Topic

pauvreté

10 petitions

Started 6 months ago

Petition to A l'Attention du Bourgmestre et du Conseil Communal de la ville de Liège, André SCHROYEN

"Vous auriez une cigarette s'il vous plait?" Un délit à Liège?

« Vous auriez pas une clope par hasard ? » Un crime à Liège ? Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Membres du Collège Communal de Liège, Dans un pays prétendument civilisé, membre de l’Union européenne, signataire de la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne - qui stipule d’ailleurs dans l’article 21 que la discrimination sociale ou basée sur la fortune est interdite- comment expliquer que des citoyens belges puissent se faire arrêter pour avoir eu l’audace de demander une cigarette, ou pour avoir eu l’arrogance de se reposer sur un banc public ? Monsieur le Bourgmestre. En 2012, dans une interview pour la Libre concernant la mendicité, vous vous décriviez comme un humaniste. Pourtant, en me promenant quotidiennement dans les rues de Liège, les policiers que je vois traquer (il n’y a pas d’autres termes) les SDF ne font apparemment que suivre les ordres du Bourgmestre, c’est-à-dire vous. Par conséquent, je m'avoue perdue.  Humanisme : philosophie qui place l'homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs. Socialisme : théorie visant à transformer l'organisation sociale dans un but de justice entre les hommes au plan du travail, de la rétribution, de l'éducation, du logement, etc. En se rattachant à ces définitions, je vous demande de répondre à mon interrogation suivante. Sachant que vous êtes un bourgmestre socialiste et humaniste, comment peut-on assister aux scènes qui se déroulent chaque jour au centre de Liège? Scène 1 : l’hypocrisie à la sauce liégeoise 12 Avril 2017. Place Cathédrale, 18 heure.  Un homme me demande gentiment une cigarette, je lui réponds que je n’en ai pas. Une seconde plus tard, une femme traverse la rue et me demande lui répéter ce qu’il m’a demandé.Confuse, je lui réponds " simplement une cigarette". Ni une, ni deux, son collègue la rejoint me montre son badge de police et demande à l’homme de se mettre près du mur afin de lui mettre une sanction. Véritablement choquée, je leur demande de quel droit ils se permettent de traiter de cette manière cet homme visiblement usé par la vie, aux vêtements certes vétustes mais toutefois très poli. Le policier agacé me répond que demander une cigarette est un acte de mendicité, donc punissable.  Mais attendez une petite seconde! Si un homme en BMW, costard cravate, sentant le champagne AOC l’avait interpellé pour le même motif, l’auraient-ils interpellé et sanctionné ? Selon les policiers oui, selon moi non. Et j’appelle cela de la discrimination et de l’abus de pouvoir. Cette saynète, n’est malheureusement pas la seule à laquelle j’ai eu le malheur d’assister. Il y a eu l’histoire de cet homme dormant dans la rue, qui ne mendiait pas, mais qui s’est fait expulser de son pavé devant les Grignoux. Il y a eu cet homme humilié par des policiers prêts à tout pour le faire réagir afin de trouver un prétexte pour l’emmener au cachot. Il y a eu cet homme chassé parce qu'il dormait sur un banc public place du marché. (Il devait sûrement gêner l’image de la ville que vous voulez donner aux touristes.) Il y a eu aussi cet homme poussé à terre, inanimé par des policiers parce que, un peu sonné, il n'exécutait pas directement les ordres de vos agents.  J'ai revu le SDF en question, très touché, il m'a confié avoir passé six heures aux cachot. Est-il normal de prendre six heures pour une cigarette?  Des injustices qui frôlent la démonstration de force de ce genre il y en a à la pelle. Et si je suis d’accord avec le fait que notre ville fait face à de nombreux problèmes, je ne crois pas que c'est en considérant les victimes de la pauvreté comme des criminels que vous vous attaquerez aux racines de ses maux. Finalement, je suis coupable, il m’est arrivé à de nombreuses reprises de « quémander » une cigarette alors que mon paquet s’avérait vide. Et nous sommes sûrement des milliers à avoir commis un tel crime à Liège. Mais suis-je naïve, nous citoyens liégeois ne sommes pas tous à égalité face à l’injustice. Comme le contait Lafontaine, « que vous serez puissants ou misérables, les jugements de Cour vous rendront blancs ou noirs ». NOUS VOULONS QUE CELA CHANGE. Nous, citoyens humanistes et solidaires liégeois, voulons: que votre règlement communal concernant la mendicité soit revu afin d’éliminer toute mauvaise interprétation du texte par les agents qui l'exécutent.  que les problèmes liés à la pauvreté, l’absence de logement, et l'addiction soient étudiés, observés avec sérieux afin de trouver des solutions humaines et durables.  pouvoir arborer fièrement notre réputation de liégeois solidaires, en proposant ou demandant une cigarette sans craindre la geôle.  Et ce afin que tous les citoyens puissent être traités à égalité, qu'ils soient vêtus de cravates ou de haillons!     

Leïla SCHEURETTE
1,963 supporters
Decision maker responded 7 months ago

Petition to Change.org, TOUT CITOYEN FRANCAIS

AIS-JE ETE VICTIME DE LA GAUCHE COMME MR FILLON OU MME LEPEN ? A LIRE SVP

Pensez-vous que j'ai été la cible de la gauche, que la justice n'a pas joué le rôle qu'elle aurait du jouer, et que donc la justice a été manipulée ! Tout comme l'affaire de Mr Fillon ou Mme Lepen ? Je racontes ci-après mon histoire, car j'estime avoir été victime de vengeance, et réprésaille parce que la Droite a eu la gentillesse d'intervenir et elle a peut-être mis "le nez" où il ne fallait pas dans les affaires dont les donneurs d'ordres furent le maire de ma commune Communiste, et le Conseil général Socialiste à ce moment. Je ne demandais qu'à sauvegarder un patrimoine, qui finalement a été détruit pour plusieurs millions d'Euros ! (coupure de presse dispo) Ce qu'on m"a dit et fait m'a fait très mal surtout de la part d'élus de gauche ! Je vous laisse le soin de faire votre propre opinion. Vous pouvez m'envoyer vos commentaires à l'adresse a.file@orange.fr. Je peux vs envoyer en retour des justificatifs de mes dires si vous me les demandez. Je n'ai pas cités les noms des fautifs, ils se reconnaitront, mais je veux qu'ils sachent le mal qu'il m'ont fait ! Dommage que certains élus salissent l'image que j'ai de leur parti ! Ce sentiment est partagé par mon entourage, qui connaissent mon histoire, et pour certains sont des Communistes et Socialistes ! Je n'ai pas fait cette pétition pour salir un parti mais je veux faire connaître mon histoire, et libre à chacun d'en discuter avec autrui ! Mais méritais-je vraiment cela, et d'être toujours au chômage 8 ans après? Tout ce que je peux vous dire, c'est que je défendais un monument qui devait être détruit parce qu'il gênait parce qu'un autre a été construit à côté. Il devait être classé monument historique, mais le maire n'a pas voulu m'écouter, il m'a traité de fou! j'avais le soutien de deux associations nationales (SPPEF- CILAC - courrier dispo). Et un jour un adjoint de ce maire m'a dit "vous allez voir ce qui va vous arriver !", et un mois après j'ai perdu mon travail ! et depuis plus rien. Et puis tout un tas de problèmes ...... (chat tué par balle, chat retrouvé avec la patte cassée et l'os dépassant, inondation,....) Moi qui gagnait il y a 8 ans 3300 €/mois maintenant 450 € par mois. J'avais une prime selon CA calculé selon un %. et ce pourcentage avait été revu à la hausse un an à peine avant d'être licencié. Je ne crois pas que ce soit mon patron qui ait pris la décision de me licencier, vous devinez je suppose. Mais je ne le saurais jamais ! En justice je n'ai eu que des problèmes, l'avocat ne me défendais pas du tout ! il s'est même moqué de moi en pleine audience. et plein d'autres choses qui serait trop longue à raconter ! Je ne vois qu'un maire pour faire tout ce qui m'arrive. Ce maire m'a d'ailleurs fait convoquer au commissariat parce que je fais les poubelles ! Alors que ses amis le font alors qu'ils ne sont pas dans le besoin, riches retraités, ancien adjoint, couvreur, etc...Je lui ais alors demandé un rendez-vous, et il ne s'est pas gêné de me dire qu'il était à l'origine de la convocation au commissariat, et il est parti aussitôt sans même proposer son aide ! De toute façon au municipale, avant d'être réélu il m'a dit après les élections d'aller le voir pour me donner du travail, et j'attends toujours ! Je finis par vous dire que Mr Fillon 1er ministre et l'Elysée m'avait aidé pour le pont ! Mais en vain le maire s'est dépêché à démolir le pont, malgré qu'ils ont eu beaucoup de mal à le démolir et cela a coûté plusieurs millions d'Euros !  Le maire était conseiller général du nord et deux autres fonctions un peu moins importante. Je cite des extraits de lettre : "En effet, comme je vous avais écrit dans un précédent courrier, j'avais lancé une procédure de demande d'aide juridictionnelle pour effectuer un pourvoi, mais celle-ci a abouti à un refus de mon recours) Mon dossier était pourtant béton, car par exemple le juge remettait en question la véracité de la commissaire au compte, car elle ne justifiait pas ses dires, plus beaucoup d'autres raisons qui ne pouvait qu'aboutir forcément à l'octroi de l'aide juridictionnelle pour pouvoir effectuer mon pourvoi !, omission de courrier de l'inspection du travail justifiant le harcèlement moral que j'ai déclaré juste avant d'être licencié .... Je ne vais pas alourdir ce courrier en disant les articles de loi. Par stupéfaction, j'ai reçu le courrier hier alors que le BAJ de la Cour de Cassation m'avait indiqué par mail la veille que j'allais la recevoir dans un mois au plus tard, car ils avaient du travail. (première chose étrange). Rappel des raisons de mon pourvoi : Ensuite, je vous avais parlé que j'avais perdu mon travail, après avoir voulu défendre un monument qui était voué à la destruction, et qu'un adjoint du maire de ma ville, Z, sans doute parce que à ce temps là, ce fut la droite (Mr Sarkozy qui était au pouvoir, et qu'il avait demandé de stopper la démolition), j'ai eu une mauvaise parole " vous allez voir ce qui va vous arrivé !" ! Et un mois après environ j'ai perdu mon travail salement et en étant séquestré dans mon propre bureau avec un huissier. Puis après pour l'entretien préalable subi une agression de mon ex-employeur en face du conseiller du salarié (qui avait fait un acte écrit de témoignage), puis encore après lorsque j'ai été cherché mes documents pour m'inscrire à Pole emploi (j'étais d'ailleurs accompagné fort heureusement - cette personne a aussi fait un témoignage écrit). Ces deux témoignages et le courrier de l'inspection du travail (l'inspection du travail rappelait à mon ex-employeur ses obligations, suite à mes courriers que j'avais envoyés relatant le harcèlement moral de mon employeur) avaient pourtant été donné à la Cour et signalé par Maître T, avocat en Cour d'Appel de . Maître T était intervenu la première fois que je suis passé en Cour d'Appel. Je passe les détails pour le reste. J'avais écrit à plusieurs personnes dont Mr Walls alors 1er Ministre, Mr Cazeneuve, alors ministre de l'intérieur, pour avoir des renseignements,  j'ai appris quelque temps après que Mr Walls avait fait pour que la Cour de Cassation ne soit plus indépendante. cf lien http://www.bfmtv.com/politique/independance-de-la-cour-de-cassation-cazeneuve-interpelle-sur-un-decret-signe-par-valls-1067968.html … La cour de Cassation avait alors fait part de son mécontentement. Je m'étais dit (ainsi que d'autres personnes) à ce moment, y-a t-il un rapport avec mes écrits à votre attention, etc cités plus haut. Je n'ai alors rien pensé d'autres. Il y a quelques jours j'ai eu écho de contacts fréquents entre Mr Kanner et Mr B, au domicile de ce dernier avec ses gardes du corps (vrai ou pas je ne sais pas); Concernant les bons rapports, là je ne doutes pas car je l'ai constaté par la présence et la venue fréquente de Mr Kanner dans notre ville. Mais j'espère que le Maire n'a pas fait une demande pour me " descendre un peu plus" (car comme je vous l'ai dit, il sait que je fais les poubelles, et il ne s'est pas gêné de dire qu'il était responsable sur le fait que je sois convoqué au commissariat pour ne plus les faire, pour après dire que cela ne le gênait pas avant de partir). Sachant que je fais les poubelles, il ne m'a pas proposé d'aides - aide que de toute façon j'aurais refusé de sa part vu ce qu'il a fait indirectement par l'un de ses adjoints. Mr B, le maire de ma ville et ancien Conseiller général du Nord, aurait fait une demande auprès de Mr Kanner, (et ex collègue) pour intervenir sur mon cas comme beaucoup me l'indique aussi. J'espère que cela est faux Je ne vous rappelle pas non plus que j'avais déposé une préplainte par internet, et que celle-ci n'est toujours pas signé, je n'ai pas été convoqué éventuellement pour des renseignements. Et après m'être renseigné on me dit qu'elle est classée (2ème chose étrange) Classé sans l'avoir signé !!!! J'ai fais appel au défenseur des droits qui a instruit un dossier, dont j'attends des nouvelles. J'ai eu un courrier du Commisaire N (chef de la CSP de X) stipulant qu'il n'était pas en mesure de m'apporter d'éléments ou de réponse qui puisse me satisfaire; Mais il ne fait aucune allusion à la préplainte. Des courriers recommandés ont été envoyés au Procureur ,au Commissaire N, à .... mais jamais de réponse y compris de ma préplainte.! Je me suis même déplacé au Commissariat de E sur Conseil de Défenseur des droits avec la lettre pour signer la plainte pour le policier et surtout pour dénonciation calomnieuse d'une personne, (parente avec un maire d'une ville juste à côté ) à des policiers, qui m'ont fait une fouille au corps en plein public, alors que je ne faisait rien ... Je ne vais pas vous redire ce que je vous ais déjà dit; J'oubliais de vous dire que concernant la réponse du BAJ de la Cour de Cassation, elle date du 27 janvier et je l'ai seulement eu hier le 08 Mars ! Alors que le BAJ m'avait dit rappelez-vous dans un mois au plus tard ! Beaucoup d'autres choses se sont passés et peuvent être rapportées de différentes façon, mais cela alourdirai ce courrier. J'ai eu la franchise d'écrire à Mr Hollande en lui demandant s'il n'y était pas pour rien directement (je ne pense pas) ou indirectement par un mauvais agissement de Mr Kanner, ou de toutes autres personnes, dans la réponse négative du BAJ de la Cour de Cassation. En plus de cela, mon avocat en cour d'appel la deuxième fois que je suis passé, doit être poursuivi si je le souhaite, pour sa responsabilité professionnelle selon la procureure générale de la Cour d'Appel De Douai. Mais attaquer un avocat ne se révèle pas être une mince affaire, surtout quand c'est son propre avocat. Lors de mon deuxième passage en cour d'appel, les témoignages des personnes et de l'inspection du travail n'ont pas été respecté et évoqué alors que la loi l'oblige par la Cour d'Appel ! Lors du premier passage en Cour d'Appel, le juge mettait en doute les paroles de la commissaire au compte car elle ne s'est pas justifié. Ensuite le mince chèque de 800 € que j'ai droit, je ne sais pas ce qu'il est devenu, mon avocat du 2ème passage en Cour d'appel ne me répond pas malgré mes recommandés et mails. Selon le bâtonnier il l'aurai demandé à l'avocat de l'encaisser ....

G B
11 supporters