Topic

paris

6 petitions

Started 2 months ago

Petition to Presidence de la République Française

Honneurs pour celui qui a risqué sa vie pour sauver un enfant suspendu dans le vide

[EN] The 05/26/2018 in Paris (France), a young man climbed the facade of a building risking his life in order to save a child who was suspended several floors above. The video of his incredible act of bravery is becoming viral. This man, deserves to be thanked by the french government for his citizen act of extreme bravery, he is a hero! Please, watch the video and help us by signing the petition to get our government's attention. https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/video-l-incroyable-sauvetage-d-un-enfant-de-4-ans-par-un-jeune-homme-dans-le-18-e-arrondissement-de-1527425030 [FR] Le 26/05/2018, à Paris, un jeune homme a escaladé la façade d'un immeuble à mains nues, risquant sa vie pour sauver un enfant de 4 ans qui était suspendu dans le vide plusieurs étages plus haut. La vidéo de cet incroyable acte tourne actuellement sur les réseaux sociaux et les sites de news. Il est parvenu en un temps-record à franchir chaque étage de l'immeuble pour arriver jusqu'à celui où était suspendu l'enfant. Cet homme, mérite d'être remercié par le gouvernement pour son acte citoyen d'une extrême bravoure, c'est un hero!Signez la pétition pour attirer l'attention du gouvernement. Voici la vidéo https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/video-l-incroyable-sauvetage-d-un-enfant-de-4-ans-par-un-jeune-homme-dans-le-18-e-arrondissement-de-1527425030 Merci!

sylvain DAWSON
337 supporters
Started 2 months ago

Petition to Mairie de Paris

Panthéon : Non à la gare routière rue Soufflot ! 6 arrêts de bus dont 3 terminus.

Dans le cadre de la politique de réaménagement des places parisiennes, la Mairie de Paris a décidé en ce début d'année et ce sans concertation préalable, de modifier l'implantation des lignes de Bus desservant la place du Panthéon. En effet, le projet fait apparaitre le déplacement du terminus de la ligne 84 sur le haut de la rue Soufflot (travaux actuels), et annonce la création de deux autres terminus, pour des lignes inexistantes actuellement (24 et 75), sur ce même tronçon de rue. Si nous comprenons la nécessité de développer les transports en commun dans nos villes, nous ne pouvons accepter qu'une des plus belles rues de notre quartier soit ainsi dégradée. Les nuisances seront nombreuses, esthétique dégradée pour le Panthéon visité par près d'un million de personnes chaque année, gêne à la circulation, pollution visuelle, sonore et respiratoire pour les riverains. Comme nous le constatons régulièrement, les terminus de Bus accueillent deux à trois Bus en même temps. Comment imaginer ce bout de rue encombré de part et d'autre par trois terminus, et donc potentiellement par une dizaine de bus stationnés. Des alternatives existent et ont été proposées, notamment en conservant un terminus devant la bibliothèque Sainte Geneviève, ou bien rue Cujas. Que vous soyez riverains, commerçants ou bien même visiteurs, êtes vous d'accord pour refuser ce projet et le remplacer par une solution moins néfaste ? Notre collectif se propose de recueillir vos souhaits. Plus nombreux nous serons à répondre, plus de chances nous aurons de faire évoluer le projet. Toutes les personnes concernées sont donc invitées à nous faire part de leur avis en signant cette pétition, en la partageant et en nous adressant un e mail à collectifsoufflot@gmail.com.   Collectif Soufflot has started a petition against a project of the Mairie de Paris concerning six terminals or bus stations in the upper part of rue Soufflot, in front of the Pantheon, while other options are possible.  Would people coming from all over the world appreciate to walk up the rue Soufflot, this beautiful street leading to the Pantheon betwween two rows of buses partly hiding the view of the worldknown monument ? If you want other projects to be studied, join the Collectif and sign this petitition.  

Collectif SOUFFLOT
672 supporters
Update posted 3 months ago

Petition to Madame la Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers de Paris

Pour le maintien des architectes-voyers au service de Paris

L’administration parisienne prépare dans la précipitation, et sans réelle analyse concertée permettant de le justifier, un projet d’évolution des statuts des corps techniques qui pourrait durablement porter atteinte aux métiers de la Ville et en particulier de l’Architecture, en actant la disparition du corps des architectes-voyers de Paris. Les représentants des architectes-voyers, par cette lettre ouverte, demandent à la Maire et les conseillers de Paris de ne pas voter le projet actuel qui doit être soumis au conseil municipal de Paris des 20, 21 et 22 mars 2018, afin de prendre le temps nécessaire pour une évaluation concertée des nouveaux besoins de la collectivité parisienne, préalablement à toute réforme statutaire. S'ils acceptent le principe de faire évoluer leur statut actuel, le projet proposé par l'administration suscite en l'état un rejet unanime de l’ensemble des architectes-voyers, mais devrait interroger aussi la profession, car il remet en question le respect de la loi sur l’architecture de 1977, qui devrait au contraire amener les collectivités territoriales à davantage valoriser la présence des architectes en leur sein afin de mieux orienter leurs politiques publiques, et favoriser le dialogue avec l'ensemble des acteurs de l'architecture, de l'urbanisme, et du patrimoine. Madame la Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers de Paris, L’annonce de la disparition prochaine du corps des architectes-voyers suscite une profonde incompréhension de l’ensemble des professionnels de l’architecture et de l’urbanisme, et plus largement, des hommes et femmes de culture. Elle laisse présager d’autres renoncements de la Ville de Paris vis-à-vis des ambitions portées par la loi sur l’architecture de 1977 et des missions d’intérêt public qu’elle défend. Un projet de délibération, qui doit vous être soumis les 20, 21 et 22 mars prochains, prévoit d’intégrer les architectes-voyers dans un corps unique de cadres techniques supérieurs sans réelle distinction de leurs compétences propres. Hors de toute considération qualitative ou prospective, ce projet s’emploie à réduire leurs fonctions et à faire disparaitre leur spécificité au sein d’un corps de cadres au profil uniformisé. Le risque, à terme, est le déclassement des qualifications de tous. Recrutés par voie de concours sur titre depuis 120 ans, les architectes-voyers sont une spécificité parisienne. Issus de formations variées et, dans la plupart des cas, riches d’une expérience professionnelle préalable, ils ont contribué, par leur haut degré d’expertise technique, à la qualité de l’architecture et de l’urbanisme parisiens. Or, le projet de réforme préparé par l’administration vise à mettre fin à la diversité actuelle de recrutement des architectes-voyers, tous titulaires d’un des diplômes d’architecte requis pour l’exercice de la maîtrise d’œuvre. Il prévoit de plus de diviser par 3 leur nombre parmi les cadres supérieurs de la Ville et d’abolir l’équivalence de leurs emplois à ceux des Architectes et Urbanistes de l'État, ce qui remettra en question toute mobilité vers et depuis les services de l'État. S’il était adopté, ce projet aurait ainsi pour effet : - de ne privilégier qu’un profil unique de cadre dirigeant, dont les qualités de commandement ou le caractère interchangeable ne permettent pas de répondre pleinement aux enjeux environnementaux et d’intégration sociale et territoriale auxquels la Ville de Paris est confrontée ; - d’entraîner une perte de technicité, de jugement esthétique, de synthèse environnementale dans la maitrise programmatique et financière des projets d’aménagement, d’équipement public, de logements aidés ou de transformation de l’espace public ; - de rendre plus difficile le dialogue avec les architectes libéraux et plus largement les professionnels de la construction, mais également avec les acteurs de la protection de l’environnement ou de la sauvegarde du patrimoine, dont en particulier les Architectes des Bâtiments de France. Face à ces effets préjudiciables pour Paris et opposés à un isolement prévisible de l’administration parisienne au regard de l’essor des métropoles, nous vous demandons de bien vouloir rejeter ce projet et d’émettre le vœu que soit engagée au préalable une étude prospective des corps techniques de la Ville de Paris avec l’ensemble des parties prenantes. Nous vous prions d’agréer, Madame la Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers de Paris, l’expression de nos sentiments distingués. Les représentants des Architectes-voyers de la Ville de Paris ***************************************************************** The Paris administration is preparing in a rush, and without any real concerted analysis, a project on the evolution of the technical unit’s constructional statuses which could durably damage the future, mainly the architecture, with the disappearance of the architectes-voyers of Paris. The architectes-voyers representatives, in this open letter, ask the Mayor and the Councilors of Paris to do not vote the current project submitted to the Paris municipal council on March, and take the necessary time to concert an evaluation of the new needs before any statutory reform. The administration’s project arouses a unanimous rejection of all the architectes-voyers, and questions also the whole architectural profession, for it calls into question the respect of the 1977 law. A fundamental law about Architecture and the relationships between the actors of architecture, urbanism, and cultural heritage. Madam Mayor, Ladies and Gentlemen the Councilors of Paris, The announcement of the imminent disappearance of the architects-voyers causes a deep misunderstanding among the architecture professionals and urbanism, and broadly for the culture’s men and women. This announcement suggests other renouncements from the administration of Paris on the architecture 1977 law. The project of deliberation, which would be submitted to you in March, plans to integrate the architects-voyers in a single technical profession without any distinction of their specific competences. Beyond any qualitative or prospective consideration, this project works to reduce their functions and eliminate their specificity within a standardized profile of senior executives. It is downgrading the skills of all. Recruited since 120 years by an entrance competition, the architectes-voyers are a Parisian specificity. Their rich and varied professional backgrounds, and their high level of technical expertise, have enabled them to highly contribute to the quality of architecture and urban planning in Paris. But the reform project prepared by the administration aims to put an end to this constructive diversity. It plans to divide by 3 their number and no longer recognize the equivalence with the State Architects and Town Planners. Mobility with State Services would therefore also be called into question.  If this project is adopted, it would have for effect to :   - favor only one single profile of executive manager that does not fully respond to the diversity of environmental, social and territorial issues of a city like Paris and its metropolis;  - lose technical skills, modern and aesthetic understanding of projects, environmental synthesis in the programmatic and financial construction of projects, public facilities, social housings and the public space evolution;  - make the dialogue more difficult with liberal architects, building professionals, environmental protection or patrimony prevervation actors, mainly the Architectes des Bâtiments de France. Given the risks of these adverse effects for Paris and opposed to a predictable isolation from the Paris administration facing the metropolis rising, we ask you to reject this project and express the wish that a prospective study be undertaken for those specific Paris city technical units with all the stakeholders.  We would like you accept, Madam Mayor, Ladies and Gentlemen of the Paris Council, the expression of our highest consideration.  The representatives of the Architects-voyers of the City of Paris

Les architectes-voyers de la Ville de Paris
2,328 supporters