Topic

Oiseaux

4 petitions

Update posted 1 month ago

Petition to Xavier Bertrand, Emmanuel Macron, MINISTERE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE, Département du Nord, Agence Française de la Biodiversité, Département de la Somme, Département du Pas-de-Calais, Daniel Fasquelle, nicolas hulot, Barbara Pompili, Yannick Jadot, Michèle Rivasi, Bruno Le Maire

Protégeons la faune sauvage du Nord, signez pour sauver le centre de soins OISO !

Après de nombreuses relances, créations de dossiers et rencontres, l’association OISO se retrouve encore une fois confrontée à la fuite d’accord de subventions comme depuis quelques années de la part de la région Hauts-de-France ainsi que des départements du Pas-de–Calais, de la Somme et du Nord. Avec plus de 1000 animaux sauvages recueillis et soignés par an (en 2016, déjà plus de 900 en 2017), 3 départements couverts (Pas-de-Calais, Somme et Nord), le centre de soin dénote une augmentation constante de sa charge de travail. Malgré cela et le fait que nos confrères soient dans la même situation (fermeture de la section faune sauvage du centre de soin Picardie Nature en 2016 par exemple), les refus et esquives de subventions pour les acteurs de la protection environnementale locale continuent. Est-ce une façon pour ces institutions de ne pas faire face à leurs responsabilités ? La fin du centre de soin est engagée. Nous ne pouvons plus prendre d’animaux en charge désormais. La Somme, le Conseil Régional, le Nord et le Pas-de-Calais ne nous accordent plus de subventions, nous ne pouvons plus payer nos frais et avons besoin de 20 000 euros pour survivre jusqu’à la fin du mois d’août (retards de loyers et charges sociales fautes d’aides financières). A compter du 31 juillet 2017 le centre fermera et 5 personnes se retrouveront au chômage (plus des stagiaires). Nos actions ont une réelle utilité car elles contribuent au maintien de la biodiversité de la région : sans nous de nombreuses espèces animales et végétales seraient en disparition. Aidez-nous à obtenir des subventions d’urgence nécessaires au fonctionnement mais également des subventions régulières et annuelles afin que le centre perdure. Nous ne pouvons plus continuer à fonctionner malgré les collectes organisées, les campagnes de sensibilisation et les partenariats. Merci de partager la pétition au maximum sur les réseaux sociaux, blogs, de penser à vos contacts qui travaillent dans la presse, toute personne ou organisme qui peut nous aider (n’hésitez pas à nous transmettre leurs coordonnées). Les animaux comptent sur vous, ils n’ont rien demandé. Pour aller plus loin : Donnez pour que le centre puisse survivre en attendant les réactions de ces institutions ! (Cliquez Ici) Envoyez une lettre à ces institutions ! (Cliquez ici) Soutenez-nous sur Facebook (Cliquez ici) Journalistes, mécènes potentiels, n'hésitez pas à nous contacter sur Facebook pour obtenir notre adresse mail. Association OISO    

Association OISO
13,200 supporters
Update posted 4 months ago

Petition to Monsieur le Préfet de Région Occitanie

NOUS DISONS NON AUX PROJETS ÉOLIENS DANS LA BASSE PLAINE DE L’AUDE

NOUS DISONS NON AUX PROJETS ÉOLIENS DANS LA BASSE PLAINE DE L’AUDEUn projet en cours sur Lespignan, un sur Nissan, un accordé sur Cuxac d’Aude mais un autre refusé par Vendres, dans une zone à forts enjeux paysagers et naturalistes. Nous voulons:1/ Sauvegarder la qualité de vie dans nos villages ( le bourg de Lespignan est presque entièrement situé dans la zone rapprochée de moins de 2km du projet, premières habitations à moins d'1km).2/ Sauvegarder l’intégrité de nos paysages, la basse plaine est un territoire unique, entourée du massif de la Clape et des petites collines qui contribuent à son identité, les puechs. Le projet de Lespignan, malgré une ligne d'éoliennes de taille moyenne, aurait un impact paysager au regard de plusieurs sites classés, zone Natura 2000, monuments historiques, et du Canal du Midi, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.3/ Sauvegarder la faune sauvage ! l’effet barrière de ces installations sur les oiseaux migrateurs sera catastrophique (nous sommes sur le couloir de migration le plus important d’Europe !) , il implique également un risque pour certaines espèces menacées, notamment le faucon crécerellette...sans oublier nos populations de chauves-souris, qui meurent dans la plus totale indifférence, les systèmes de protection ne sont pas efficaces ! L'autorité environnementale estime que les mesures proposées n'apparaissent pas de nature à réduire suffisamment les effets du projet.4/Un débat dans chaque commune pour réfléchir à d’autres solutions ! Oui aux énergies renouvelables mais pas n’importe où et en respectant les inconvénients imposés aux habitants et adaptées à l’environnement ! Nous pensons que sous le masque de la vertu « sortir du nucléaire », les éoliennes industrielles sacrifient le plus souvent  la qualité de la vie des populations et l'environnement aux intérêts économiques privés des sociétés qui les implantent, nous pensons également que nos élus favorables à ces projets, soucieux de leur budget font des mauvais choix par rapport à l’intérêt de leur commune. http://lespeolstop.canalblog.com/

Collectif OEL Opposants aux Eoliennes de Lespignan et de la Basse vallée de l'Aude
944 supporters
Started 1 year ago

Petition to Anne Hidalgo, Catherine Baratti-Elbaz, Christophe Najdovski, Ian Brossat

Sauvez les oiseaux migrateurs de l'île de Bercy d'un nouveau Paris-Plage!!!

L'aménagement de l'île de Bercy en piscines avec une fréquentation à la "Paris-Plage" retirera définitivement tout caractère sauvage à l'île de Bercy, caractère sauvage dont les oiseaux migrateurs ont absolument besoin pour survivre, en particulier lors de la nidification. Quand on sait que des centaines d'espèces d'oiseaux disparaissent chaque année en raison de la pollution générée par l'homme, ces aménagements sont un crime écologique. L'affluence et le piétinement par des milliers de personnes auront aussi raison de la flore que les jardiniers ont mis tant de soin à entretenir (encore de l'argent public jeté par les fenêtres!) toutes ces années. Sinon pourquoi avoir pris soin de fermer l’île à tout accès dès 17h l'hiver, 18h l'automne, 19h30 l'été pendant toutes ces années et encore actuellement?! Finie l'observation de la nidification chaque année par les amoureux de la nature, fini le calme enchanteur de la promenade sur l'île: le charme du dernier endroit sauvage dans Paris risque de nous être retiré au profit des bétonneurs!!! En vue de la baignade publique, des vestiaires doivent en effet être installés sur l'île et un filtrage à l'entrée de l'île...ce qui retirerait tout caractère sauvage à ce dernier espace naturel accessible en transports en commun aux portes de Paris!!! Un telle emprise sur l'île la plus préservée du Bois de Vincennes bafoue son Histoire et son patrimoine: c'est le début de la barbarie.

Vivre à Paris-Picpus XIIème
311 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to préfets du Lot et de la Corrèze

Ni permis ni d'autorisations pour les deux parcs éoliens le long des Gorges de la Cère.

  NON aux éoliennes industrielles sur les deux rives des GORGES DE LA CÈRE entre Lot et Corrèze.    DEUX projets de parcs industriels d’éoliennes sont actuellement à l'étude sur les communes mitoyennes de Comiac département du Lot et Camps-Mercoeur-Sexcles département de la Corrèze.  Nous, amoureux des paysages des Gorges de la Cère , et de la vie, crions notre révolte face aux projets colonisateurs menés par les promoteurs des parcs éoliens pour les raisons suivantes : -       Les Gorges de la Cère sont à cet endroit classées Natura 2000, ainsi qu’une part des plateaux qui la surplombent, pour les nombreuses espèces qu'elles abritent. -       Parmi l’avifaune et les espèces protégées, on répertorie le Milan Royal, l’Aigle Botté, le Circaète Jean-le-Blanc et les chauves-souris, ainsi que  la Cigogne Noire  ou le Héron Cendré  qui transitent  le long des gorges lors de leurs migrations. Les deux centrales éoliennes formeraient ici un piège mortel pour les oiseaux et détruiraient leur habitat. -       L'implantation de dix éoliennes de 200 m de haut (140 m de mats 60m de pâles) par la société EOLFI côté Corrèze dénommé « Parc éolien du Deyroux » et de cinq éoliennes de 180 m de haut par GDF Suez, commune de Comiac côté Lot, soit quinze engins, établiraient deux zones industrielles distantes de 3,5 km parfaitement visibles en vis à vis et à de très grandes distances. -       Dans les secteurs convoités par les promoteurs se trouvent les sentiers de randonnées GR « Tour du Pays de Xaintrie », GR 480, GR 652, et les points de vues panoramiques et sites remarquables dont « le Rocher du Peintre », ou « le Rocher des Anglais » qui sont connus et prisés par les amis de la nature et recherchés par les êtres sensibles aux espaces non  artificialisés. -       Pour acheminer sur ces futures zones industrielles les innombrables  convois exceptionnels nécessaires au transport des machines et au bétonnage des sols, il faudra élargir les routes et redresser nombre de virages, creuser des tranchées pour les raccordements au réseau, d’où une déforestation importante. Tous ces bouleversements porteraient un coup fatal à notre biodiversité fragile. -       Par ailleurs les études de vents montrent que les éoliennes installées ici ne produiraient de l’électricité seulement 12% du temps, la moyenne nationale étant à 23%, ceci démontre que l’acharnement de ces sociétés n’a pour buts qu’intérêts financiers et spéculatifs! -       Ces installations industrielles ravageraient définitivement notre paysage unique à la beauté si spécifique, le dénatureraient, et transformeraient négativement et pour toujours la perception et l'usage de nos territoires.   Les habitants que nous sommes ne décolèrent pas devant les affirmations fallacieuses des promoteurs, leurs manières de colonisateurs, leur stratégie d’accaparement du bien commun, leur mépris et leurs pratiques intrusives dans le fonctionnement des communes.Nous sommes indignés devant la collusion de certains élus et l'entêtement des propriétaires à gober les discours  d'affairistes se prétendant soucieux de la nature qu'ils saccagent et qui n’agissent que pour leurs profits.  C’est pourquoi, nous disons : non aux parcs industriels d’aérogénérateurs, nous demandons aux préfets de ne pas accorder de permis de construire ni d’autorisation d’exploitation pour ces engins qui détruisent l’ensemble notre vie locale. nous exigeons que les projets soient définitivement abandonnés.  Nous n'accepterons jamais l’occupation industrielle et la destruction de nos territoires.  Association Agir Autrement Pour La Xaintrie : http://agirpourlaxaintrie.fr/ Association Pour La Protection des Gorges de l’Escaumel : http://appge-comiac.e-monsite.com/

AAPLX et APPGE
1,369 supporters