérature française et comparée et à toute instance qui pourrait en tenir compte.

L3 LEMA
443 supporters
This petition won 1 year ago

Petition to Antoine Destrés, Directeur Académique des Services de l’Education nationale, Carine Petit, Maire du 14éme Arrondissement de Paris

Contre la fermeture d'une classe à la maternelle du 15 rue Antoine CHANTIN - Paris XIV

Objet : Demande d’annulation du projet de fermeture de classe - Ecole maternelle 15 Antoine Chantin   Paris 14eme  Monsieur le Directeur d’Académie,     Les parents d’élèves de l'école maternelle du 15 Chantin ont appris avec une très vive inquiétude l’annonce de fermeture d’une classe à la rentrée prochaine 2018/2019. Les parents d’élèves sont très surpris par cette annonce car les inscriptions pour la rentrée 2018/2019 ne sont pas closes. En effet, les inscriptions pour la rentrée 2018/2019 sont à ce jour de 118 élèves pour un prévisionnel arrêté en janvier de 120 élèves. Or, si le seuil de fermeture est fixé à 120 élèves, les inscriptions s'achèvent le 16 février prochain et un nombre important d'enfants ne sont pas encore officiellement inscrits, les parents dans les secteurs à forte mixité sociale inscrivant très tardivement leurs enfants (les chiffres présentent une progression constante d’inscriptions en janvier 2017). De plus, 3 enfants bénéficieront d'une mesure MDPH en GS pour l'année 2018/2019. Les parents d’élèves ne comprennent donc pas ce projet qui entraînerait une dégradation des conditions d’accueil des élèves et de la qualité de l’enseignement. Ils ont d'ores et déjà rencontré à ce propos Madame la Maire du 14ème et son adjointe aux Affaires Scolaires le 27 janvier dernier et se mobilisent avec tous les moyens en leur possession et forces vives afin de faire face à ce qui apparaît comme une future catastrophe à l'égard des enfants, des enseignants et du quartier d'un point de vue éducatif et social. Concrètement, fermer une classe à l'école maternelle du 15 Chantin, qui en compte aujourd'hui 5 et fait figure d'emblème d'une mixité sociale prônée par tous, mais qui reste très fragile, entraînerait : -La perte d'un poste de directeur à temps plein -Le mouvement de 4 directeur/enseignants C'est donc l'équipe pédagogique en place aujourd'hui qui se désagrège entièrement et avec elle, le projet pédagogique de l'école renouvelé cette année, pour aboutir à des classes dont les effectifs atteindraient 29/30 élèves dans une école où la mixité sociale est particulièrement bien représentée et dont l'équilibre est atteint grâce, notamment, au poste de directeur à plein temps. Diminuer l'encadrement et le suivi des enfants dégradera la qualité de l'accueil et de l'enseignement dans la maternelle et aura un impact fort et immédiat sur le fonctionnement de l'école et la réussite des enfants (scolarité, partage, valeur, intégration...). Cette fermeture de classe provoquera également des départs vers le privé, rompant ainsi encore plus la stabilité fragile de l'ensemble du groupe scolaire Chantin (2 maternelles et 1 élémentaire soit plus de 600 élèves) construite au fil des ans par des équipes volontaires et investies. Comment réussir un projet pédagogique enviable pour les enfants, sans équipe pédagogique stable, sans poste à temps plein d'un directeur assumant notamment un rôle d'information et de suivi des enfants face à des situations sociales parfois dramatiques, avec des classes aux effectifs dépassant déjà les 25 enfants ? C'est parfaitement suicidaire et ne correspond pas à l'image que se font les parents d'élèves de l'école de la République qui prône, entre autres, l'Egalité. Cette Egalité ne sera plus, alors même qu'elle semblait être atteinte à l’école maternelle du 15 Chantin depuis la réforme de la sectorisation.  Nous sommes en février et cette annonce jugée prématurée pour la rentrée prochaine est d'ores et déjà désastreuse pour tous. En ce sens, sachez que les parents d'élèves se mobilisent activement afin qu'aucune fermeture de classe n'ait lieu (pétition, courriers, etc.…). Fort du taux de participation important lors des élections de leurs représentants, ils ont déjà appelé enseignants, syndicats, élus à venir les rejoindre dans leur mobilisation. Nous vous remercions de bien vouloir reconsidérer votre annonce de fermeture de classe pour la Maternelle du 15 Antoine Chantin. Veuillez recevoir, monsieur, l’assurance de notre considération respectueuse et de notre détermination pour trouver une issue favorable à ce problème.   http://www.telequatorze.fr/2018/04/des-maternelles-pour-tous.html  

Les parents d’élèves de la maternelle du 15 rue Antoine CHANTIN
896 supporters